ACCUEIL



  • REPORTAGES
  • CAPSULES
  • VRAI OU FAUX
  • QUESTION DE LA SEMAINE

  • ÉQUIPE

    RECHERCHE

    Recherche par date >>

    ARCHIVES
    2002 à 2004
    2001 à 2002
    2000 à 2001


    NOS COORDONNÉES

    Adresse postale:
    La Facture
    Société Radio-Canada
    1400 René-Lévesque Est,
    3e étage
    Montréal (Québec)
    H2L 2M2

    Téléphone:
    514 790-2636 ou
    1 800 790-2636

    Télécopieur:
    514 597-7972


    HEURE DE DIFFUSION
    Mardi 19 h 30

    REDIFFUSION SUR RDI
    Samedi 17 h 30
    Dimanche 2 h 30


    - Dix fois le tour de la terre -
    On a peut-être tendance à se débarrasser un peu trop vite de nos voitures et à se laisser un peu trop influencer par les publicités qui confondent bonheur et modèle de l'année. Michel, lui, a pris plaisir à voir le kilométrage parcouru augmenter sans cesse sur l'odomètre de son automobile.

    Journaliste: Johanne Faucher
    Réalisatrice: Claudine Blais


    __________


    Michel assiste aux derniers moments de sa vieille Nissan Sentra. Elle a 13 ans et, surtout, elle a roulé 405 000 kilomètres. « Je pense qu'elle a fait son temps, dit-il. Le diagnostic qu'on m'a donné est véridique. »

    En effet, sa Sentra rouge 1992 ne roulera plus. La corrosion l'a achevée. Aujourd'hui, elle est bonne à mettre à la ferraille.

    Pour Michel, c'était devenu un jeu de voir le kilométrage augmenter sur son odomètre. « Tu tentes toujours d'aller un petit peu plus loin, puis un petit peu plus loin, puis encore un petit peu plus loin. »

    Parcourir 405 000 kilomètres avec la même voiture, ce n'est pas un record Guinness, mais c'est quand même l'équivalent d'avoir fait 10 fois le tour de la terre.

    Aujourd'hui à la préretraite, Michel a beaucoup roulé pour son travail de photographe au quotidien montréalais La Presse. « Je suis un peu japonais, d'une certaine façon, explique-t-il. [Pour moi], toute chose a une âme. L'auto, c'est une amie. »

    En moyenne, les voitures terminent leur vie à 230 000 kilomètres. Au cimetière automobile, la Sentra de Michel sera une des doyennes, car elle a roulé presque le double avec ses 405 000 kilomètres.

    La clé: l'entretien

    Comment Michel a-t-il pu faire autant de kilomètres avec la même voiture?

    « La recette est simple: prendre soin de l'auto. [Il faut] trouver un bon garage, un bon mécanicien. [Il faut], surtout, faire les vidanges d'huile quand c'est le temps. [Il faut] vraiment en prendre soin comme si c'était un membre de la famille. »

    Michel n'a donc pas lésiné sur l'entretien, et il a toujours pris soin de son véhicule. « J'ai fait changer l'embrayage original à 125 000 kilomètres. À 405 000 kilomètres, j'avais encore le deuxième, raconte-t-il. Ça, je n'y croyais pas. »

    Comment Michel a-t-il réalisé ce tour de force? Il a adapté sa conduite automobile de façon à ménager sa voiture. « Chaque fois que j'arrête, je mets l'embrayage au neutre. »

    Son moteur était d'ailleurs encore le moteur original. « Le moteur n'a jamais été, pour utiliser un terme de gars, ouvert. »

    Des offres spéciales avantageuses

    Régler la géométrie des roues coûte autour de 60 $ par année. Michel s'est arrangé pour ne pas payer si cher en dénichant une offre spéciale auprès d'une grande chaîne de magasins.

    « On payait 99,99 $, plus taxes, mais tant qu'on avait l'auto, on nous réglait la géométrie des roues gratuitement. J'ai fait de 1993 à 2002 avec ça. Ils me connaissaient très bien là-bas. »

    Ça lui a donc coûté 9 $ par année pendant 11 ans. En plus des offres spéciales, Michel a toujours surveillé de près les réparations que lui recommandait son garagiste en consultant le manuel du fabricant.

    Résultat: une réparation qui devait lui coûter 314 $ lui en a plutôt coûté 80 $, parce qu'il a découvert que toutes les pièces ne devaient pas être changées.

    Michel a gardé toutes ses factures comme on conserve de vieilles photos. Elles racontent aujourd'hui l'histoire de sa Nissan. « C'était juste le fun de pousser quelque chose, de voir jusqu'où ou jusqu'à quand ça peut tenir. »

    Un voyage mémorable

    Dans ce test d'endurance, la Sentra a réalisé quelques exploits. Michel n'oubliera d'ailleurs jamais son voyage à Lake Placid.

    « Je voyais ça monter, monter, monter, monter. J'ai dit: ''On va s'arrêter sur le bord de la route, il faut que je photographie [l'odomètre]''. Il affichait 333 333,3 kilomètres », se souvient-il.

    « C'est peut-être ça, mon ''toquage'', c'est peut-être les chiffres, ajoute Michel. Je me disais: ''Est-ce que je vais réussir à la faire rouler jusqu'à 444 444,4 kilomètres?'' Mais elle ne s'est pas rendue là, et je l'accepte. »

    Il y a 13 ans, Michel avait payé sa voiture 11 550,44 $. Son véhicule lui est donc revenu à moins de 1000 $ par année. Il faut toutefois ajouter des dépenses d'entretien de 20 400 $. Cela peut paraître beaucoup, mais ça revient à 5 ¢ le kilomètre, ce qui est dans la moyenne.

    Il ressort quand même gagnant de son expérience avec sa Sentra, parce qu'elle lui a permis d'épargner par rapport au coût d'une voiture neuve. Raison de plus pour qu'il ne l'oublie jamais.

    « Il y a une certaine noblesse dans le fait de pouvoir tenir le coup, et pour l'auto, ça a été une certaine noblesse », conclut Michel.

    En conclusion

    Les Canadiens gardent leurs voitures de plus en plus longtemps. L'âge moyen des véhicules automobiles au pays est de 8 ans et demi. Quand on s'en débarrasse, ils affichent, en moyenne, 234 000 kilomètres au compteur. C'est 80 000 kilomètres de plus qu'il y a 30 ans.



    Haut de la page



    * Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes