ACCUEIL         POUR NOUS JOINDRE :             ARCHIVES



Chargement...
Veuillez patienter.

    

<Archives - avril 2006>


Une première élimination en demi-finales?
(28 avril 2006) - Une première équipe pourrait être sortie vendredi des demi-finales des séries éliminatoires de la LHJMQ. Les Widcats de Moncton mènent 3-1 face aux Olympiques de Gatineau, et ce soir pourrait bien être le dernier de l'équipe cendrillon du carré d'as.

Pour le match, les attaquants Brett Morrison (Olympiques) et Jean-Philip Chabot (Wildcats) purgeront une suspension. Morrison a frappé un adversaire par derrière et Chabot a asséné un double-échec, également par derrière, lors du match de mardi dernier.

Dans l'autre demi-finale, les puissants Remparts de Québec de Patrick Roy retrouveront les Titans d'Acadie-Bathurst. Les deux équipes sont au coude à coude à 2-2, et personne ne risque donc l'élimination.
 

Pour prendre les commandes
(28 avril 2006) - Même si le Canadien a échappé le dernier match 2-1 en prolongation, l'occasion est belle de reprendre contrôle de la série, vendredi soir, contre les Hurricanes de la Caroline. Les hommes de Bob Gainey mènent le duel deux victoires à une.

Il faudra s'attendre, encore une fois, à une ambiance survoltée au Centre Bell. Mais il faudra aussi s'attendre à quelques changements dans la formation.

Blessure à l'oeil oblige, le Canadien ne pourra pas compter sur son capitaine Saku Koivu. Radek Bonk pourrait fort bien le remplacer au centre de la première unité d'attaque, comme ça a été le cas, à pied levé, lors du dernier match.

L'absence de Koivu libérera un poste et ce sera Mark Streit qui disputera son premier match de séries dans la LNH. Le Canadien évoluera donc à sept défenseurs pour l'une des rares fois cette saison.

  • Mario Langlois analyse le match avec l'humoriste Mario Jean, l'ancien joueur Stéphane Richer et l'ancien entraîneur Gérard Gagnon.


  • Guy D'Aoust recueillera les échos de vestiaire et René Pothier offrira un résumé des autres matchs.
  •  

    Sénateurs-Lightning: prise 4
    (27 avril 2006) - Les Sénateurs d'Ottawa pourraient porter un très dur coup aux derniers espoirs des champions en titre, le Lightning, jeudi soir à Tampa Bay.

    Pour les hommes de John Tortorella, remonter la pente après la défaite de 8-4 mardi dernier pourrait être très difficile. Mais si les Sénateurs font 3-1 dans la série dès ce soir, remonter la pente sera pratiquement impossible.

    Sur la glace, les attaquants Jason Spezza et Martin Havlat, respectivement deuxième et troisième au classement des marqueurs en séries, tenteront encore de faire la loi.

    Chez le Lightning, le mot d'ordre est d'oublier le dernier match, désastreux, et de se concentrer sur le suivant. Il reste maintenant à voir comment on passera par-dessus huit buts contre, une prestation difficile des gardiens, une indiscipline à faire peur et une présence physique négligeable...
     

    Des nouvelles de Saku
    (27 avril 2006) - Le directeur général du Canadien de Montréal, Bob Gainey, a précisé qu'il faudra attendre de 48 à 72 heures avant de connaître l'ampleur de la blessure à l'oeil gauche du capitaine Saku Koivu.

    Pour l'instant, il demeure à l'hôpital.

    Le Finlandais ratera au moins le quatrième match de la série contre les Hurricanes de la Caroline. Mais il ne serait pas surprenant que la durée de sa convalescence soit passablement plus longue.

    Rappelons que Koivu a été atteint par un coup de bâton accidentel de Jason Williams, tôt en deuxième période du match de mercredi.

    Même s'il n'avait obtenu que deux passes en série, sa blessure laisse un trou béant au centre du premier trio. Qui pourra le combler? Radek Bonk? Jan Bulis? Comment le Canadien va-t-il survivre à cette blessure à court terme?

    Mario Langlois en discute avec Bertrand Raymond et Stéphane Richer.

    Aussi à l'émission:

  • Denis Gauthier a dardé sauvagement Jean-Pierre Dumont, mercredi, lors du troisième match entre les Flyers et les Sabres. Cet incident survient deux jours après la mise en échec par derrière à Thomas Vanek. La LNH doit-elle sévir? Pourquoi autant de coups discutables?


  • René Pothier présente un résumé des trois autres matchs dans la LNH.


  • Marc Durand s'est penché sur la carrière du hockeyeur de 41 ans Bobby Dollas. Après avoir défendu les couleurs de 9 équipes de la LNH, il joue maintenant avec le Mission de Sorel-Tracy dans la Ligue nord-américaine de hockey.

    Son équipe est maintenant en demi-finale de la Ligue et du hockey, il en mange plus que jamais. En fait, après son départ de la LNH, il n'a jamais été capable de décrocher de son sport. Portrait d'un joueur passionné.
  •  

    On pense à Vigneault
    (26 avril 2006) - Le directeur général des Canucks de Vancouver, Dave Nonis, a promis que la recherche d'un nouvel entraîneur pour l'équipe allait être exhaustive.

