L'Épicerie

ACCUEIL



QUESTION DU PUBLIC



ENQUÊTES ET REPORTAGES



ENTREVUES



TRUCS DE L'ÉPICERIE



SAVIEZ-VOUS QUE...



RECETTES ET CARNET D’ADRESSES



TEST DE GOÛT ET BANC D'ESSAI



OUI, MAIS...



LA CHIMIE DANS VOTRE ASSIETTE



ÉQUIPE

RECHERCHE
 rechercher un mot ou une expression
ARCHIVES
2001 à 2004
SAISONS PLUS RÉCENTES
2009 et plus





- Les cafetières -
Préparez-vous votre café du matin dans une cafetière filtre ou à piston? À première vue, la question peut paraître banale. Pourtant, le choix de la machine a une influence sur le goût du café, tout comme sur la quantité de caféine qu’il contient.

Chaque café doit d’abord son caractère à la cafetière avec laquelle on l’a préparé. Avec le même grain de café, on obtiendra une boisson aux effets et aux goûts différents, selon la machine utilisée.

Les facteurs déterminants

Lorsqu’on prépare un café, le temps d’infusion est le premier critère important.

Le grain de café est constitué de 70 % de cellulose et de 30% de matières solubles dans l’eau, dont la caféine. Une infusion prolongée prélève près de la totalité des matières solubles et donne un café amer. À l’inverse, une infusion trop courte prélève peu de matières solubles et donne un café fade.

Sevan Istanboulian, propriétaire du Café mystique: « La molécule de caféine est une des plus grosses molécules […], donc elle va sortir en dernier. Plus le temps d’infusion est court, moins tu en extrais, plus le temps d’infusion est long, plus tu en extrais. »

La température de l’eau est un autre facteur déterminant. Lorsque l’eau entre en contact avec le café, sa température devrait se situer entre 95 et 98 degrés Celsius. Plus chaude, elle pourrait brûler le café.

Il faut également prendre en compte la qualité de l’eau. Si elle contient peu de sels minéraux, elle agira comme un décapant en emportant avec elle les bons comme les mauvais éléments. Si elle en contient trop, cela diminuera ses capacités d’absorption. Sevan Istanboulian recommande donc de filtrer l’eau du robinet, ce qui permet également d’enlever des impuretés qui pourraient modifier le goût du café.

Dernier élément de base : la mouture. Il est très important de combiner le bon type de mouture avec la bonne cafetière.

Les différents types de cafetières

La cafetière de type percolateur

Malgré une mouture grossière, cette technique d’infusion extrait presque tous les solubles du café, lui donnant un goût fort et amer, avec une concentration en caféine élevée.

Pour de meilleurs résultats, Sevan Istanboulian recommande d’arrêter l’infusion aussitôt que la lumière s’allume.

La cafetière à piston

Selon Sevan Istanboulian, la cafetière à piston permet d’obtenir un très bon café, avec une certaine complexité.

Avec une mouture légèrement plus fine que celle du percolateur, les cafetières de type Bodum permettent d’avoir le contrôle sur la température de l’eau et sur le temps d’infusion. Une infusion entre 3 et 4 minutes donne un café riche et velouté avec une concentration moyenne de caféine. Il faut toutefois porter une attention spéciale à la composition du filtre.

La cafetière filtre

Il existe deux sortes de moutures pour filtre. Pour des paniers à fond plat, la mouture doit être un peu plus grossière que pour des paniers en forme de V. Si vous faites moudre votre café à l’épicerie, sachez que l’indication « filtre » correspond au panier plat et « filtre fin » au panier en V.

Peu importe le type de filtre que vous utiliserez, il filtrera aussi la saveur et les arômes du café, tout en laissant passer une quantité élevée de caféine.

Sachez aussi qu’après 10 minutes sur la plaque chauffante, le café s’évapore et commence à changer de goût.

La cafetière moka ou italienne

Les cafetières italiennes ou moka donnent un café de type espresso, au goût relevé. Contrairement à la croyance populaire, il contient moins de caféine que le café filtre.

Toutefois, puisque la pression dans la cafetière augmente de façon graduelle, on ne trouve pas de crème dans la tasse. Pour l’obtenir, il faut se tourner vers une variante de la cafetière moka qui emprisonne la pression pour la relâcher au moment désiré.

La cafetière moka est idéale pour les amateurs d’espresso et de cappuccino qui ne veulent pas investir dans une machine électrique à pompe.

La cafetière espresso

Ce type de cafetière utilise une pompe pour forcer l’eau à passer sous pression à travers le café. Pour plusieurs, c’est le « nec plus ultra », qui donne un café au goût riche et puissant.

Conclusion

Si vous avez besoin d’une bonne dose de caféine pour vous réveiller le matin et que vous aimez un café qui a du caractère, optez pour le percolateur. Si vous préférez un goût plus doux mais tout aussi stimulant, tournez-vous vers le café filtre.

