Aller au contenu principal

COVID-19 : la liste des entreprises et des activités prioritaires au Québec

Un travailleur taille une planche de bois, en bordure d'un trottoir, le 23 mars 2020 à Montréal. Photo : Radio-Canada/Ivanoh Demers

Le gouvernement du Québec ordonne de réduire au minimum, depuis minuit mercredi et jusqu'au 13 avril, l'ensemble des services et des activités qui ne sont pas prioritaires.

Le gouvernement avait d'abord publié une première liste des services et activités visés lundi. Celle-ci a fait l'objet d'importants ajustements.

Quelques notes importantes

  • À noter que le télétravail et le commerce en ligne sont permis en tout temps pour toutes les entreprises.
  • Toutes les entreprises produisant des intrants ou des matières premières nécessaires aux services et activités prioritaires doivent maintenir leurs activités en conséquence, en tenant compte des directives de la santé publique.
  • Les entreprises œuvrant dans les services non essentiels, excluant les commerces, peuvent maintenir un niveau d’opérations minimum afin d’assurer la reprise de leurs activités, en tenant compte des directives de la santé publique.

Voici la liste établie par le gouvernement du Québec.

Les services de soins de santé et de services sociaux prioritaires :

  • Établissements du réseau de la santé et des services sociaux, incluant les centres d’appel 8-1-1
  • Services pré-hospitaliers d’urgence, incluant la Corporation d’Urgences santé, les services de premiers répondants, les exploitants de services ambulanciers et les centres de communications de santé
  • Cabinets privés de professionnels, incluant les cabinets de dentistes et d’optométristes (mais dans ces cas uniquement pour les services d’urgence)
  • Pharmacies
  • Ressources intermédiaires et ressources de type familial
  • Résidences privées pour aînés
  • Personnes, entreprises et organismes offrant des services aux aînés, aux personnes handicapées et aux personnes vulnérables, notamment dans le cadre de la modalité d’allocation directe – chèque emploi-service
  • Ressources spécialisées pour des clientèles vulnérables (violence conjugale, itinérance, cancer, ressources communautaires ou privées offrant de l’hébergement en dépendance, soins palliatifs et de fin de vie, personnes démunies, personnes en situation d’immigration, aînés, santé mentale, mère-enfant, prénataux et postnataux, jeunes en difficulté et leur famille, personnes ayant une déficience intellectuelle, physique ou un trouble du spectre de l’autisme, victimes d’actes criminels)
  • Héma-Québec
  • Transplant-Québec
  • Croix-Rouge
  • Institut national de santé publique du Québec
  • Régie de l’assurance maladie du Québec
  • Commission des normes, de l’équité, de santé et de la sécurité du travail
  • Grossistes et fabricants de médicaments reconnus par la ministre de la Santé et des Services sociaux
  • Laboratoires et centres de recherche médicaux et pharmaceutiques
  • Entreprises qui fabriquent des vaccins ou des sous-produits pour faire des vaccins
  • Fournisseurs, distributeurs et co-contractants du réseau de la santé et des services sociaux
  • Agences de main-d’œuvre indépendante du domaine de la santé et des services sociaux
  • Cliniques de perfusion privées
  • Groupes d’approvisionnement en commun
Une des entrées du CHU Sainte-Justine, à Montréal. Photo : Radio-Canada/Ivanoh Demers

Les services de sécurité publique :

  • Services de police, y compris les centres de répartition d’appels d’urgence (municipaux et de la Sûreté du Québec)
  • Services d’incendie
  • Services correctionnels
  • Constables spéciaux
  • Contrôleurs routiers
  • Agents de protection de la faune
  • Agences de sécurité
  • Ministère de la Sécurité publique (sécurité civile et coroners)
  • Pompiers forestiers et tout type de professionnels venant en support aux opérations de sécurité civile
  • Services de communication
  • Entreprises associées aux urgences environnementales
Un policier du SPVM. Photo : Radio-Canada/Ivanoh Demers

Les services gouvernementaux et autres activités prioritaires :

  • Ministères et organismes du gouvernement du Québec
  • Éducatrices et éducateurs ainsi que le personnel de soutien des services de garde d’urgence
  • Enseignement supérieur en ligne
  • Fournisseurs de biens et services pour les citoyens démunis
  • Inspection et salubrité des aliments
  • Collecte des déchets et gestion des matières résiduelles
  • Services aériens gouvernementaux
  • Centres de prévention du suicide
  • Services d’aide aux victimes de violence conjugale
  • Ressources jugées essentielles par les organismes municipaux (administration, travaux publics, etc.)
  • Banques alimentaires
  • Vétérinaires
  • Refuges d’animaux
  • Tribunaux judiciaires et administratifs, pour les affaires qu’ils ont jugées urgentes
  • Services juridiques (avocats, notaires, huissiers, traducteurs et autres intervenants)
  • Ordres professionnels - volet protection du public
  • Activités syndicales prioritaires
Une banque alimentaire. Photo : Radio-Canada/Marie-Christine Bouillon