    Il n'aura peut-être pas à chercher si loin finalement pour remplacer Marc Crawford, remercié mardi après la saison de misère des Canucks.

    Nonis pourrait aller voir du côté du Moose du Manitoba, club-école des Canucks, où l'ancien entraîneur du Canadien Alain Vigneault répond à toutes les attentes du directeur général.

    David Lewis, dépisteur pour les Red Wings de Detroit, et Paul Maurice, entraîneur du club-école des Maple Leafs de Toronto dans la Ligue américaine, seraient aussi d'intéressantes candidatures. Les deux ont aussi été entraîneurs dans la LNH, respectivement avec les Wings et les Hurricanes.
     

    Souray et Ward en uniforme!
    (26 avril 2006) - C'est un scénario que même les plus optimistes n'osaient imaginer: le Canadien arrive à Montréal avec une avance de 2-0 sur les Hurricanes de la Caroline.

    Cette fois, par contre, les Hurricanes sont en environnement hostile. D'abord parce que la foule du Centre Bell réservera un accueil magistral au Tricolore. Ensuite, parce que les chiffres sont ligués contre eux.

    Le Canadien montre un dossier de 53-3 lorsqu'il remporte les deux premiers matchs d'une série, alors que les Hurricanes/Whalers n'ont jamais de leur vivant comblé un tel retard.

    C'est finalement la recrue Cam Ward que l'entraîneur Peter Laviolette enverra dans la mêlée.Ward s'est bien tiré d'affaire lundi en remplacement de Gerber, qui avait cédé 9 fois sur 34 tirs depuis le début de la série.

    À l'infirmerie, la blessure « au bas du corps » du défenseur Sheldon Souray aura finalement été sans gravité. Il sera en uniforme ce soir.

    Mario Langlois analyse le match avec Gildor Roy, Gérard Gagnon et Mike Bossy. Guy D'Aoust présente les échos de vestiaire, tandis que René Pothier résume les autres rencontres.
     

    La retraite de Luc Robitaille
    (25 avril 2006) - Luc Robitaille, le plus prolifique ailier gauche de l'histoire de la LNH, a pris sa retraite à la fin de la saison. À 40 ans, le sympathique attaquant semblait serein face à cette pourtant difficile décision.

    De ses 19 saisons, Robitaille en aura passé 14 avec les Kings. Il a aussi joué à Pittsburgh, à New York et à Detroit, où il a remporté sa seule Coupe Stanley.

    En 1431 matchs en carrière, il aura inscrit 668 buts et 726 aides, en plus de décrocher le trophée Calder à sa saison recrue, en 1986-1987. Pas mal pour un joueur repêché 171e au total, après notamment le lanceur étoile Tom Glavine!

    Mario Langlois s'est entretenu avec le maintenant légendaire «Lucky Luke» quelque temps après son dernier match.
     

    Lightning-Sénateurs: ça continue!
    (25 avril 2006) - Au lendemain d'un revers de 4-3 contre le Lightning et avec la série égale 1-1, l'entraîneur des Sénateurs, Bryan Murray, met au défi ses joueurs vedettes.

    Inspiré par le brio de Martin Saint-Louis (2 buts) et de Brad Richards (1 but, 2 aides), le Lightning a soutiré une importante victoire sur la glace des Sénateurs. Murray souhaite maintenant obtenir une contribution plus importante des joueurs étoiles de son équipe.

    Même s'ils ont chacun obtenu 103 points en saison régulière, le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson et Dany Heatley se retrouvent déjà sous l'oeil critique des amateurs et des médias d'Ottawa.

    Alfredsson a obtenu seulement un but dans un filet désert tandis que Heatley, même s'il compte trois passes, est toujours en quête de son premier but en séries.

    Mario Langlois analyse le match avec les anciens joueurs Stephan Lebeau et Donald Audette.

    Aussi à l'émission:

  • Plusieurs joueurs de petit gabarit connaissent des séries éliminatoires exceptionnelles. On peut penser à Brian Gionta (Devils), Francis Bouillon (Canadien), Daniel Brière (Sabres), Martin Saint-Louis (Lightning) ou Paul Kariya (Mightu Ducks).

    Ces petits joueurs ont du chien et ils ont la chance de s'affirmer dans le nouveau hockey de la LNH. Au-dessus de la mêlée se penche sur le phénomène des petits joueurs dans le hockey d'aujourd'hui.

  • Guy D'Aoust a assisté à l'entraînement du Canadien après la spectaculaire victoire de 6-5 en deuxième prolongation, sur la glace des Hurricanes de la Caroline. Quelle est l'ambiance au sein de l'équipe?
  •  

    Gerber contre Huet, prise deux
    (24 avril 2006) - Le Canadien de Montréal a vécu un scénario oublié même des plus optimistes samedi dernier. Avec une victoire de 6-1, il a pris une avance de 1-0 dans la série contre les Hurricanes de la Caroline.

    Malgré qu'il ait donné 6 buts sur seulement 21 tirs, Martin Gerber sera à nouveau devant le filet des Hurricanes. L'entraîneur Peter Laviolette aurait pu envoyer dans la mêlée la recrue Cam Ward, mais ce dernier a connu une saison assez ordinaire. Sans véritable plan B, l'entraîneur a donc réitéré sa confiance envers Gerber.

