Aller au contenu principal

L'accès à un médecin de famille amélioré

Le premier rendez-vous de prise en charge, qui était nécessaire jusqu'à maintenant pour avoir accès à un médecin de famille, ne sera plus obligatoire. Photo : Getty Images/freemixer

La Fédération des médecins omnipraticiens se réjouit de la mise en place de la Grande inscription pour faciliter l'accès des citoyens à un médecin de famille.

Mercredi, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a annoncé que le premier rendez-vous de prise en charge, qui était nécessaire pour avoir accès à un médecin de famille, ne serait plus obligatoire.

La Fédération applaudit le fait que les patients orphelins pourront s'inscrire sur la liste pour avoir un médecin sans avoir à le consulter à court terme.

La porte-parole de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec pour le Bas-Saint-Laurent, Josée Bouchard, soutient qu'il s'agit d'une excellente mesure, que son association réclamait depuis longtemps.

C'est gagnant-gagnant des deux côtés. Les médecins vont pouvoir inscrire des patients et augmenter leur patientèle et les patients vont avoir une place où consulter quand ils vont en avoir besoin.

Josée Bouchard, porte-parole de la Fédération des médecins omnipraticiens du Bas-Saint-Laurent

Josée Bouchard explique que de plus en plus, les médecins arrivent à laisser des plages horaires disponibles pour être en mesure de recevoir leurs patients qui doivent consulter rapidement.

Elle affirme qu'actuellement, presque 90 % de la population du Bas-Saint-Laurent a accès à un médecin de famille. Elle ajoute que ceux qui ne sont toujours pas inscrits sont surtout des gens qui n'ont pas de maladie particulière et qui n'ont pas besoin de voir un médecin à court terme.

Publicité
​Publicité