30 août - 00:00 (Est) - 7:00 • 23,0°C (Athènes)

À NE PAS MANQUER
TABLEAU DES MÉDAILLES
1 USA 35 39 29 103
2 CHN 32 17 14 63
3 RUS 27 27 38 92
21 CAN 3 6 3 12
NOS CYBER-REPORTERS
Stockholm 1912
Une organisation impeccable
Athènes 1896
Paris 1900
Saint Louis 1904
Londres 1908
Stockholm 1912
Anvers 1920
Paris 1924
Amsterdam 1928
Los Angeles 1932
Berlin 1936
Londres 1948
Helsinki 1952
Melbourne 1956
  • Jeux de la 5e olympiade
  • Stockholm, Suède
  • Du 5 mai au 27 juillet 1912
  • 28 délégations
  • 2547 concurrents (2490 hommes et 57 femmes)
  • 102 épreuves
  • 36 athlètes canadiens

Les Jeux de Stockholm voient le nombre de disciplines réduit à 14, malgré l'arrivée du pentathlon, une épreuve combinant équitation, escrime, natation, tir et course. L'Américain Jim Thorpe, d'origine irlandaise et indienne, en fait son affaire et devient rapidement la vedette de ces Jeux grâce à une autre victoire au décathlon.

Stockholm, 1912Le roi de la Suède, Gustave V, considère d'ailleurs le champion comme le plus grand athlète du monde. L'étoile de Thorpe pâlit toutefois lorsqu'on découvre qu'il a déjà reçu un salaire pour avoir joué au baseball. Les Jeux étant réservés aux amateurs, il devient ainsi le premier athlète disqualifié en raison de son statut de professionnel… jusqu'en 1982 où le CIO lui accorde le pardon, 29 ans après sa mort.

Le Finlandais Hannes Kolehmainen attire aussi l'attention. Il remporte trois médailles d'or (5000 m, 10 000 m et 12 000 m) et, pendant 30 ans, sera au cœur de la domination finlandaise dans les épreuves de longues distances.

Les Jeux de Stockholm innovent avec l'usage du chronomètre électrique. C'est aussi en Suède que le métier d'annonceur public est né. Ces Jeux souligne également les débuts des femmes à la piscine.

Les Jeux de la 6e olympiade n'auront jamais lieu en 1916. Les préparatifs vont bon train à Berlin, capitale de l'Allemagne, avec la construction d'un stade et l'organisation, en 1914, de compétitions sportives qui doivent servir de répétition. Mais le déclenchement de la Première Guerre mondiale vient mettre fin à tous ces beaux projets.

La trêve olympique, respectée dans l'Antiquité pour permettre la tenue des Jeux olympiques, reçoit une première gifle. Les États-Unis proposent de déplacer les Jeux à Cincinnati, loin des hostilités, mais les Allemands rejettent l'offre, persuadés de remporter la guerre rapidement.

L'histoire en décide autrement, et les Jeux sont tout simplement annulés. Attaché à la totale indépendance entre olympisme et politique internationale, Pierre de Coubertin décide néanmoins de maintenir la chronologie des Jeux, même s'il est impossible de les tenir dans les circonstances.

       ÉQUIPE       ÉCRIVEZ-NOUS       CYBERLETTRE       DROITS D'AUTEUR      MANCHETTES       CHERCHER © Radio-Canada