    À l'inverse de Gerber, Cristobal Huet a été stellaire à ses débuts en séries éliminatoires. Il aurait très bien pu paniquer après le mauvais but tôt dans le match, mais son calme olympien a pris le dessus, comme toujours. Il a bloqué les 42 tirs suivants...

    Les Hurricanes devraient voir le retour au jeu de l'attaquant Ray Whitney, suffisamment rétabli d'une blessure à la jambe gauche. Pour le Canadien, seul Steve Bégin (genou gauche) est sur la touche.

    Mario Langlois analyse le match avec le comédien Patrice Robitaille (éternel partisan des Nordiques), l'ancien joueur Mike Bossy et l'entraîneur de la LHJMQ Clément Jodoin.

    Aussi à l'émission:
  • Jean Saint-Onge livre les échos de vestiaire en direct de Raleigh.
  • De quoi a l'air la ville de Montréal le soir d'un match de séries éliminatoires? Marc Durand s'est posé la question.
  • René Pothier résume les trois autres matchs à l'affiche ce soir dans la LNH.
  •  

    Le défi du vendredi
    (21 avril 2006) - Pour le défi du vendredi, le champion canadien des poids lourds, Jean-François Bergeron, affrontera Pascal L'Heureux, l'aspirant.

    Ce n'est pas extraordinaire de voir les deux pugilistes se faire face. Dans une arène de boxe, sans doute, mais sur un gazon de football?

    Les deux hommes forts se sont rendus au camp d'entraînement des Carabins de l'Université de Montréal pour mettre la main sur un poste de joueur de ligne offensive.

    Lequel des deux a le plus de potentiel? Le verdict de Marc Santerre.
     

    Avantage Ottawa
    (21 avril 2006) - Les séries débutent ce soir et l'affrontement à surveiller opposera les champions de l'Est, les Sénateurs d'Ottawa, aux champions de la Coupe Stanley, le Lightning de Tampa Bay.

    C'est la première fois qu'ils se rencontrent en série. Les Sénateurs, habituellement si bons en saison régulière, mais si mauvais en séries, tenteront alors de conjurer leur mauvais sort.

    Chose certaine, il ne faut pas s'attendre à un duel de gardiens. Privé de Dominik Hasek, Ottawa misera sur Ray Emery, qui n'a jamais joué un seul match en séries. Lorsqu'on pensait avoir oublié le spectre de Patrick Lalime. À l'autre bout de la patinoire, John Grahame n'a rien cassé non plus cette saison.

    À l'attaque toutefois, il devrait y avoir des flammèches. Heatley, Alfredsson, Spezza et Havlat seront opposés à Lecavalier, Saint-Louis, Richard et Prospal. La série pourrait donc se jouer en défensive, où Cgara, Redden et compagnie tiennent le haut du pavé.

    Cette saison, les Sénateurs ont remporté les quatre matchs entre les deux équipes.

    Mario Langlois analyse le premier match avec Gérard Gagnon, Stéphane Richer et René Pothier.
     

    Les champions négligés
    (20 avril 2006) - Les Sénateurs d'Ottawa et le Lightning de Tampa Bay s'affrontent en séries pour la première fois. Les Sénateurs ont terminé la saison au sommet de l'Association de l'Est pour la deuxième fois de leur histoire.

    Après deux ans d'attente, le Lightning aura enfin l'occasion de défendre son titre de champion. Mais cette année, Tampa Bay est largement négligé.

    Chose certaine, il ne faut pas s'attendre à un duel de gardiens. Privé de Dominik Hasek, Ottawa misera sur sa puissante attaque pour imposer sa loi. La défensive du Lightning pourrait en avoir plein les bras pour contenir les Heatley, Alfredsson, Spezza, Havlat et Fisher. Aucun défenseur du Lightning n'affiche un différentiel (+/-) positif.

    Les deux équipes n'ayant pas offert leur meilleur hockey pendant le sprint final de fin de saison, ce duel pourrait pencher d'un côté ou de l'autre.

    Un reportage de Guy D'Aoust.
     

    La fin pour Quinn
    (20 avril 2006) - Les Maple Leafs ont connu tous les ennuis cette saison et ont finalement été exclus des séries éliminatoires. Quatre jours plus tard, l'entraîneur Pat Quinn a été le premier à payer pour les insuccès des siens.

    Même s'il a parlé de Quinn comme d'un « professionnel passionné », Ferguson a précisé qu'il voulait « une nouvelle voix, une nouvelle approche » à la tête des Leafs. Pour l'heure, l'ancien entraîneur des Hurricanes Paul Maurice, aujourd'hui à la barre du club-école des Leafs, aurait une longueur d'avance.

    La dernière campagne de l'équipe torontoise a certainement été la plus éprouvante pour Quinn. Les Leafs ont été exlus des séries et Équipe Canada n'a rien cassé aux JO...

    Selon certaines sources, Ferguson et son entraîneur n'étaient plus du tout sur la même longueur d'onde depuis belle lurette.

