Aller au contenu principal

Mon sosie a 2000 ans, une audacieuse exposition sur l'Antiquité au Musée de la civilisation

L'exposition Mon sosie a 2000 ans au Musée de la civilisation. Photo : Radio-Canada/Anne-Josée Cameron

Quelque 108 000 personnes à travers le monde ont envoyé leur photo afin de participer à la toute nouvelle exposition du Musée de la civilisation intitulée Mon sosie a 2000 ans. De ce nombre, 25 personnes ont été sélectionnées et mises de l'avant dans cette exposition alliant Antiquité, modernité et plaisir.

Un texte d'Anne-Josée Cameron

Pour sa 442e exposition en 30 ans, le Musée de la civilisation a joué d'audace en remettant l'Antiquité au goût du jour grâce à son concours proposé sur Internet invitant les gens du monde entier à trouver leur sosie parmi des portraits d'oeuvres datant de l'Antiquité.

Devant la quantité de photographies reçues, le Musée a employé un système de reconnaissance faciale pour dénicher des morphologies similaires aux sculptures choisies préalablement.

Elles avaient été puisées dans les collections du Musée d'art et d'histoire de Genève ainsi que dans celles de la fondation Gandur pour l'Art de Genève.

Après des semaines de tri, 24 bustes antiques et 25 photographies ont finalement été gardés pour l'exposition.

Ameer Raja de Montréal devant une sculpture de son sosie au Musée de la civilisation Photo : Radio-Canada

À cela s'ajoutent 18 sculptures, dont deux masques de momies et une quarantaine de pièces de monnaie provenant des collections du Séminaire de Québec.

L'âme des modèles

« Mon travail a été d'observer la sculpture et de tenter de comprendre l'intention du sculpteur afin de la reproduire avec son sosie contemporain, explique François Brunelle, photographe et spécialiste des sosies. Par exemple, j'ai dit à Ameer Raja [un des participants], ton sosie a l'air dans la lune, alors je l'ai amené à avoir l'air dans la lune. »

J'ai vraiment essayé de capturer l'identité de la sculpture pour la transmettre au modèle pour qu'il puisse connecter avec le passé. C'est comme un petit voyage dans le temps!

Frnaçois Brunelle, photographe de l'exposition Mon sosie a 2000 ans.

Des modèles québécois

Parmi les sosies dénichés, près d'une quinzaine proviennent du Québec, dont 10 de la ville de Québec.

« C'est incroyable, s'exclame Jean Potvin lorsqu'il découvre son sosie. On a passé des heures à travailler là-dessus, mais je n'avais pas idée que c'était aussi ressemblant. Imaginez, ressembler à quelqu'un de 2000 ans, c'est impensable! C'est vraiment spécial. »

Jean Potvin devant les photos de son sosie au Musée de la civilisation Photo : Radio-Canada

Pour Olivier Trudel, sosie d'un masque funèbre du Fayoum en Égypte, l'expérience est extraordinaire.

« Avoir un sosie vieux de 2000 ans, ça nous rappelle que nous ne sommes que de passage sur cette terre », réfléchit à voix haute l'homme de Québec.

L'égoportrait, l'équivalent du buste antique?

Sans surprise, 95 % des photos soumises au Musée dans le cadre de cette exposition étaient des égoportraits, révèle la chargée de projet de Mon sosie a 2000 ans, Coline Niess.

« On a utilisé le prétexte de la ressemblance pour proposer une réflexion sur l'image de soi, l'art du portrait, la prédominance de l'image numérique », explique Mme Niess.

« Est-ce que "poster" sa photographie comme "selfie" est un geste artistique qui fait écho aux monnaies antiques quand l'Empereur faisait frapper son profil? », interroge la conceptrice.

Milo Desbiens devant une sculpture de son sosie au Musée de la civilisation Photo : Radio-Canada

Il faut saluer l'originalité de cette exposition qui a su allier Antiquité et modernité. Non seulement elle nous invite à redécouvrir l'art antique, mais elle nous interpelle aujourd'hui dans notre rapport à l'image, dans l'appropriation de cette image.

« Je n'aime pas me voir en photo, raconte Olivier Trudel qui a participé à l'exposition, mais la réaction des gens est telle que je manque de mots. Ça me fait me questionner sur ma relation aux égoportraits et l'image qu'on se fait de soi. »

L'exposition Mon sosie a 2000 ans est présentée jusqu'au 12 mai 2019.

Publicité
​Publicité