Aller au contenu principal

Été 2021 : des hébergements presque complets en Gaspésie

Les touristes québécois seront au rendez-vous en Gaspésie cet été, alors que les voyages internationaux demeurent non recommandés (archives). Photo : iStock
Un texte de Isabelle Larose

Comptez-vous profiter de vos vacances pour visiter la Gaspésie? Dépêchez-vous de réserver un endroit où dormir, car l'été 2021 s'annonce fort achalandé sur le plan touristique dans la péninsule.

Des sites d'hébergement affichent déjà complet durant plusieurs nuitées durant la haute saison.

C'est le cas du camping municipal de Carleton-sur-Mer, dont le taux de réservation est déjà de 94 % entre le 24 juin et le 31 août.

Bien que le camping ait connu une saison record en 2020, l’engouement de cette année est sans précédent. Près de 2500 demandes simultanées ont été comptabilisées le matin du 4 février, soit cinq fois plus qu’en 2020. L'affluence était telle que le système de réservations n'a pas résisté.

En douze heures, près 3000 réservations étaient confirmées, une augmentation de 300 % par rapport à l’année précédente.

À moins qu'il y ait des annulations, il n'est plus possible de réserver des semaines complètes au camping municipal de Carleton-sur-Mer entre le 24 juin et le 31 août (archives).  Photo : Avec l'autorisation de la Ville de Carleton-sur-Mer

Ça a été exceptionnel, on ne fournissait pas, raconte le maire de Carleton-sur-Mer Mathieu Lapointe. On a eu à refuser beaucoup de réservations parce que c’est presque complet en juillet et en août.

À l’heure actuelle, on est à 5026 réservations, affirme M. Lapointe. À la même date l’année dernière, on en comptait entre 1500 et 2000, donc c’est plus du double. C’est un million de dollars de revenus déjà pour la Ville de Carleton-sur-Mer, avant même d’ouvrir le camping.

L’été dernier a été très achalandé, cette année la demande est encore plus forte.

Mathieu Lapointe, maire de Carleton-sur-Mer

De l’autre côté de la péninsule, l’entreprise Évasion Nature Petite-Vallée affiche déjà un taux de réservation de 83 % en juillet et août pour ces cinq résidences de tourisme à Grande-Vallée et Petite-Vallée, avec plusieurs semaines déjà complètes.

Si ça continue comme ça, ça s’annonce encore mieux que l’été passé, dit la propriétaire Émilie Leblanc-Laberge.

Évasion Nature Petite-Vallée observe déjà un taux d'occupation de 83 % pour juillet et août (archives). Photo : Radio-Canada/Laurie Dufresne

Mme Leblanc-Laberge note un afflux de réservations qui a commencé il y a plusieurs mois déjà.

Les gens se sont fait prendre l’été passé à ne pas avoir d’hébergement pour la période souhaitée, observe-t-elle. L’an dernier, en juillet et en août, on louait déjà pour l’été 2021.

Les gens ont réservé un an d’avance parfois. On a eu notre boom de réservations à l’automne 2020, au lieu de l’avoir après la relâche scolaire.

Émilie Leblanc-Laberge, propriétaire d’Évasion Nature Petite-Vallée
Émilie Leblanc-Laberge et Joël Lebreux sont propriétaires d'Évasion Nature Petite-Vallée (archives). Photo : Radio-Canada/Luc Manuel Soares

Encore de la place dans l’hôtellerie traditionnelle

À l’heure actuelle, la ruée touristique est moins palpable chez les grands hôtels de la péninsule. Bien que les taux de réservation estivaux n’y soient pas encore vertigineux, les signaux laissent croire que les touristes seront au rendez-vous.

La cadence des réservations est très bonne, on sent que les gens réservent plus tôt, mais le gros de nos réservations arrive habituellement après Pâques, affirme Nathalie Blouin, vice-présidente aux ventes et marketing du Groupe Riôtel, qui possède 230 chambres réparties dans trois hôtels à Percé, Matane et Bonaventure.

On pense qu’on va avoir une très bonne saison. On s’attend à un copier-coller de l’été dernier.

Nathalie Blouin, vice-présidente, ventes et marketing du Groupe Riôtel
L'hôtel Baker à Gaspé affiche complet pour quelques nuitées estivales seulement, à l'heure actuelle (archives). Photo : Radio-Canada/Luc Manuel Soares

À l’Hôtel Baker de Gaspé, le propriétaire Pascal Denis invite les visiteurs à ne pas trop tarder.

Ce n’est pas encore complet, on a encore de la place, mais j’encourage les gens à réserver tôt parce qu’on a déjà des nuitées où c’est complet, dit-il.

Tourisme Gaspésie effectue actuellement un sondage auprès de ses membres pour avoir un portrait global de l'engouement en vue de la prochaine saison touristique.

Coup d’œil sur l’archipel madelinot

Cinq semaines après un lancement record pour les réservations estivales à bord du traversier, la CTMA comptabilise aujourd'hui 10 675 réservations entre le 15 juin et le 14 septembre 2021 à bord du traversier qui relie Souris à Cap-aux-Meules, soit la porte d’entrée principale de l’archipel.

Cela représente plus de 2000 réservations supplémentaires par rapport à la même date en 2019, année où les îles de la Madeleine ont connu une saison touristique record.

Globalement, ces chiffres signifient qu’il y a une avance en termes de nombre de réservations par rapport au 11 mars 2019, note la directrice des communications et du marketing de la CTMA, Claudia Delaney, qui précise toutefois qu’il est encore trop tôt pour dresser un portrait représentatif de la saison touristique à venir.

Publicité
​Publicité