    Une question subsiste: ce congédiement est-il vraiment la solution aux problèmes des Leafs? Mario Langlois en discute avec Claude Bouchard, ancien entraîneur des Foreurs de Val d'Or, et Stephan Lebeau, ancien entraîneur des Tigres de Victoriaville.
     

    Les statistiques parlent
    (19 avril 2006) - Les colonnes de statistiques peuvent nous apprendre beaucoup de choses sur une équipe. Mais lesquels parlent le plus? Guy D'Aoust s'est posé la question.

    Quelle statistique est l'apanage d'un bon club? À l'inverse, certains matchs sont-ils perdus sur papier plutôt que sur la glace?

    En fait, il semble que oui! Lorsque les statistiques des 16 équipes participant aux séries éliminatoires sont observées attentivement, il est possible de dégager des constantes.

    Mais quelle statistique est la plus parlante? Les avantages numériques? Les buts marqués? La moyenne de buts accordés du gardien? Et si c'était plus compliqué que ça.

    Mario Langlois discute des conclusions de Guy D'Aoust avec Gérard Gagnon, Stéphane Richer et Bertrand Raymond.

    Aussi à l'émission:

  • Comment l'entraîneur Bob Gainey doit-il préparer le Canadien pour affronter une équipe plus forte que lui? Malgré un dernier mois difficile, les Hurricanes ont remporté les quatre matchs de l'année contre Montréal, en plus de mener 25-9 au tableau indicateur. Pour avoir le moindre espoir, sur quoi Gainey doit-il insister? Quelles sont les faiblesses des Ouragans?


  • En direct d'Edmonton, le dur-à-cuire George Laraque s'entretient avec Mario Langlois au sujet de la série qui s'amorce contre les Red Wings de Detroit, la meilleure équipe de la LNH. Comment voit-il les chances des Oilers? Savoir que les deux équipes se sont partagés les honneurs (2-2) cette saison aide-t-il au morale des troupes?
  •  

    Le dernier match!
    (18 avril 2006) - La saison du Canadien de Montréal se terminera mardi soir, sur la glace du Centre Bell, face aux Devils du New Jersey. Au moins, la principale interrogation n'est plus: le Tricolore sera des séries, résultat de la défaite 6-4 subie par les Thrashers à Washington.

    Il reste maintenant à savoir qui le CH affrontera au premier tour. Avec 93 points, il est à un seul point devant le Lightning de Tampa Bay, ce qui l'assure de terminer la saison au 7e ou au 8e rang.

    C'est ainsi dire que le Canadien rencontrera en séries éliminatoires les Hurricanes de la Caroline ou les Sénateurs d'Ottawa, séparés par un seul point en tête de l'Est.

    Pour le dernier match de la saison, le Canadien n'aura pas la vie facile contre les Devils. En quête d'un 11e gain de suite, ils sont passés d'en lutte pour une place en séries à en lutte pour le championnat de leur Division... en trois semaines seulement!

    Pour ce match, Martin Brodeur fera face à Cristobal Huet.

    À l'émission:

  • Mario Langlois analyse la saison du Canadien et son adversaire au premier tour des séries avec le journaliste Albert Ladouceur et les anciens joueurs Stéphane Richer et Joé Juneau.


  • Ensuite, Au-dessus de la mêlée fait un vox pop pour savoir quel est le plus beau et le plus laid moment de la saison du Canadien. Les invités en studio débattront ensuite de la question.
  •  

    En séries dès ce soir?
    (17 avril 2006) - Imaginez un instant Alexander Ovechkin arborant le CH... C'est un peu ce qui se produira lundi et mardi dans les derniers instants de la course aux séries de la LNH.

    Les Capitals de Washington affronteront dans l'ordre les Thrashers d'Atlanta et le Lightning de Tampa Bay, les deux grands adversaires du Canadien en cette fin de saison. Les Capitals n'ont qu'à gagner un seul de ces deux matchs pour envoyer le Canadien de Montréal en séries!

    Il faut dire que le Canadien détient toujours son sort entre ses propres mains. Il doit aller chercher un dernier petit point contre les Devils du New Jersey, mardi, pour accéder aux séries.

    Toutefois, la mission ne sera pas de tout repos, les Devils n'ayant pas perdu à leurs 10 derniers matchs. Sans oublier qu'ils se battent pour le premier rang de leur Division!

    Pour l'instant, le Canadien pourrait se retrouver en séries lundi soir sans même toucher une rondelle. C'est à suivre lors de l'affrontement entre les Capitals et les Thrashers.

    Mario Langlois discute du sort du Canadien avec les journalistes René Pothier, Martin McGwire et Bertrand Raymond.

    Aussi à l'émission:

  • Qu'est-ce que le Canadien doit-il faire en cette fin de saison? Et pourquoi l'entraîneur Bob Gainey semble-t-il douter sans cesse du statut de numéro un de Cristobal Huet? Après tout, la Coupe Stanley de 1986 a été remportée par Patrick Roy, un gardien alors largement inexpérimenté!


  • Avec la fin de la saison vient la fin de contrat de plusieurs entraîneurs. Qui sera mis à la porte? Pat Quinn? Marc Crawford? Wayne Gretzky? Michel Therrien?
  •  

    Défi du vendredi
    (14 avril 2006) - Jonathan Guilmette, multiple médaillé olympique sur courte piste, patine vite. Derick Brassard, joueur des Voltigeurs de Drummondville et principal espoir québécois au prochain repêchage de la LNH, patine lui aussi très vite.

