30 août - 00:00 (Est) - 7:00 • 23,0°C (Athènes)

À NE PAS MANQUER
TABLEAU DES MÉDAILLES
1 USA 35 39 29 103
2 CHN 32 17 14 63
3 RUS 27 27 38 92
21 CAN 3 6 3 12
NOS CYBER-REPORTERS

Résultats Saviez-vous que? Hyperliens
2003 : Championnats du monde
Épreuve : 48 kgPosition : 1re

2001 : Championnats du monde
Épreuve : 48 kgPosition : 1re

2000 : Jeux olympiques (Sydney)
Épreuve : 48 kgPosition : 1re

1999 : Championnats du monde
Épreuve : 48 kgPosition : 1re

1997 : Championnats du monde
Épreuve : 48 kg Position : 1re

1996 : Jeux olympiques (Atlanta)
Épreuve : 48 kgPosition : 2e

1995 : Championnats du monde
Épreuve : 48 kgPosition : 1re

1993 : Championnats du monde (Hamilton)
Épreuve : 48 kgPosition : 1re

1992 : Jeux olympiques (Barcelone)
Épreuve : 48 kgPosition : 2e

1991 : Championnats du monde
Épreuve : 48 kgPosition : 3e

Carrière en bref
Seule sur son étoile

Ryoko Tamura est seule sur son étoile. En enchaînant six titres de championne du monde d'affilée, la petite Japonaise a réalisé, à Osaka en septembre 2003, un exploit sans précédent dans l'histoire du judo.

Petit bout de femme de 1,46 m pour 48 kg), Tamura, plutôt discrète en dehors des tatamis, est insatiable dès qu'il s'agit de conquérir les médailles d'or.

Ainsi à Sydney, elle a réalisé son rêve en gagnant la catégorie la plus légère (moins de 48 kg) en dominant par ippon la Russe Lioubov Brouletova. Cela après deux demi-échecs aux jeux Olympiques, avec deux médailles d'argent en 1992 et 1996. La première de ses deux médailles, Ryoko Tamura l'avait conquise à 16 ans.

Grandissime favorite des JO 1996 après une série de 84 matches sans défaite, elle a trouvé alors sur sa route la Nord-Coréenne Kye Sun-hi.

Yawara, l'héroïne

Ryoko Tamura a décroché sa première médaille d'or aux Mondiaux 1993 à Hamilton, au Canada, avant de défendre victorieusement son titre cinq autres fois.

Nouvelle impératrice du judo, Tamura est une star au Japon, où elle est devenue "Yawara", l'héroïne de mangas (bandes dessinées japonaises), qui se sont inspirés de sa vie et de ses exploits. Cela ne l'empêche pas de vivre comme toutes les Japonaises, aimant conduire sa voiture, faire les magasins et fréquenter les bains chauds traditionnels japonais.

En avril 2002, une lycéenne de 16 ans a ébranlé sa suprématie en la battant au premier tour des Championnats du Japon. Ne s'estimant pas assez entraînée, la championne nipponne a repris le chemin des tatamis et remis les choses au point en s'imposant dans le tournoi de Fukuoka, sa ville natale, avec comme but un sixième sacre mondial et un deuxième titre olympique.

La première partie du défi a été réussie, la Japonaise battant la Française Frédérique Jossinet en finale aux Mondiaux d'Osaka. Aux JO d'Athènes, Ryoko Tamura se présentera en femme mariée après avoir convolé en décembre 2003 avec le joueur de base-ball professionnel Toshitomo Tani lors d'une cérémonie retransmise par la télévision japonaise.


Autres renseignements
Catégorie : Super-légers (moins de 48 kg)

Vous aimeriez encourager les athlètes canadiens? Cliquez ici!

imprimer
       ÉQUIPE       ÉCRIVEZ-NOUS       CYBERLETTRE       DROITS D'AUTEUR      MANCHETTES       CHERCHER © Radio-Canada