Aller au contenu principal

Effondrement à Surfside : Joe Biden apporte son soutien aux équipes sur place

Les recherches des équipes de sauvetage ont été interrompues jeudi, en raison d'inquiétudes quant à la stabilité de la structure.

Le président américain Joe Biden a rencontré jeudi les premiers répondants qui travaillent sur le site de l'effondrement à Surfside. Photo : afp via getty images/Saul Loeb
The Associated Press

Le président américain Joe Biden s'est déplacé jeudi à Surfside, en Floride, pour apporter soutien et réconfort aux familles endeuillées et aux équipes mobilisées pour retrouver les personnes portées disparues après l'effondrement d'un immeuble.

Nous pouvons y arriver, a-t-il assuré, juste par le simple fait que chacun fasse ce qu'il faut, ça fait la différence.

Le président américain a indiqué que le gouvernement fédéral avait le pouvoir de prendre en charge 100 % des coûts [de la recherche et du déblayage des décombres], exhortant les responsables locaux à se tourner vers Washington pour obtenir de l'aide.

Le maire de la ville, un démocrate, a salué les efforts déployés pour dépasser les clivages politiques à une période de catastrophe dévastatrice sans précédent et a ajouté que la réponse commune du gouvernement et de la communauté est ce qui [nous] donne de l'espoir.

Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, candidat républicain pressenti pour la présidentielle de 2024, a témoigné de sa reconnaissance au président américain. La coopération a été formidable, a-t-il dit à Joe Biden, déclarant que l'administration a non seulement été d'un grand soutien au niveau fédéral, mais que nous n'avons eu aucune bureaucratie.

Opération complexe

Les missions de sauvetage ont dû être interrompues, jeudi, en raison d'inquiétudes quant à la stabilité de la structure.

Les équipes de recherche qui sillonnent l'immense tas de débris depuis sept jours ont arrêté de travailler peu après 2 h dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé la mairesse de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, en conférence de presse.

Des inquiétudes subsistaient quant à la possibilité que la partie encore debout de l'immeuble s'effondre également. Lors d'une réunion avec les familles, mercredi, le chef adjoint des pompiers de Miami-Dade, Raide Jadallah, a déclaré que les autorités étaient préoccupées par la stabilité de cette partie du bâtiment.

Les autorités craignent que la partie encore debout de l'immeuble s'effondre également. Photo : Getty Images/Michael Reaves

Cette suspension des recherches est survenue peu avant que des sauveteurs et des membres des familles des personnes disparues rencontrent le président Joe Biden, qui s'est rendu sur les lieux en compagnie de son épouse.

Le président et la première dame ont remercié les premiers répondants et les sauveteurs pour leurs efforts. Ils doivent aussi s'entretenir avec les familles des victimes, selon la porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki.

L'immeuble de 12 étages s'est partiellement effondré il y a une semaine.

Les restes de six autres personnes ont été retrouvés, mercredi, dans les décombres, ce qui porte le bilan à 18 morts confirmés.

Parmi eux, deux enfants âgés de 4 et 10 ans, une perte que la mairesse de Miami-Dade a qualifiée de trop lourde à supporter.

Le bilan de mercredi est le plus élevé sur une journée. Plus de 140 personnes sont toujours portées disparues.

Publicité
​Publicité