Aller au contenu principal

La station de métro Beaudry va fermer durant huit mois

Des travaux de réfection majeurs vont être entrepris dans la station de métro Beaudry. Photo : Radio-Canada/Romain Schué

Afin de subir « une cure de jeunesse », la station de métro Beaudry va complètement fermer ses portes au public durant près de huit mois, de l'automne 2018 au printemps 2019, a appris Radio-Canada.

Un texte de Romain Schué

Les dates précises de cette fermeture seront annoncées d’ici quelques semaines, explique la Société de transport de Montréal (STM), qui lancera une campagne de communication sur ce sujet cet été.

La STM compte réaliser une remise à neuf complète de cette station de la ligne verte qui a ouvert ses portes en décembre 1966 au cœur du Village, dans le centre-ville de la métropole. C'est par ailleurs la plus profonde du réseau montréalais (29 mètres), avec la station Charlevoix.

En tout, près de 18 mois de travaux sont prévus et un appel d’offres a déjà été lancé fin avril. Le budget de cette rénovation n’a pas été précisé.

Les murs et les sols seront notamment retapés, tout comme les longs tapis roulants, caractéristiques de cette station qui date du réseau initial, et dont l’édicule donne sur la rue Sainte-Catherine Est.

Des travaux d’électricité, d’éclairage et de signalétique vont également être menés.

Durant cette période, des navettes de bus seront proposées aux usagers. Ceux-ci seront invités à utiliser les stations Berri-UQAM ou Papineau, voisines d’environ 600 mètres.

« Ne pas nuire à la période touristique », dit la STM

Selon la STM, une fermeture complète était nécessaire puisque cette station ne compte qu’une seule entrée.

« Si on avait décidé de garder cette station ouverte, les travaux auraient duré trois ans. La fermer nous aide à accélérer ce chantier », a mentionné Amélie Régis, porte-parole de l’organisme public.

Initialement, la fermeture était prévue pour cet été. La STM a finalement revu ses plans.

« Habituellement, on préfère fermer une station pour des rénovations durant l’été, car c’est la période avec le moins d’achalandage, a souligné Amélie Régis. Mais en raison de la piétonnisation de la rue Sainte-Catherine [jusqu’au 28 septembre], on ne voulait pas nuire à la période touristique. »

Les fermetures complètes des stations de métro de Montréal sont plutôt rares. La dernière remonte à 2015. En raison là encore de travaux de réfection majeurs, la station Beaubien, sur la ligne orange, avait été fermée durant quatre mois.

Pas d'ascenseurs prévus

L'installation d'ascenseurs n'est cependant pas prévue au métro Beaudry. Cette décision a « choqué » Linda Gauthier, la présidente du Regroupement des activistes pour l'inclusion au Québec (RAPLIQ), un organisme qui défend les personnes en situation de handicap.

« C'est incroyable et inacceptable », a-t-elle affirmé, en rappelant qu'un recours collectif visant notamment la STM avait été lancé par le RAPLIQ, à cause d'un manque d'accessibilité dans le métro montréalais.

« Une expertise a été faite, mais installer un ascenseur dans cette station a été caractérisé comme problématique en raison de la profondeur et du manque d'espace », a répondu Amélie Régis.

« Ça aurait demandé un achat de terrain et une modification du zonage. Ça ne correspondait pas à l'échéancier prévu et on privilégie pour le moment les stations plus achalandées [pour installer des ascenseurs] », a-t-elle ajouté, tout en mentionnant la volonté de la STM de rendre universellement accessibles toutes les stations d'ici 2038.

En 2016, d'après des chiffres fournis par la STM, la station Beaudry a comptabilisé 1,3 million d'entrées. Il s'agit de la 63e station, sur 68, en matière d'achalandage.

Berri-UQAM et McGill sont les stations qui accueillent le plus d'usagers. L'an passé, respectivement 12,1 et 11,3 millions de clients ont franchi les portes de ces stations. Guy-Concordia complète ce podium avec près de 9 millions d'entrées.

Publicité
​Publicité