L'Épicerie

ACCUEIL



QUESTION DU PUBLIC



ENQUÊTES ET REPORTAGES



ENTREVUES



TRUCS DE L'ÉPICERIE



SAVIEZ-VOUS QUE...



RECETTES ET CARNET D’ADRESSES



TEST DE GOÛT ET BANC D'ESSAI



OUI, MAIS...



LA CHIMIE DANS VOTRE ASSIETTE



ÉQUIPE

RECHERCHE
 rechercher un mot ou une expression
ARCHIVES
2001 à 2004
SAISONS PLUS RÉCENTES
2009 et plus





- Les contenants appropriés pour le micro-ondes -
Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l'armée américaine, travaillant à améliorer la précision des radars, découvre que les micro-ondes peuvent aussi servir à chauffer les aliments.

Puis, les changements sociaux des années 60 font surgir le besoin de cuire les aliments rapidement. L'industrie alimentaire produit de plus en plus de plats surgelés à réchauffer. Le four à micro-ondes fait alors son entrée dans l'univers domestique.

Comment fonctionne le four à micro-ondes?

Le cour du micro-ondes, c'est le magnétron. Les ondes qu'il émet sont canalisées pour aller frapper une hélice métallique permettant leur diffusion dans toute la cavité du four.

« Ce qui se passe avec le micro-ondes, c'est que les ondes bombardent l'aliment. À ce moment-là, ça fait bouger les molécules d'eau, lesquelles, en bougeant, font de la friction. »

«Ça va générer de la chaleur à l'intérieur et cuire les aliments
», explique Michelle Marcotte, spécialiste en salubrité des aliments au Centre de recherche et de développement sur les aliments.

Il arrive que le pourtour de l'aliment soit très chaud, alors que le centre est encore froid. Pour uniformiser la chaleur, il faut prévoir un temps de repos équivalent à environ 20 % du temps de cuisson.

Ce nouveau mode de cuisson exige des contenants différents. Il n'est plus question d'utiliser des casseroles ou des moules à gâteaux. Et tous les récipients en plastique ne conviennent pas non plus.

Des contenants pas toujours appropriés

Les barquettes en polystyrène ou en styromousse ne conviennent pas du tout pour le micro-ondes, pas plus que les plats de margarine ou de fromage cottage, qui fondent carrément dans le micro-ondes.

On peut trouver aujourd'hui des contenants en plastique sur lesquels il est spécifié qu'ils vont au four à micro-ondes. Mais quand on expose certains de ces récipients à une température de cuisson suffisamment élevée pour amener un corps gras à ébullition, ils se déforment ou fondent.

Louise Deschêsnes, responsable scientifique de l'emballage et matériaux au Centre de recherche et de développement sur les aliments, a fait subir à plusieurs contenants un test extrême. Elle les a remplis d'une quantité égale de sauce à spaghetti et d'huile, puis, elle les a chauffés à la température maximale pendant une période allant jusqu'à 15 minutes. Certains n'ont pas tenu le coup.

Le test ne représente pas l'usage normal de ces contenants, mais il permet d'éprouver la résistance des matériaux qui entrent dans leur fabrication. Cette information n'est pas indiquée sur les emballages, car aucun fabricant ne précise les limites de la résistance des matériaux de son produit.

Louise Deschêsnes : « On a intérêt à utiliser des matériaux qui pourront supporter ces températures sans qu'il n'y ait de migration pouvant causer des préoccupations en terme de sécurité alimentaire. Il y a des petites molécules dans le plastique qui peuvent être transférées à l'aliment, et tous ces phénomènes sont augmentés par le temps [de cuisson] et la chaleur. »

Les emballages des contenants en plastique mince des compagnies Glad, Snap Tite, Rubbermaid et Ziploc précisent qu'ils vont au micro-ondes. Nous avons contacté ces compagnies pour leur faire part des résultats de Louise Dechêsnes.

Seul SC Johnson, fabricant de la marque Ziploc, nous a répondu. La compagnie affirme que la résine de ses contenants en plastique mince résiste jusqu'à 212 degrés Fahrenheit, ou 100 degrés Celsius, et qu'elle rencontre toutes les normes de sécurité de la Food and Drug Administration des États-Unis.

Certains fabricants précisent que leurs plats doivent servir uniquement à réchauffer les aliments. Mais les contenants en plastique rigides de marque Rubbermaid ou Tupperware viennent accompagnés d'un feuillet qui renferme des renseignements beaucoup plus précis sur l'utilisation de leurs produits.

Et les contenants en aluminium?

Les ustensiles et les casseroles en aluminium ne peuvent être utilisés au four à micro-ondes. Par contre, les petits contenants d'acier inoxydable ou d'aluminium y vont sans problème, à condition d'avoir une forme arrondie. Il ne faut, par contre, jamais mettre de feuilles d'aluminium dans le four à micro-ondes.

En résumé : les contenants en papier, en plastique ou en pyrex réchauffent très bien au four à micro-ondes. Mais pour une cuisson prolongée à haute température avec des aliments contenant des corps gras, la prudence reste de mise, à moins d'indications précises du fabricant.

Pour couvrir un plat au micro-ondes, on se sert souvent d'une pellicule plastique. Il est important de laisser au moins 2 cm de diamètre entre la pellicule et l'aliment, pour éviter le transfert de composantes de la pellicule.

On peut également utiliser un couvercle à micro-ondes, qui respecte l'espace recommandé pour réchauffer l'aliment et empêche les éclaboussures.



 [Les contenants pour le micro-ondes]

Hyperliens
Conseils pour l'utilisation du four à micro-ondes
Agence canadienne d'inspection des alments

Qui a inventé les micro-ondes?
(en anglais)

Le four à micro-ondes
Conseil européen de l'information sur l'alimentation



Haut de la page



* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes