Les capsules de Découverte
Luge

Description

Le programme olympique comprend trois épreuves : luge monoplace féminine et masculine, et luge biplace. Il n'y a aucune règle écrite sur le sexe des athlètes en luge biplace; les équipages peuvent donc théoriquement être féminins, masculins ou mixtes. Seuls des équipages masculins ont participé aux Jeux olympiques jusqu'à présent.

Les épreuves olympiques de luge mettent autant l'accent sur l'endurance que sur la régularité des prestations et la résistance au stress, puisque les concurrents des épreuves individuelles doivent effectuer quatre descentes, réparties sur deux jours. Le total de temps cumulatif le plus bas, au millième de seconde, désigne le vainqueur.

Cette formule à quatre descentes est unique aux Jeux olympiques, les Championnats du monde et les Coupes du monde se disputant en une journée sur deux descentes seulement. Pour la luge biplace, seules deux descentes sont disputées, tant aux Jeux qu'aux Championnats du monde et en Coupe du monde.

Les fins de course font l'objet d'un règlement particulier, car les concurrents traversant la ligne d'arrivée sans être en contact avec leur luge sont immédiatement disqualifiés.

Histoire

La luge a fait ses débuts olympiques aux Jeux d'Innsbruck, en 1964, avec des concurrents de douze pays. Depuis, les innovations technologiques, tant sur le plan de la luge elle-même que des pistes, n'ont cessé de faire reculer les limites de vitesse.

En 1883, Georg Robertson et Peter Minsch ont remporté la première compétition internationale en mettant 9 minutes 15 secondes pour dévaler les quatre kilomètres de l'épreuve. En transposant les vitesses enregistrées sur la «spirale» des Jeux olympiques de Nagano, on peut affirmer que les médaillés de 1998 auraient eu sept bonnes minutes d'avance sur l'étudiant australien et le postier suisse à la ligne d'arrivée de Davos!

Installations

Les épreuves de luge seront disputées sur la piste du parc olympique de l’Utah, un complexe de 156 hectares dans les monts Wasatch situé à environ 42 kilomètres à l’est de Salt Lake City. En configuration luge, cette piste, qui servira également aux épreuves de bobsleigh et de skeleton, fait 1316 mètres, compte 17 virages et est considérée comme la plus rapide du monde. Elle peut accueillir 12 500 spectateurs.

Les athlètes canadiens


Droits d'auteur Abonnez-vous à notre cyberlettre olympique! Écrivez-nous! L'équipe de Radio-Canada à Salt Lake City retour en haut de la page
Horaire