La maintenance et les opérations des infrastructures stratégiques :

  • Production, approvisionnement, transport et distribution d’énergie (hydroélectricité, énergies fossiles, éolien, biomasse)
  • Maintien en bon état de fonctionnement des infrastructures publiques essentielles (ponts, édifices municipaux, etc.)
  • Construction, entretien et maintien des activités essentielles liées notamment à des infrastructures publiques et privées pouvant comporter un risque pour la santé et la sécurité publiques (barrage privé, gestion de matières dangereuses et radioactives, etc.)
  • Services sanitaires et chaîne d’approvisionnement (exemple : usine de traitement des eaux)
  • Ressources informatiques (sécurité, entretien, besoins urgents liés à la situation)
  • Centres de données
Une équipe d’intervention d'Hydro-Québec Photo : Radio-Canada/Guillaume Capovilla

Les activités manufacturières prioritaires :

  • Production de biens alimentaires (exemples : entreprises agricoles, transformation alimentaire, breuvage, abattoirs, production maraîchère)
  • Production des intrants nécessaires aux secteurs prioritaires
  • Secteur pâtes et papier
  • Fabrication des instruments médicaux
  • Fabrication de produits chimiques
  • Fabrication de produits sanitaires
  • Fabrication de composantes de microélectronique
  • Complexes industriels (notamment le secteur de l’aluminium) et miniers doivent réduire au minimum leurs activités
  • Fabrication et entretien pour le secteur de la défense

Les commerces prioritaires :

  • Épiceries et autres commerces d’alimentation
  • Pharmacies
  • Dépanneurs
  • Surfaces hors centre commercial (offrant des services d’épicerie, pharmacie ou de quincaillerie)
  • Produits pour exploitations agricoles (mécanique, engrais, etc.)
  • Société des alcools du Québec et Société québécoise du cannabis
  • Meubles et électroménagers (uniquement en ligne ou téléphonique)
  • Entreprises de services funéraires et cimetières
  • Restaurants (commande à l’auto, commande pour emporter et livraison seulement)
  • Hôtels
  • Nettoyeurs, lavomats et buanderies
  • Commerces d’articles médicaux et orthopédiques
  • Commerces d’aliments et de fournitures pour les animaux
  • Déménageurs
  • Équipements de travail (sécurité et protection)

Les médias et télécommunications :

  • Télécommunications (réseau et équipements)
  • Câblodistributeurs
  • Imprimeurs (uniquement pour l’impression des journaux)
  • Médias nationaux
  • Médias locaux
  • Agences de communication (publicité, production, rétro information)

Les services bancaires, financiers et autres :

  • Services financiers (institutions financières, guichets et autres modes de paiement)
  • Services d’assurances (service téléphonique)
  • Services de paie
  • Services de comptabilité
  • Services liés aux marchés financiers et boursiers
  • Agences de placement

Le secteur de la construction :

  • Firmes de construction pour réparations d’urgence ou pour fins de sécurité
  • Électriciens et plombiers et autres corps de métiers pour des services d’urgence
  • Équipements de location

Les services de maintenance et d’entretien des édifices et autres bâtiments :

  • Firmes de nettoyage, d’entretien ménager et de gestion parasitaire
  • Firmes liées à la maintenance des édifices (ascenseurs, ventilation, alarme, etc.)
  • Firmes de maintenance et de réparation d’électroménagers

Les services prioritaires de transport et logistique :

  • Transports collectifs et transport des personnes
  • Ports et aéroports
  • Services d’entretien de locomotives, d’aéronefs et maritime et opérations aéronautiques essentielles (transport aérien)
  • Approvisionnement et distribution des biens alimentaires, épiceries et dépanneurs
  • Transport, entreposage et distribution de marchandises
  • Déneigement et maintien des liens routiers fonctionnels
  • Stations-service et réparations mécaniques de véhicules automobiles, firmes de dépanneuses, camions et équipements spécialisés pour les industries considérées essentielles et assistance routière
  • Transport rémunéré des personnes, transport adapté
  • Services postaux, messageries, livraison de colis

Une ligne téléphonique a été mis en place pour répondre aux questions concernant la désignation d'une entreprise prioritaire : 1 855 477-0777.

Publicité
​Publicité