Jeudi 16 janvier 2014 15 h 46 HNE

Logo Radio-Canada

Cinéma Québec Gold

La crème du court

Mise à jour le vendredi 9 janvier 2009 à 14 h 45

Image tirée du court-métrage « Le noeud cravate », de Jean-François Lévesque

Photo: Office national du film du Canada

Image tirée du court-métrage Le noeud cravate, de Jean-François Lévesque

Une sélection des meilleurs courts-métrages québécois de 2008 seront présentés à l'Ex-centris et au cinéma ONF, jusqu'au 21 janvier. Pendant douze jours, les cinéphiles et amateurs pourront voir la crème du genre dans un programme de plus de deux heures.

Québec Gold est présenté par Prends ça court, en collaboration avec l'Office national du film. L'évènement revient pour une quatrième édition.

« C'est une occasion pour les gens de voir les courts-métrages qui se sont démarqués au Québec et à l'international en 2008 », dit Danny Lennon, organisateur de Québec Gold et fondateur de Prends ça court. C'est lui qui a sélectionné les neuf films présentés.

« Mis à part les festivals, il n'y a pas vraiment de vitrine grand public pour les courts-métrages, observe Danny Lennon. On veut leur donner de la visibilité. On souhaite que les gens voient l'éventail de ce qui se fait ici et qu'ils sortent de la salle en se disant: maudit qu'il y a du talent au Québec! »

Le menu

Voici les neuf films au menu de Québec Gold 2009:

  • La battue de Guy Édoin, dernier volet de la trilogie Les affluents. Ce réalisateur a déjà remporté un Jutra et le prix International Film Guide Inspiration Award pour son film Les eaux mortes, le deuxième opus de sa trilogie.
  • Image extraite de « Next Floor », un court-métrage de Denis Villeneuve

    Photo: PHI Group

    Image tirée de « Next floor », un court-métrage de Denis Villeneuve

  • Next floor de Denis Villeneuve, qui met en scène un banquet luxueux et grotesque. Ce film a été primé dans une douzaine de festivals internationaux. Il a remporté notamment le Grand Prix Canal + des courts-métrages au dernier Festival de Cannes.
  • Passage de Karl Lemieux, gagnant du Grand Prix du jury Prends ça court 2008. Le film s'est aussi mérité le prix de la meilleure musique au Festival international du court-métrage de Hambourg.
  • Synthétiseur de Sarah Fortin, un road-movie, en transport en commun.
  • Drux flux de Theodore Ushev, un film d'animation muet. Entre figuration et abstraction, ce court-métrage illustre l'écrasement de l'homme moderne par le rouleau compresseur de la performance.
  • Ça pis tout l'reste de Patrick Boivin. Le film a gagné deux prix à Prends ça court.
  • Les anges déchets de Pierre M. Trudeau. Ce court d'animation 3D met en scène des personnages animés dans un décor en matières recyclées. Il a été présenté notamment au Festival des films d'Abitibi-Témiscamingue et au festival international de films et vidéos environnementaux à Toronto, Planet in Focus.
  • La maison que personne ne voit de Jean Malek, un photomontage sur l'isolement et la folie d'un homme avec un texte de Jean-Philippe Payette.
  • Le noeud cravate de Jean-François Lévesque, gagnant du Prix du meilleur court-métrage au Festival des films du monde de Montréal. Ce film d'animation pose un regard critique sur le monde du travail et illustre la puissance de l'espoir.

Danny Lennon réserve aussi quelques courts-métrages surprises au public.

Québec Gold est présenté à l'Ex-Centris, du 9 au 15 janvier, et au cinéma ONF du 17 au 21 janvier 2009.

Besoin d'aide?