Aller au contenu principal

Le CISSS de la Gaspésie réquisitionne l’Hôtel Baker de Gaspé

L'hôtel Baker accueille depuis quelques jours des résidents du Manoir Saint-Augustin placé en isolement préventif. Photo : Radio-Canada

Depuis vendredi, l’Hôtel Baker héberge temporairement des personnes qui ont reçu un test négatif de COVID-19, mais qui doivent demeurer deux semaines en isolement préventif.

Il s’agit pour le moment du seul endroit en Gaspésie où s’effectue ce type d’hébergement. L'objectif du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) est de limiter la propagation du coronavirus.

L'établissement a réservé un étage de dix chambres aux résidents du Manoir Saint-Augustin de Gaspé, touché par la plus grosse éclosion de la région.

Les accès intérieurs de l’étage ont été verrouillés. Les travailleurs du milieu de la santé peuvent y entrer par une porte indépendante, à l'extérieur du bâtiment.

Même le propriétaire de l'hôtel, Pascal Denis, n'a pas accès à cet étage réservé aux résidents du Manoir Saint-Augustin en quarantaine préventive.

Quand on a reçu la demande du CISSS, raconte M. Denis, la priorité s'était d'avoir un milieu sécuritaire pour nos clients et nos employés. Heureusement, l'infrastructure ici nous permettait d'isoler complètement un étage, alors ça explique beaucoup pourquoi on a décidé d'aller de l'avant.

L’homme d’affaires ajoute qu’il trouvait aussi important d’aider à la lutte qui se mène actuellement contre le coronavirus dans la MRC Côte-de-Gaspé.

Jusqu’à maintenant, 65 résidents du Manoir Saint-Augustin et 32 employés sont infectés. Le coronavirus y a fait cinq décès.

La résidence offre de petites chambres individuelles.

Le défi, explique la responsable des relations avec les médias du CISSS de la Gaspésie, Clémence Beaulieu-Gendron, était de ne plus permettre les contacts entre malades et résidents en santé.

S’il y a, dit-elle, un résident qui est négatif, qu'on doit faire une zone chaude et qu’il est entouré de cas positifs, on doit le transférer à cet hôtel pour nous permettre de créer cette zone-là.

Pour l'Hôtel Baker, ce partenariat permet de combler une partie des pertes financières dues à la pandémie.

Avec les informations de Martin Toulgoat

Publicité
​Publicité