    Mais lequel des deux est le plus rapide? Chaussés de patins de hockey, Guilmette et Brassard devront faire deux tours complets de patinoire, à l'image des duels aux matchs des étoiles.

    Une lutte à finir entre deux patineurs exceptionnels.
     

    Choix à faire pour Alex Harvey
    (14 avril 2006) - À 17 ans, le fondeur québécois Alex Harvey est encore d'âge junior. Ce qui ne l'a pas empêché de remporter le titre canadien du 10 km en mars dernier.

    Bref, dans une équipe canadienne masculine de ski de fond qui ne casse rien, Harvey pourrait bien être la prochaine bouffée d'air frais. Mais voilà qu'un problème se profile à l'horizon.

    Harvey est un athlète qui excelle dans plusieurs sports, pas uniquement en ski de fond. Il est aussi calé en vélo de montagne. au grand déplaisir de la Fédération canadienne de ski de fond.

    Avec l'été qui approche, Harvey voudrait bien délaisser le ski de fond et consacrer toutes ses énergies au vélo de montagne. Mais sa Fédération, qui finance son développement, aimerait plutôt le voir participer aux camps d'entraînement estivaux.

    Résultat, Harvey pourrait perdre sa subvention s'il opte pour le vélo. Une situation décriée par son père, le légendaire athlète Pierre Harvey. Lui-même est un exemple en la matière multidisciplinaire, olympien de carrière à Sarajevo 1980 (ski de fond) et Los Angeles 1984 (cyclisme). Quel hasard.

    Pourtant, plusieurs athlètes ont atteint les sommets en pratiquant deux sports. On peut penser à Tom Glavine (hockey et baseball) ou Tom Brady (football et baseball). Au Canada, il y a Hayley Wickenheiser (hockey et softball) et Clara Hughes (patinage de vitesse et cyclisme).

    Qui a raison dans cet épineux dossier? Toutes les explications de Marc Durand. Puis, Mario Langlois en discute avec Daniel Aucoin et Louis Barbeau.
     

    Labrosse aux commandes
    (13 avril 2006) - Ce ne sera pas Normand Legault, mais plutôt Alan Labrosse qui organisera l'épreuve montréalaise de la série Champ Car cet été. C'est ce que rapportait samedi dernier le Journal de Montréal.

    Joint à Long Beach, où aura lieu la première épreuve de la saison, Labrosse a confirmé avoir accepté de prendre en charge l'organisation de cette course. Il a ajouté que Legault lui-même avait fait savoir aux dirigeants de Champ Car qu'il désirait mettre fin à son association avec le projet.

    « Les dirigeants de Champ Car m'ont récemment demandé si j'étais intéressé à redevenir promoteur de l'épreuve de Montréal, et je leur ai dit oui, a déclaré Labrosse. Je n'ai pas discuté avec Normand (Legault) à ce sujet, mais je le ferai bientôt ».

    Labrosse a déjà organisé la course de Montréal, en 2004, mais on lui avait demandé de le faire à la dernière minute. Il avait donc oeuvré dans des conditions difficiles, ce qui ne devrait pas être le cas cette année.

    Mario Langlois en discute avec le journaliste Martin Leclerc, qui a suivi de près le dossier.
     

    Le retour de Aebischer
    (13 avril 2006) - Le Canadien pourrait consolider son emprise sur le septième rang dans l'Association de l'Est avec une victoire contre les Bruins. En sept matchs contre leurs vieux rivaux, le CH n'a perdu qu'une seule fois.

    Même si Cristobal Huet a réussi trois jeux blancs face aux Bruins, il profitera d'une soirée de repos. Le Suisse David Aebischer, brillant à ses deux derniers matchs contre les Sénateurs, obtiendra le départ.

    Advenant un revers des Thrashers contre les Capitals jeudi et une victoire du Canadien, l'équipe de Bob Gainey s'assurerait une participation pour les séries éliminatoires.

    Les attaquants Maxim Lapierre et Niklas Sundstrom ne devraient pas être en uniforme. Toujours sur la liste des blessés, Steve Bégin et Francis Bouillon n'affronteront pas les Bruins.

    Mario Langlois analyse le match avec l'animateur et comédien Yvan Ponton et les analystes Gérard Gagnon et René Pothier.

    Aussi à l'émission:

    José Théodore et l'Avalanche du Colorado affrontent ce soir les Flames de Calgary, leurs grands rivaux de division. L'enjeu est important pour l'Avalanche, en pleine course aux séries dans l'Ouest.
     

    Joseph part en premier
    (12 avril 2006) - Le quart Kerry Joseph est parti en premier, mercredi, lors du repêchage intraligue de la LCF mis sur pied après la dissolution des Renegades d'Ottawa.

    Les Roughriders de la Saskatchewan en ont décidé ainsi. Et ils étaient vraiment prêts à tout pour mettre la main sur l'expérimenté quart!

