Aller au contenu principal

Un cas du variant détecté à Ottawa

Santé publique Ottawa a confirmé son premier cas du nouveau variant du coronavirus. Photo : Radio-Canada/Robert Short

Un cas du variant de la COVID-19 lié au Royaume-Uni a été détecté à Ottawa, a annoncé le ministère de la Santé de l'Ontario dimanche. Il s'agit du troisième cas confirmé du variant dans la province.

La personne qui a contracté le variant a récemment voyagé au Royaume-Uni, précise le communiqué du ministère de la Santé de l'Ontario, diffusé dimanche.

Le service de santé publique d'Ottawa a informé cette personne, qui est en isolement. Les activités de recherche de cas et de gestion des contacts sont en cours, peut-on aussi lire.

Pour sa part, la santé publique de la capitale fédérale confirme aussi qu'une personne a reçu un résultat positif au test de dépistage du variant britannique du coronavirus.

La personne est revenue du Royaume-Uni le 19 décembre et s’est isolée d’elle-même depuis son retour au Canada. À ce jour, un seul contact à risque élevé (qui vit avec la personne) a été identifié, précise Santé publique Ottawa (SPO) dans un courriel.

Deux premiers cas détectés à Durham

Les premiers cas canadiens du variant de la COVID-19 récemment découvert au Royaume-Uni ont été confirmés samedi chez deux personnes en Ontario. Il s'agit d'un couple de la région de Durham, selon le ministère de la Santé.

Ce dernier précise que le couple avait été en contact avec une personne qui était  revenue depuis peu du Royaume-Uni, renseignement qui n'avait pas été fourni lors d'entretiens précédents.

Tous les contacts ont été informés et sont présentement en isolement.

Cela renforce la nécessité pour la population de l'Ontario de rester à la maison le plus possible et de continuer à respecter les consignes de santé publique, notamment les mesures de confinement à l'échelle de la province, a déclaré la médecin hygiéniste en chef adjointe de l'Ontario, la Dre Barbara Yaffe.

Cela rappelle aussi l'importance pour les voyageurs internationaux d'être en quarantaine pendant 14 jours au retour.

La Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste en chef adjointe de l'Ontario

L'Ontario veut des tests de dépistage à l'aéroport Pearson

À la suite de la découverte de ces trois cas confirmés du variant de la COVID-19, l'Ontario exige du gouvernement fédéral de mettre en place un programme de tests de dépistage à l'aéroport international Pearson de Toronto et de renforcer les mesures de surveillance de la quarantaine.

Si le gouvernement fédéral n'accorde pas son soutien, le gouvernement de l'Ontario est prêt à faire cavalier seul, conclut le ministère ontarien de la Santé.

L’Ontario est entré en confinement panprovincial samedi.

Plusieurs autres pays ont déjà annoncé des cas confirmés du variant britannique du coronavirus, comme la France, l’Italie, la Suède, l’Espagne, l'Allemagne, le Japon, l'Australie, le Liban, l'Islande et le Danemark.

Après la découverte d’un nouveau variant du coronavirus au Royaume-Uni, le gouvernement Trudeau a interdit les vols de passagers en provenance de ce pays au Canada, il y a une semaine.

Selon une étude récemment publiée, le nouveau variant est de 50 % à 74 % plus contagieux que les souches jusqu'ici en circulation. Cependant, les experts ne pensent pas qu’il soit plus mortel ni même qu’il cause des symptômes plus violents que les variants précédents.

De plus, rien ne prouve que les vaccins COVID-19 actuellement distribués soient inefficaces contre le nouveau variant du virus.

Publicité
​Publicité