Imprimer cette page

Jeudi 7 août 2008 12:56 MTL

+ d'arts et spectacles

Mise à jour le dimanche 8 octobre 2006 à 7 h 41
Envoyer à un ami

Télévision

50 ans de Belles histoires

Séraphin Poudrier, interprété par Jean-Pierre Masson, dans Les belles histoires des pays d'en haut

Séraphin Poudrier, interprété par Jean-Pierre Masson, dans Les belles histoires des pays d'en haut

Il y a 50 ans, le 8 octobre 1956, Radio-Canada diffusait le premier épisode du téléroman Les belles histoires des pays d'en haut.

Cette adaptation de l'oeuvre Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon, écrite en 1933, raconte l'histoire de l'avare Séraphin, interprété à l'écran par le comédien Jean-Pierre Masson, mais offre également un portrait du Québec rural et de la colonisation de la fin du 19e siècle.

Séraphin, un agriculteur et usurier, mène une vie austère sur sa terre des Laurentides. Il traite son épouse Donalda (Andrée Champagne) presque comme une esclave. Celle-ci s'évade dans son amour secret pour Alexis Labranche (Guy Provost), le coureur des bois et travailleur des chantiers.

D'abord le personnage central d'un roman, puis d'un radioroman, Séraphin a aussi inspiré deux films, Un homme et son péché (1949) et Séraphin (1950), avant de faire son entrée au petit écran. Les belles histoires des pays d'en haut a été diffusée de 1956 à 1970 à la télévision de Radio-Canada.

D'abord en noir et blanc, l'émission réalisée par Bruno Paradis, Fernand Quirion et Yvon Trudel s'est terminée en couleurs. Les 74 épisodes qui ont traversé l'épreuve du temps sont toujours diffusés sur les ondes de la chaîne culturelle ARTV, et attirent encore un nombre respectable de téléspectateurs.

En 2002, l'histoire de Séraphin est de nouveau portée au grand écran par le réalisateur Charles Binamé. L'acteur Pierre Lebeau incarne alors le célèbre avare.