    Les Roughriders ont acquis le premier choix des Tiger-Cats de Hamilton en payant le gros prix. Ils ont cédé le porteur de ballon et spécialiste des retours de bottés Corey Holmes, le demi de sûreté Scott Gordon et leur choix de premier tour au repêchage en 2007.

    Les Alouettes de Montréal ont pour leur part jeté leur dévolu sur un ailier défensif, Kai Ellis. Imposant (1,93 m et 114 kg) et rapide, son brio lui a déjà valu l'attention de plusieurs équipes de la NFL.

    Les Alouettes avaient eu la main chanceuse au dernier repêchage intraligue, en 1997, lors du départ des Rough Riders d'Ottawa. Ils avaient alors mis la main sur Uzooma Okeke.

    Mario Langlois analyse me repêchage avec les analystes Jacques Dussault et Bruno Heppell.
     

    À trois points d'une place assurée en séries
    (12 avril 2006) - Le Canadien de Montréal est à trois points de s'assurer une place en séries. Il pourra aller en chercher deux mercredi soir contre les Sabres, à Buffalo.

    Malgré une remarquable performance de David Aebischer lundi face aux Sénateurs d'Ottawa, Cristobal Huet sera de retour devant le filet. L'homme à battre chez le Canadien domine ses pairs au chapitre de l'efficacité (,931), en plus d'être deuxième pour les jeux blancs (7) et la moyenne (2,12).

    Le Canadien a remporté 9 de ses 10 derniers matchs. La rencontre de ce soir, le septième de la saison entre le Tricolore et les Sabres, départagera la série entre les deux équipes.

    Pour le Canadien, le défenseur Francis Bouillon (cheville) et le robuste attaquant Steve Bégin (genou) ne seront pas en uniforme. Radek Bonk, après avoir raté un match pour une blessure à la jambe, devrait être de retour.

    Mario Langlois analyse le match avec l'humoriste Mario Jean et l'ancien joueur Stéphane Richer. Il sera aussi question avec Mario Jean, grand passionné de baseball, du difficile début de saison de Barry Bonds.
     

    Théo: un premier départ au Colorado
    (11 avril 2006) - L'ancien gardien du Canadien José Théodore aura enfin son premier départ dans l'uniforme de l'Avalanche, devant son public, ce soir. Il affrontera les Coyotes de Phoenix.

    Déjà, Théo a défendu pour la première le filet des joueurs du Colorado, dimanche, en remplacement de Peter Budaj. Même s'il a accordé 3 buts en 19 tirs, il a été très chaleureusement accueilli par la foule.

    Toutefois, ce sera son véritable test cette fois. Aura-t-il retrouvé la forme? Aura-t-il corrigé les problèmes techniques, notamment sa propension à tomber trop rapidement à genoux, qui ont éventuellement causé sa perte à Montréal? Surtout, comment Théodore se sent-il entre les deux oreilles?

    Rappelons qu'il n'a pas amorcé un match dans la LNH depuis le 31 janvier. Peu de temps après, il s'est fracturé le talon en chutant à l'extérieur de son domicile de Montréal. Il a ensuite perdu son poste au profit de Cristobal Huet, avant d'être échangé en retour de David Aebischer.
     

    Martin Brodeur, le plaisir d'abord
    (11 avril 2006) - Que faisait Martin Brodeur samedi, à moins de deux heures de l'importante rencontre face au Canadien de Montréal? Il était en entrevue, l'air détendu, tout le contraire de la plupart de ses confrères.

    Finalement, le gardien québécois est peut-être la preuve que les plus grands sont parfois les plus simples. Brodeur est avant tout un gars confiant qui joue au hockey, « jouer » étant le mot clé. Le hockey, ce n'est pas un travail pour lui, c'est un jeu.

    En entrevue exclusive à Au-dessus de la mêlée, Brodeur parle avec Mario Langlois de la manière dont il approche les matchs. Il aborde également l'effet de Lou Lamoriello derrière le banc.

    Les joueurs les plus complets de la LNH, des vétérans comme Jaromir Jagr aux jeunes loups comme Sidney Crosby, sont aussi de la discussion. Tout comme le départ difficile des défenseurs Scott Stevens et Scott Niedermayer.

    René Pothier, Bertrand Raymond discutent ensuite de la carrière de Martin Brodeur.
     

    L'année des Sénateurs?
    (10 avril 2006) - C'est devenu la normalité: les Sénateurs d'Ottawa alignent une formidable équipe, dominent le calendrier régulier, puis sont exécrables en séries.

    Bien sûr, certaines lacunes ont été comblées, notamment devant le filet. Mais cette année sera-t-elle différente?

    Guy D'Aoust s'est penché sur la question. À ce sujet, il a interrogé l'entraîneur Bryan Murray, le gardien vedette Dominik Hasek, le capitaine Daniel Alfredsson et les journalistes d'Ottawa. La question est simple: les Sénateurs gagneront-ils la Coupe Stanley?

    Quel est le niveau de confiance de l'équipe? Les nombreux blessés viendront-ils changer la donne? Hasek sera-t-il remis à temps? Les joueurs pourront-ils surmonter la fin de saison décevante? Bref, est ce que c'est leur année?
     

