Aller au contenu principal

Apple s'excuse pour avoir ralenti ses vieux iPhone

Un homme consulte son téléphone intelligent. Photo : Getty Images/rodrigobark

Une semaine après avoir avoué qu'elle ralentissait volontairement certains modèles d'iPhone pour préserver leur batterie, Apple a fait son mea culpa jeudi dans une lettre adressée à ses clients : « Nous savons que certains d'entre vous estiment avoir été dupés par Apple. Nous présentons nos excuses. »

Radio-Canada avec The Verge et Agence France-Presse

Alors que plusieurs consommateurs parlaient d'obsolescence programmée, la compagnie affirme n’avoir « jamais voulu faire quoi que ce soit pour raccourcir intentionnellement la durée de vie d’un produit Apple ou pour avoir réduit la qualité d’un produit afin d’inciter les consommateurs à acheter un modèle plus récent ».

En guise de dédommagement, l’entreprise a annoncé qu’elle offrait une réduction de 64 $ CA à l'achat d'une batterie de remplacement pour les iPhone 6, 6s et 7. Cette réduction, qui fait passer le coût de la nouvelle batterie de 99 à 35 $ CA, sera offerte de la fin janvier jusqu'en décembre 2018.

Le groupe a également annoncé qu’il allait publier au début de l’année 2018 une mise à jour de son système d'exploitation qui permettra aux utilisateurs d'obtenir davantage d'information sur l’état de leur batterie.

Apple poursuivie pour « tromperie »

Les pratiques du géant de l'informatique, déjà visé par huit plaintes aux États-Unis, ont aussi été dénoncées de l'autre côté de l'Atlantique. L’association française HOP (Halte à l’obsolescence programmée) a fait savoir mercredi qu’elle avait déposé une plainte contre Apple.

« Ces pratiques sont inacceptables et ne peuvent rester impunies », a indiqué sa cofondatrice et déléguée générale, Laetitia Vasseur, par voie de communiqué. L'association française poursuit l'entreprise pour « obsolescence programmée » et « tromperie ».

Publicité
​Publicité