Jeudi 16 janvier 2014 15 h 46 HNE

Logo Radio-Canada

Plus Théâtre

Le prix Gascon-Thomas à Monique Mercure

Mise à jour le jeudi 23 octobre 2008 à 13 h 58

Monique Mercure

Monique Mercure

L'École nationale de théâtre (ÉNT) souligne la contribution exceptionnelle de Monique Mercure à l'épanouissement de l'art dramatique au Canada en lui décernant le prix Gascon-Thomas. Elle récompense également, du côté canadien-anglais, la dramaturge, actrice et metteure en scène Sharon Pollock. Elles recevront leur prix des mains d'un étudiant, lors d'une cérémonie spéciale le 24 octobre au Monument-National, au cours de laquelle elles prononceront un discours à l'attention des étudiants actuels de l'école.

Monique Mercure dans La brunante

Photo: © Jean Demers

Avec Suzanne Clément, dans La brunante

Active depuis plus de 40 ans, Monique Mercure a incarné plus de 100 rôles majeurs au théâtre, participé à plus d'une cinquantaine de films et joue toujours à la télévision dans Providence. Elle recevait d'ailleurs, l'an dernier, un Prix Gémeaux, son premier, pour le rôle d'Édith. Auparavant, elle a reçu la Palme d'or de la meilleure actrice au Festival de Cannes pour son rôle dans J.A. Martin, photographe, de Jean Beaudin, deux Génies pour des rôles de soutien dans de The Naked Lunch, de David Cronenberg, et dans Conquest, de Piers Haggard. Elle a tenu le premier rôle de Mon oncle Antoine, de Claude Jutra, et a également travaillé avec les Robert Altman, André Brassard, François Girard et Yves Simoneau.

Nommée Officier de l'Ordre du Canada en 1977, puis Compagnon, en 1993, elle a aussi reçu le Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène, le Prix Denise-Pelletier, le Prix Gascon-Roux et un doctorat honorifique de l'Université de Toronto. Monique Mercure a été directrice générale de l'École nationale de théâtre de 1991 à 1997, puis directrice artistique de 1997 à 2000. En 2006, elle est devenue membre de la Société royale du Canada.

Monique Mercure a étudié le théâtre à Paris et à Montréal, en anglais, après avoir obtenu, en 1949, un diplôme de l'École Vincent-d'Indy qui la destinait à une carrière de violoncelliste. Elle est née à Montréal en 1930.

Les lauréats francophones du prix Gascon-Thomas

  • 1990: Gratien Gélinas
  • 1991: Mercedes Palomino
  • 1992: Michelle Rossignol
  • 1993: Marcel Sabourin
  • 1994: Jean-Claude Germain
  • 1995: Louisette Dussault
  • 1996: Jean-Louis Millette
  • 1997: Paul Hébert
  • 1998: Marie-Hélène Falcon
  • 1999: Michel Tremblay
  • 2000: Jean-Pierre Ronfard
  • 2001: Lorraine Pintal
  • 2002: André Brassard
  • 2003: Robert Lepage
  • 2004: Jean-Louis Roux
  • 2005: Janine Sutto
  • 2006: Herménégilde Chiasson
  • 2007: Brigitte Haentjens

Du côté anglophone

Après avoir travaillé un peu partout au Canada, Sharon Pollock anime actuellement une chronique de critique théâtrale à la radio anglaise de Radio-Canada. La plus connue de ses pièces, Blood Relations, lui a valu en 1981 le Prix littéraire du Gouverneur général. Elle a reçu ce prix une seconde fois, en 1985, pour Doc, et figurait parmi les finalistes, en 1986, pour Whiskey Six Cadenza. Elle a remporté, l'année suivante, le Canada Australia Literary Award pour l'ensemble de son oeuvre. Sharon Pollock a également reçu quatre doctorats honorifiques et le prix Harry and Martha Cohen pour sa contribution au théâtre de Calgary. Elle a enseigné à l'Université de l'Alberta, a siégé comme présidente de la Commission consultative des arts pour le Conseil des Arts du Canada et a été membre du comité consultatif de l'ÉNT. Elle est née à Fredericton en 1936.

Parmi les lauréats anglophones précédents, on note Mavor Moore, qui a donné son nom à un autre prix depuis, les auteurs Ann-Marie MacDonald et George F. Walker, ainsi que l'acteur Christopher Plummer.

Créé en 1990, le prix Gascon-Thomas porte le nom de deux fondateurs de l'École nationale de Théâtre: Jean Gascon et Powys Thomas. Présidé par Tom Peacocke, le jury se compose de gouverneurs de l'école, des directrices artistiques, Denise Guilbault et Sherry Bie, du directeur général et d'étudiants.

Autre hyperlien
Édith Beauchamp

Fiche du personnage de Monique Mercure dans Providence

Hyperliens externes

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Monique Mercure

Biographie de L'Encyclopédie canadienne

Pollock on Plays

Chroniques de Sharon Pollock à CBC

Besoin d'aide?