30 août - 00:00 (Est) - 7:00 • 23,0°C (Athènes)

À NE PAS MANQUER
TABLEAU DES MÉDAILLES
1 USA 35 39 29 103
2 CHN 32 17 14 63
3 RUS 27 27 38 92
21 CAN 3 6 3 12
NOS CYBER-REPORTERS
Athènes, 1896
Un petit homme... un grand rêve
Athènes 1896
Paris 1900
Saint Louis 1904
Londres 1908
Stockholm 1912
Anvers 1920
Paris 1924
Amsterdam 1928
Los Angeles 1932
Berlin 1936
Londres 1948
Helsinki 1952
Melbourne 1956
  • Jeux de la 1re olympiade
  • Athènes, Grèce
  • Du 6 au 15 avril 1896
  • 14 délégations
  • 245 concurrents (tous des hommes)
  • 43 épreuves

Avant la renaissance des Jeux olympiques, à Athènes en 1896, les Jeux de l'Antiquité se tiennent tous les quatre ans à Olympie, en Grèce, jusqu'à leur abolition par l'empereur Théodose en l'an 393.

Athènes, 1896Le baron français Pierre de Coubertin, convaincu des vertus nobles et pacificatrices du sport, expose les bases des nouveaux Jeux olympiques en 1892. Deux ans plus tard, le Comité international olympique voit le jour.

Au lieu d'attendre l'Exposition universelle de Paris en 1900, les délégués décident de confier les premiers Jeux à la capitale grecque. À cause des problèmes politiques et financiers du gouvernement grec, les Jeux d'Athènes ont bien failli se tenir à Budapest, qui cherche à organiser un événement d'envergure à l'occasion du millénaire de la Hongrie. Mais l'acharnement du prince Constantin, et surtout l'argent du mécène Georgios Averoff, sauvent la situation. L'ancien stade panathénaïque est retapé de marbre… et de bois peint en blanc pour combler le retard causé par les travaux.

Ces premiers Jeux rassemblent 243 hommes qui se présentent à titre individuel et non comme athlètes d'un des 14 pays participants. La plupart viennent de Grèce. Des étrangers en poste à Athènes ou encore des touristes prennent également part aux Jeux. C'est le cas du champion de tennis, l'Irlandais John Boland. Aucune femme ne participe à ces premiers Jeux, aucun Canadien non plus.

Le programme compte neuf sports : tennis, athlétisme, escrime, haltérophilie, cyclisme, lutte, tir, natation et gymnastique. Les tournois de cricket et de soccer sont annulés à cause d'un manque de participants. Le mauvais temps, lui, a raison des compétitions d'aviron et de voile.

La première médaille des Jeux de l'ère moderne revient à l'Américain James Connolly, qui remporte le triple saut (13,71 m). Un berger grec, Spiridon Louis, gagne le marathon. L'épreuve phare des Jeux correspond à la distance de 42 km entre Marathon et Athènes.

À l'époque, on remet au vainqueur une médaille d'argent, un diplôme et une couronne d'olivier. Le deuxième reçoit une médaille de bronze et une couronne de laurier. Le troisième repart les mains vides.

       ÉQUIPE       ÉCRIVEZ-NOUS       CYBERLETTRE       DROITS D'AUTEUR      MANCHETTES       CHERCHER © Radio-Canada