Aller au contenu principal

Après les dons des millionnaires, les mots d’appui à Notre-Dame

« Ici, les diocèses se mobilisent pour les dons à la reconstruction de la cathédrale. Quant à moi, je le fais immédiatement. Dans une enveloppe séparée, j'ai inséré une traite de 1000 euros aux Fonds Notre-Dame de Paris ».

Des mots d'encouragement envoyés au diocèse de Paris par une famille de l'Utah, aux États-Unis. Photo : Radio-Canada/Yanik Dumont Baron
Un texte de Yanik Dumont Baron

Six mois après l’incendie, le sort de la cathédrale Notre-Dame continue d’émouvoir de par le monde. Le flot a diminué, mais les dons et les mots d’encouragements arrivent toujours au quartier général du diocèse de Paris. Parmi ceux-ci, des enfants et des Canadiens touchés par le sort du monument.

Les flammes n’étaient pas encore complètement éteintes que des millions étaient promis pour réparer et restaurer la cathédrale Notre-Dame. Des promesses dépassant 1,2 milliard de dollars, selon les estimations du ministère français de la Culture.

Six mois plus tard, au moins deux des plus grandes fortunes françaises ont officialisé leur générosité. Près de 440 millions de dollars qui seront versés au fil des besoins. Une confirmation qui a mis fin à des rumeurs de désistement.

Plus discrètement, les petits dons continuent d’entrer par centaines au quartier général du diocèse de Paris, séparé de la cathédrale meurtrie par une mince rue et des palissades délimitant un chantier qui n’est pas près de se terminer.

De ses bureaux, le personnel de la Fondation Notre-Dame peut suivre la lente évolution des travaux et mesurer la renommée internationale de leur cathédrale.

Plus d’une centaine d’offrandes arrivent chaque semaine, selon le responsable de la Fondation, Christophe Rousselot. C’est bien sûr moins important que dans les jours qui ont suivi l’incendie.

Le fleuve s’est transformé en « un petit ruisseau », explique-t-il.

Des témoignages par écrit

Un ruisseau d’offrandes, de « modestes contributions », s’excusent certains, souvent accompagnées de témoignages d’affection envers la cathédrale. Des mots d’encouragement pour les membres d’un diocèse pas tout à fait remis du drame.

Je sais que c’est peu, peut-on lire sur l’une de ces lettres écrites à la main, mais ces [sic] tout ce que nous possédons... En espérant que ce don vous fera chaud au coeur.

Dans sa lettre, ce citoyen offre une « modeste contribution » pour la reconstruction de la cathédrale. Photo : Radio-Canada/Yanik Dumont Baron

Certaines missives proviennent bien sûr de catholiques. Comme celle écrite par cette Canadienne qui cite le message d’encouragement d’un curé transmis dans son humble feuillet hebdomadaire.

Une lettre envoyée par une Canadienne au diocèse de Paris pour la reconstruction de la cathédrale. Elle fait un don de 1000 euros. Photo : Radio-Canada/Yanik Dumont Baron

Certains messages sont bien personnels, comme cette lettre accompagnée d’une vieille photo. Un homme et une femme devant Notre-Dame. Le parvis comme théâtre d’un premier rendez-vous galant. Le point de départ d’une relation amoureuse qui a duré plus de 60 ans.

Témoignage d'une histoire d'amour qui a commencé devant la cathédrale Notre-Dame. Photo : Radio-Canada/Yanik Dumont Baron

Plusieurs témoignages manuscrits proviennent de personnes âgées. Une dame de 96 ans y témoigne de son désir d’assister à « l’accomplissement de cette immense tâche » de reconstruction à peine entamée.

Les mots d'encouragement d'une dame de 96 ans pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Photo : Radio-Canada/Yanik Dumont Baron

Les plus jeunes ont souvent choisi le dessin pour s’exprimer. Un exercice parfois réalisé dans un cadre scolaire. Le phénix de couleurs au-dessus de la cathédrale laisse peu de doute sur l’essentiel de leur souhait.

Le dessin d'un élève sur la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Photo : Radio-Canada/Yanik Dumont Baron

Le drame a aussi inspiré les poètes. L’un d’entre eux immortalise ce moment où la flèche s’est effondrée. Un corps tordu cruellement qui brisa le Temple.

Poème sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Photo : Radio-Canada/Yanik Dumont Baron

Un autre préfère anticiper l’avenir :

Un poème sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris et sa reconstruction. Photo : Radio-Canada/Yanik Dumont Baron

Publicité
​Publicité