Imprimer cette page

Jeudi 7 août 2008 12:56 MTL

+ d'arts et spectacles

Mise à jour le vendredi 8 juin 2007 à 9 h 26
Envoyer à un ami

Festivals

L'argent attendra

Bev Oda

Bev Oda (archives)

Le président de la Coalition des festivals canadiens, Luc Fournier, est ressorti découragé de sa rencontre de jeudi avec la ministre du Patrimoine canadien, à Gatineau.

Bev Oda a déclaré qu'elle voulait prendre son temps pour déterminer quels festivals auront droit à l'aide fédérale annuelle de 30 millions de dollars.

La ministre veut d'ailleurs poursuivre à Moncton et à Vancouver sa tournée de consultation qui l'a déjà menée à Montréal et à Winnipeg.

C'est fermé à double tour, sans aucune possibilité de rien faire, même pas d'essayer. — Luc Fournier, président de la Coalition des festivals canadiens

Fêtes de villages et petits festivals

Les festivals québécois pressent Ottawa de leur accorder dès cet été cette aide annuelle dont ils disent avoir grand besoin pour boucler leur budget. Certains ont indiqué qu'un manque à gagner pourrait affecter à la baisse leur programmation.

Toutefois, Bev Oda souhaite prendre prendre son temps pour établir des critères du nouveau programme. « Il y aura de nouvelles règles. Et le programme ne sera pas réservé aux festivals », a-t-elle déclaré à la Presse canadienne.

Les petits festivals, les évènements communautaires ou les fêtes de village pourraient également être admissibles à ce programme annuel de 30 millions.

Luc Fournier ne s'oppose pas à l'idée, mais il craint que le processus exige beaucoup trop de temps. « On repart à zéro et à ce rythme-là ça va prendre deux ans », a-t-il dit.

Née au cours de l'automne 2004, la Coalition des festivals canadiens se veut le porte-parole et le défenseur des festivals et des événements au pays. Elle bénéficie notamment de l'appui d'associations du secteur telles que Festivals & Events Ontario et Festivals et Événements Québec.