Jeudi 16 janvier 2014 15 h 46 HNE

Logo Radio-Canada

Cinéma Festival international du film de Toronto

Le nouveau Soderbergh en première

Mise à jour le mercredi 15 juillet 2009 à 15 h 58

Matt Damon dans the Informant

Matt Damon dans The Informant, de Steven Soderbergh

Le 34e Festival international du film de Toronto, qui se déroulera du 10 au 19 septembre, présentera quelques longs métrages en première mondiale et plusieurs en première nord-américaine. Une bonne partie des films programmés au Festival de Cannes, en mai dernier, commenceront leur carrière de ce côté de l'Atlantique dans la Ville Reine.

Pour la troisième fois de son histoire, le festival s'ouvre avec un film qui n'a aucun lien direct avec le Canada: Creation, du Britannique Jon Amiel, sur la vie de Charles Darwin.

The Informant, de Steven Soderbergh, inspiré de faits vécus, met en vedette Matt Damon. L'acteur incarne un employé d'un géant japonais de l'agroalimentaire qui dévoile au FBI un scandale relié à la fixation des prix.

Le festival peut se targuer d'offrir la première mondiale de la comédie The Invention of Lying, du créateur de la série The Office, le Britannique Ricky Gervais, . Parmi les acteurs qui devraient fouler le tapis rouge, on note Clive Owen, qui tient le rôle d'un veuf qui doit élever seul ses deux fils dans The Boys are Back, et Edward Norton qui, dans Leaves of Grass, interprète deux frères jumeaux (l'un étant professeur de cours classique dans une université et l'autre, un producteur de marijuana). Les chanteurs Lenny Kravitz et Mariah Carey sont de la distribution de Precious.

Bright Star

Photo: © Pathé

Bright Star, de Jane Campion

Toronto annonce aussi Bright Star, le film de Jane Campion sur une liaison secrète du poète John Keats, qui a reçu des critiques mitigées à Cannes. Près de la moitié des longs métrages sélectionnés sont auparavant passés par la Croisette:

  • The Time that Remains, d'Elia Suleiman, qui avait eu le prix du jury pour son précédent film, Intervention divine
  • Irène, d'Alain Cavalier
  • Les herbes folles, d'Alain Resnais, qui a reçu le prix spécial pour l'ensemble de sa carrière
  • Police, Adjective, de Corneliu Porumboiu, à qui l'on doit 12:08, East of Bucharest

La plus récente réalisation du vétéran portugais Manoel de Oliveira fait également partie de la programmation du festival de Toronto.

Radio-Canada.ca avec Presse canadienne

Besoin d'aide?