Si vous êtes à la recherche d’un goût riche et complexe, ce sera plutôt le café piston ou le moka. Enfin, si vous voulez prendre un bon café sans risquer l’insomnie, choisissez un bon espresso avec un peu de lait chaud



 [Les cafetières]




Haut de la page



Error processing SSI file

- Les cafetières -

Préparez-vous votre café du matin dans une cafetière filtre ou à piston? À première vue, la question peut paraître banale. Pourtant, le choix de la machine a une influence sur le goût du café, tout comme sur la quantité de caféine qu’il contient.

Chaque café doit d’abord son caractère à la cafetière avec laquelle on l’a préparé. Avec le même grain de café, on obtiendra une boisson aux effets et aux goûts différents, selon la machine utilisée.

Les facteurs déterminants

Lorsqu’on prépare un café, le temps d’infusion est le premier critère important.

Le grain de café est constitué de 70 % de cellulose et de 30% de matières solubles dans l’eau, dont la caféine. Une infusion prolongée prélève près de la totalité des matières solubles et donne un café amer. À l’inverse, une infusion trop courte prélève peu de matières solubles et donne un café fade.

Sevan Istanboulian, propriétaire du Café mystique: « La molécule de caféine est une des plus grosses molécules […], donc elle va sortir en dernier. Plus le temps d’infusion est court, moins tu en extrais, plus le temps d’infusion est long, plus tu en extrais. »

La température de l’eau est un autre facteur déterminant. Lorsque l’eau entre en contact avec le café, sa température devrait se situer entre 95 et 98 degrés Celsius. Plus chaude, elle pourrait brûler le café.

Il faut également prendre en compte la qualité de l’eau. Si elle contient peu de sels minéraux, elle agira comme un décapant en emportant avec elle les bons comme les mauvais éléments. Si elle en contient trop, cela diminuera ses capacités d’absorption. Sevan Istanboulian recommande donc de filtrer l’eau du robinet, ce qui permet également d’enlever des impuretés qui pourraient modifier le goût du café.

Dernier élément de base : la mouture. Il est très important de combiner le bon type de mouture avec la bonne cafetière.

Les différents types de cafetières

La cafetière de type percolateur

Malgré une mouture grossière, cette technique d’infusion extrait presque tous les solubles du café, lui donnant un goût fort et amer, avec une concentration en caféine élevée.

Pour de meilleurs résultats, Sevan Istanboulian recommande d’arrêter l’infusion aussitôt que la lumière s’allume.

La cafetière à piston

Selon Sevan Istanboulian, la cafetière à piston permet d’obtenir un très bon café, avec une certaine complexité.

Avec une mouture légèrement plus fine que celle du percolateur, les cafetières de type Bodum permettent d’avoir le contrôle sur la température de l’eau et sur le temps d’infusion. Une infusion entre 3 et 4 minutes donne un café riche et velouté avec une concentration moyenne de caféine. Il faut toutefois porter une attention spéciale à la composition du filtre.

La cafetière filtre

Il existe deux sortes de moutures pour filtre. Pour des paniers à fond plat, la mouture doit être un peu plus grossière que pour des paniers en forme de V. Si vous faites moudre votre café à l’épicerie, sachez que l’indication « filtre » correspond au panier plat et « filtre fin » au panier en V.

Peu importe le type de filtre que vous utiliserez, il filtrera aussi la saveur et les arômes du café, tout en laissant passer une quantité élevée de caféine.

Sachez aussi qu’après 10 minutes sur la plaque chauffante, le café s’évapore et commence à changer de goût.

La cafetière moka ou italienne

Les cafetières italiennes ou moka donnent un café de type espresso, au goût relevé. Contrairement à la croyance populaire, il contient moins de caféine que le café filtre.

Toutefois, puisque la pression dans la cafetière augmente de façon graduelle, on ne trouve pas de crème dans la tasse. Pour l’obtenir, il faut se tourner vers une variante de la cafetière moka qui emprisonne la pression pour la relâcher au moment désiré.

La cafetière moka est idéale pour les amateurs d’espresso et de cappuccino qui ne veulent pas investir dans une machine électrique à pompe.

La cafetière espresso

Ce type de cafetière utilise une pompe pour forcer l’eau à passer sous pression à travers le café. Pour plusieurs, c’est le « nec plus ultra », qui donne un café au goût riche et puissant.

Conclusion

Si vous avez besoin d’une bonne dose de caféine pour vous réveiller le matin et que vous aimez un café qui a du caractère, optez pour le percolateur. Si vous préférez un goût plus doux mais tout aussi stimulant, tournez-vous vers le café filtre.

Si vous êtes à la recherche d’un goût riche et complexe, ce sera plutôt le café piston ou le moka. Enfin, si vous voulez prendre un bon café sans risquer l’insomnie, choisissez un bon espresso avec un peu de lait chaud



 [Les cafetières]