Aller au contenu principal

Les menus traditionnels toujours à la mode de 2018

De nombreux Québécois craquent toujours pour les menus traditionnels du temps des Fêtes à l'aube du Nouvel An 2018.

Si l’offre de repas a sans doute augmenté par rapport au siècle dernier, les anciennes recettes ont toujours la cote, souligne Jean-Michel Tinayre, chef exécutif du restaurant et service traiteur La mangue verte.

« Cette année, ça a beaucoup été les anciennes recettes qui ont été mises au goût du jour : les tourtes, les tourtières, les pâtés, les Wellington », précise-t-il.

Plusieurs clients de l’Épicerie Provigo Alimentation Pascal Bourboin, dans le secteur de Limoilou, dégusteront une bonne vieille dinde dans le cadre des célébrations de la première journée de l’année.

« C’est traditionnel. Ça va être de la dinde, du ragoût, chacun amène quelque chose comme un potluck », mentionne Béatrice Bouchard, une cliente.

On va manger des grignotines, des chocolats et puis de la dinde avec des tartes.

Mélissa Déry, cliente de l’Épicerie Provigo Alimentation Pascal Bourboin

Le propriétaire de l’endroit, Pascal Bourboin, abonde dans le même sens que ses clientes.

« Les ventes de tourtières, année après année, ça explose, peu importe dans toutes les compagnies. Je vous dirais que par rapport à l'an passé j'ai vendu quasiment deux fois plus de tourtières dans le magasin que les autres années passées », ajoute-t-il.

Particularités alimentaires en hausse

Si les menus traditionnels sont toujours populaires, les commandes comportant des particularités alimentaires comme le véganisme ou les menus sans gluten ont toutefois doublé au cours des cinq dernières années à La mangue verte, constate Jean-Michel Tinayre.

« C'est une offre qui a explosé, on en a beaucoup plus. C'est sûr que ces gens-là sont importants. Fait que, quand on fait un menu, il faut aussi faire des menus véganes, végétariens, des menus à base de poisson, à base de viande pour répondre aux exigences de monsieur et madame Tout-le-Monde », souligne M. Tinayre.

Avec les renseignements de Marie Maude Pontbriand

Publicité
​Publicité