Imprimer cette page

Jeudi 7 août 2008 12:56 MTL

Livres

Mise à jour le mardi 3 juillet 2007 à 7 h 12
Envoyer à un ami

Montréal : parc nature

Animaux en liberté

Vous avez dit faune urbaine? Non, il ne s'agit pas de zigotos vêtus de façon bizarre.

Pour Jocelyne Bouchard, c'est plutôt l'ensemble de la gent à poil et à plumes qui habite « à Montréal-en-ville ». Elle signe, si l'on peut dire, un livre pour les amoureux de Montréal. Un livre pour les amants de la nature: Montréal, la nature en ville.

Photo: www.editionsmichelquintin.ca

Au commencement, une crécelle

Pour conjuguer ses deux passions, elle a peint les animaux qu'elle a observés à Montréal. Que ce soit dans une ruelle, dans un parc, sur la Montagne, Jocelyne Bouchard a saisi un moment, comme au commencement.

Au commencement, il eut une crécelle d'Amérique. Elle traversait la ruelle derrière sa maison. Au chapitre des oiseaux, l'album montre que la faune montréalaise est extrêmement variée. Bien sûr, tout le monde a remarqué le pigeon et le goéland. Le cardinal ou le geai bleu, peut-être. Mais le pic chevelu? ou la petite nyctale? ou le jaseur d'Amérique? Arrêtons ici le jeu-questionnaire, sinon on n'en finirait pas.

Et les mammifères?

Il y a tout aussi étonnant, sinon plus, du côté des mammifères. Nouveau jeu-questionnaire.

Lequel de ces trois animaux n'a jamais été vu sur l'île de Montréal?
a) le cerf de Virginie
b) la loutre
c) le cheval
d) aucun

La réponse: aucun.

L'album rappelle la présence aussi évidente que celle du chien, du cheval ou du chat sur les 800 kilomètres carrés de l'île. Mais il nous apprend que des Montréalais ont aperçu:

  • des chevreuils dans le boisé du parc-nature de la Pointe-aux-Prairies;
  • une loutre nager dans la rivière des Prairies;
  • un renard roux chasser sur le mont Royal;
  • un tamia rayé dans le trou d'un arbre près de chez eux.

Un album séduisant

Les éditions Michel Quintin offrent un très bel album. Les reproductions en couleur de toiles à l'acrylique et d'aquarelles, ainsi que les dessins en noir et blanc, sur papier semi-glacé, n'en sont pas les seuls charmes. La présentation aérée, la division par chapitre saisonnier, les textes de présentation et les bas de vignette contribuent aussi à nous séduire.

L'album rappelle que nous habitons un pays sauvage. Et que ce pays s'appelle Montréal.

Jocelyne Bouchard
Montréal, la nature en ville
préface de Frédéric Back
Éditions Michel Quintin