    Le Canadien avec Aebischer, sans Bégin
    (10 avril 2006) - Le gardien du Canadien David Aebischer a repoussé 44 tirs lors de son dernier match contre les Sénateurs d'Ottawa. Sa belle prestation lui vaudra un autre départ contre les hommes de Bryan Murray, ce soir.

    Avec une victoire ce soir, le Canadien pourrait distancer le Lightning de Tampa Bay au 7e rang dans l'Est. Pour l'instant, les deux équipes ont 89 points, mais le Canadien perdra ce soir son match en main.

    Pour le Canadien, tout tourne rondement. Les hommes de Bob Gainey ont mis fin samedi à une série de huit victoires consécutives, un record d'équipe cette saison. Toutefois, Steve Bégin, blessé au genou gauche samedi, ne sera pas en uniforme.

    Bob Gainey réintégrera donc dans sa formation Richard Zednik. Le Slovaque n'a pas endossé l'uniforme du Tricolore lors des trois derniers matchs.

    Mario Langlois analyse la match avec les vedettes de la série Les Invincibles Pierre-François Legendre et Patrice Robitaille et avec l'ancien joueur Mike Bossy. Guy D'Aoust recueillera les échos de vestiaire.
     

    Le dernier combat de Grant?
    (7 avril 2006) - Anciens champions du monde, champions canadiens, le Montréalais Otis Grant (38-2-1) les a tous affrontés depuis son retour. Samedi, il fera face au dernier obstacle, mais non le moindre, avant d'avoir sa chance de couronner sa carrière avec un deuxième titre mondial.

    L'obstacle en question: Librado Andrade (22-0-0), un dur cogneur et un dur encaisseur. qui ne connaît pas la défaite. Ce combat d'élimination mènera directement à un affrontement pour la ceinture WBC des super-moyens.

    Grant, âgé de 38 ans, s'était donné 3 ans après son retour pour retourner au sommet de la boxe. Depuis, il n'a pas perdu un seul de ses combats, alors que chacun pourrait potentiellement être le dernier de sa carrière.

    Cette fois, contre Andrade, ça passe ou ça casse. Même si les dés sont contre lui, Grant rêve toujours à cette ultime chance pour le titre. Mais en cas de défaite, ce sera probablement la fin de sa carrière.

    Samedi verra-t-il la fin du parcours de l'un des meilleurs et plus courageux boxeurs de l'histoire du Québec. Mario Langlois en discute avec le promoteur Yvon Michel et le journaliste Robert Frosi.
     

    La vie à Augusta
    (7 avril 2006) - Aujourd'hui et en fin de semaine, les meilleurs golfeurs au monde se donnent rendez-vous sur le parcours d'Augusta, aux États-Unis, pour le prestigieux Tournoi des Maîtres.

    L'objectif est le même pour tous: quitter la parcours tout de vert vêtu, habillé du légendaire veston remis au gagnant.

    L'année dernière, Tiger Woods avait remporté le titre. L'année d'avant, c'était Phil Mickelson. Et en 2003, contre toutes attentes, le Canadien Mike Weir était reparti avec le veston tant convoité.

    Cette année, à qui sera le tour? Un ancien champion? Vijay Singh? Ernie Els? Stephen Ames? Un duel à suivre.

    Pour mieux comprendre la tradition et l'importance du tournoi, Mario Langlois s'entretient avec le golfeur Jean-Louis Lamarre, qui a foulé les légendaires verts d'Augusta.
     

    Défi du vendredi
    (7 avril 2006) - Vous cherchez un bon côté à cette nouvelle réglementation qui permet aux camions d'être plus lourds en cette période de dégel des routes? Au-dessus de la mêlée en a trouvé un pour vous.

    Pourquoi ne pas utiliser les routes de la ville de Montréal comme. terrain de golf! Il y a bien assez de nids de poule pour tout le monde et avec le Tournoi des Maîtres en arrière-plan, l'idée prend tout son sens.

    Alors, pour ce tournoi un peu particulier, cadeau de l'état des routes montréalaises, les golfeurs Rémi Bouchard, Carl Desjardins et Sylvie Schetagne se lancent dans un duel à finir!
     

    Sportnographe.com
    (6 avril 2006) - Le site Internet www.sportnographe.com se démarque des sites de nouvelles sportives traditionnelles.

    Plutôt que de rapporter simplement la nouvelle, il la commente, à sa manière plutôt irrévérencieuse, satirique, voire corrosive!

    Par exemple, à la question du jour: « Quel joueur ne voulez-vous pas avoir en entrevue au premier entracte? » Déjà, Niklas Sundstrom détient une bonne longueur d'avance. Ce n'est qu'une section de ce site original.

    Il y a aussi des chroniques, des citations glanées ci et là, des biographies peu flatteuses des joueurs et bon nombre de parodies. Notre sport national. vu différemment.

    Marc Durand a rencontré les artisans de ce site Internet.
     

    Aebischer contre les Sénateurs
    (6 avril 2006) - Le Français Cristobal Huet profitera d'une rare journée de congé, jeudi, contre les Sénateurs. Pour la visite du Canadien à Ottawa, l'entraîneur Bob Gainey fera confiance à David Aebischer.

