Retour à MontréalPlus.caRetour à QuébecPlus.ca











Profil du sportProfil des athletesHoraires

Surf des neiges - Demi-lune
L'Américaine Kelly Clark sacrée championne, Zurek 15e
 
Manon Gilbert

10 février 2002 - À 18 ans seulement, l'Américaine Kelly Clark a été sacrée championne olympique de demi-lune, dimanche, à Park City. Dernière à s'élancer dans le deuxième parcours final, la jeune surfeuse a fait durer le suspense jusqu'à la fin puisque la Française Doriane Vidal semblait intouchable avec ses 43 points.

Clark a ébloui les 12 000 spectateurs présents et séduit les juges avec un parcours pratiquement parfait, réussissant grab de toutes sortes, MacTwist et 540 pour finalement récolter 47,9 points et devancer la Française et la Suisse Fabienne Reuteler (39,7pts). La Canadienne Natasza Zurek n'a pu se qualifier pour la finale et elle a pris le 15e rang.

En finale, les athlètes avaient droit à deux parcours pour démontrer leur talent et seul le meilleur résultat des deux était retenu pour le classement final.

Vidal, championne du monde en titre, avait mis la marche haute avec un premier parcours époustouflant, réussissant l'une des rares rotations de 720 degrés chez les femmes. Elle croyait bien avoir l'or en poche et la déception se lisait sur son visage quand les juges ont annoncé les résultats.

La meneuse au classement de la Coupe du monde, l'Autrichienne Nici Perderzolli, occupait la cinquième position après la première manche, mais les deux Américaines Shannon Dunn-Downing et Tricia Burns l'ont devancée lors de la deuxième manche et elle a dû se contenter du septième rang. De son côté, l'Allemande Nicola Thost, première médaillée d'or de cette discipline lors des Jeux de Nagano, s'est classée 11e.

Rêve brisé pour Zurek

Plus tôt en avant-midi, la seule Canadienne en lice, Natasha Zurek, n'a pas su profiter de la seconde chance qui lui a été offerte lors du deuxième tour de qualifications. Seules les six premières surfeuses de ce deuxième tour ont rejoint en finale les six athlètes qui étaient automatiquement qualifiées en raison d'une bonne prestation lors du premier tour.

Dixième après la première descente, la Polonaise d'origine a raté son dernier saut, un MacTwist, à la toute fin de son deuxième parcours, terminant ainsi au neuvième rang de cette deuxième phase de qualifications avec 28,6 points.

Dénigrés par les puristes depuis leur entrée aux Jeux de Nagano, les adeptes de la demi-lune ont pris du galon depuis quatre ans. Plus spectaculaires, plus hautes, plus difficiles, les figures des femmes sont maintenant celles qu'exécutaient les hommes il y a quatre ans. Ça promet donc pour le programme masculin lundi.



Droits d'auteur Écrivez-nous! L'équipe de Radio-Canada à Salt Lake City retour en haut de la page