Retour à MontréalPlus.caRetour à QuébecPlus.ca











Profil du sportProfil des athletesHoraires

Patinage artistique - Couples
Le Tribunal arbitral du sport convoque les juges
 
Jean-Philippe Cipriani

15 février 2002 – L'Association olympique canadienne (AOC) a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) concernant l'affaire Salé-Pelletier cette nuit. Le TAS a immédiatement convoqué une réunion, à 16h00 heure de l'Est aujourd'hui, avec les neuf juges de la compétition des couples.

Dans un communiqué, le TAS explique que l'Union internationale de patinage (ISU) est «tenue de transmettre cette convocation à tous les juges, lesquels ne doivent pas quitter la ville olympique» avant la fin des auditions. Même si plusieurs avaient affirmé son retour en France, la juge Marie-Reine Le Gougne serait, selon nos informations, toujours à Salt Lake.

Le Tribunal sera composé de trois personnes: deux avocats, le Britannique Peter Leaver et le Suisse Hans Nater, ainsi que le professeur italien Massimo Coccia. L'AOC a l'intention de demander qu'une seconde médaille d'or soit attribuée à Jamie Salé et David Pelletier, sur la base d'un jugement de mauvaise foi.

Le Comité international olympique (CIO), entaché bien malgré lui par le scandale, exerce toujours des pressions sur l'ISU pour qu'une issue rapide soit trouvée à l'affaire, si possible avant le concours de danse ce soir.

Gailhaguet en remet

Par ailleurs, le chef de la délégation française, Didier Gailhaguet, a rencontré les médias jeudi soir à Salt Lake City, pour faire le point sur les déclarations qui lui sont attribuées par l'Associated Press. Gailhaguet a réfuté totalement les propos selon lesquels il semblait admettre la responsabilité de la juge Le Gougne. Il a pris la défense de sa compatriote, estimant qu'elle a jugé «en son âme et conscience.»

Gailhaguet a écarté toute accusation de collusion entre Le Gougne et les juges d'Europe de l'Est. Il considère disproportionnée l'ampleur prise par l'affaire, et s'est montré pour le moins pessimiste quant aux chances de Salé et Pelletier d'obtenir une médaille d'or. C'était avant que le TAS ne convoque une réunion.



Droits d'auteur Écrivez-nous! L'équipe de Radio-Canada à Salt Lake City retour en haut de la page