Imprimer cette page

Jeudi 7 août 2008 12:56 MTL

Livres

Mise à jour le lundi 24 septembre 2007 à 15 h 11
Envoyer à un ami

Plagiat

Laura l'immortelle: chapitre clos

Couverture du roman jeunesse Laura l'immortelle (détail)

Couverture du roman jeunesse Laura l'immortelle (détail)

La saga provoquée à la suite de la parution du roman fantastique de la jeune Marie-Pier Côté, en janvier 2007, tire à sa fin.

Les parents de l'adolescente de 12 ans se sont entendus avec l'éditeur de Laura l'immortelle, Michel Brûlé, de la maison Les Intouchables. À la demande des deux parties, le montant du règlement n'est pas divulgué.

Plagiat web

Lors de sa parution, le roman jeunesse a fait sensation. Deux mois après, on découvrait que Laura l'immortelle reprenait presque mot pour mot un texte publié sur le web en 2001.

Intitulé Des cendres et du vent, le texte en question est l'oeuvre de Frédéric Jeorge, un informaticien français. Celui-ci a lu le roman et a constaté que le récit de la jeune Québécoise copiait à 99 % le sien.

Ses parents ont d'abord défendu leur fille, en soulignant notamment que Marie-Pier avait d'excellents résultats scolaires. Toutefois, la jeune fille est ensuite passée aux aveux lors d'une conversation avec eux.

« C'est une erreur grave. Sa punition, elle se l'est infligée elle-même parce qu'elle devra affronter sa parenté et ses amis », avait déclaré par la suite son père dans un communiqué le 21 mars.

« Jamais je ne me serais attendu à ce que ce soit un plagiat, parce que j'avais l'impression d'être en face d'un petit génie », avait par la suite déclaré son éditeur, Michel Brûlé.

Véritable auteur dédommagé

À la suite de cette révélation, Michel Brûlé avait fait retirer Des cendres et du vent des rayons des librairies. L'éditeur avait aussi versé les recettes de Laura l'immortelle à l'auteur français, en guise de compensation.

De son côté, l'éditeur avait réclamé aux parents de Marie-Pier Côté la somme de 24 469,32 $ pour couvrir les frais de production du roman, ainsi qu'une somme supplémentaire de 5000 $ pour réparations.