    Aebischer disputera donc un quatrième match avec sa nouvelle équipe. L'ancien gardien de l'Avalanche a accordé cinq buts à chacun de ses trois premiers départs avec le CH.

    Huet, qui a entrepris les quatre derniers matchs, sera de retour devant le filet des siens pour l'important match de samedi contre les Devils du New Jersey au Centre Bell.

    Mis à part le changement devant le filet, Gainey n'a pas annoncé d'autres modifications à sa formation. L'attaquant Richard Zednik pourrait donc regarder un deuxième match d'affilée des estrades.

    Le Tricolore tentera de remporter un huitième match d'affilée. Mais ce ne sera pas de tout repos: les Sens occupent le sommet de l'Association de l'Est avec 108 points. Un avant-goût des séries?

    Mario Langlois analyse le match avec Stéphane Richer, Gérard Gagnon et René Pothier. Guy D'Aoust recueille les échos de vestiaire.
     

    Les rondelles d'or
    (5 avril 2006) - La Ligue de hockey junior majeur du Québec présente ce soir le gala annuel des Rondelles d'or. Cet événement, animé par Christian Tétreault et Pierre Pagé, honorera joueurs, entraîneurs et gestionnaires.

    Déjà, il est su qu'Alexander Radulov succédera à Sidney Crosby à titre de lauréat du trophée Jean-Béliveau, remis au meilleur pointeur du circuit. Ondrej Pavelec (meilleure moyenne de buts alloués) et les Wilcats de Moncton (champions de la saison régulière) seront aussi récompensés. Mais il reste quantité d'inconnus!

    Le temple de la renommée de la LHJMQ accueillera aussi quatre nouveaux membres. Phil Desgagné et Maurice Filion y feront leur entrée en tant que bâtisseurs. Robert Picard (Junior de Montréal) et Robert Sauvé (National de Laval) seront aussi admis pour leur carrière fulgurante, autant dans les rangs junior que professionnel.

    Mario Langlois en discute avec l'ancien entraîneur des Foreurs Claude Bouchard et le journaliste Albert Ladouceur.
     

    Les Latendresse
    (5 avril 2006) - Pour souligner l'arrivée des quarts de finale de la LHJMQ, Au-dessus de la mêlée consacre son émission au hockey junior québécois. Dans un premier temps, Mario Langlois discute avec les frères Guillaume et Olivier Latendresse.

    Guillaume, porte-couleurs des Voltigeurs de Drummondville, a assisté impuissant à l'élimination de son équipe. Victime d'une commotion cérébrale, il a raté les trois derniers matchs de la série. Après une saison en dents de scie, que retient-il de sa dernière campagne, pourtant si bien amorcée au camp d'entraînement du Canadien?

    De son côté, Olivier a fait la loi sur la glace avec les Foreurs de Val-d'Or. En 70 matchs, il a inscrit 41 buts et 84 aides pour terminer au 4e rang des pointeurs de la Ligue. Malgré tout, son équipe a subi l'élimination.

    Maintenant que les Latendresse sont en congé pour l'été, que restera-t-il de la saison 2005-2006? Et avec Guillaume dans le giron du Canadien et Olivier membre des Coyotes, que leur réserve l'avenir?

    Aussi à l'émission, les quarts de finale dans la LHJMQ:

    Gatineau/Chicoutimi
    Québec/Shawinigan
    Moncton/Halifax
    Acadie-Bathurst/Cape Breton
     

    Huet et les Français
    (4 avril 2006) - Peu de Montréalais auraient cru qu'un Français serait un jour le gardien numéro un du Canadien. Peu de Français croyaient aussi qu'un des leurs ferait un jour un véritable impact dans la LNH.

    Il y a d'abord eu Philippe Bozon qui a joué quatre saisons à St. Louis sans rien casser. Puis en 2001 est arrivé Cristobal Huet, deuxième joueur français de l'histoire à être repêché, après Yorick Treille.

    Sur la voie du succès, Huet avait été élu gardien par excellence du championnat suisse la saison précédente. Après des débuts nord-américains mitigés à Los Angeles, le gardien de Grenoble a explosé devant le filet du Canadien.

    Maintenant dans la LNH pour y rester, Huet a attiré l'attention du quotidien sportif français L'Équipe, qui lui a consacré quelques reportages. Le gouvernement français a même félicité personnellement le cerbère du Canadien pour ses succès outre-Atlantique.

    Mais qu'en est-il pour les amateurs de sports français, qui n'ont d'yeux qui pour le soccer. Huet pourrait-il, à lui seul, bouleverser les intérêts sportifs de ses compatriotes?
     

    Un quatrième blanchissage contre les Bruins?
    (4 avril 2006) - Le Canadien de Montréal affrontera les Bruins de Boston, mardi soir. Bien que ces derniers soient d'ores et déjà exclus des séries éliminatoires, la situation est tout autre pour les hommes de Bob Gainey.

    Ils tenteront de remporter un septième match de suite et de conserver le 7e rang dans l'Est. Le Canadien et le Lightning de Tampa Bay sont à égalité à 85 points, mais les champions de la Coupe Stanley ont joué un match de plus.

    Le moment est donc crucial pour le CH, ce qui n'a pas empêché Gainey de faire quelques changements. Richard Zednik, absent de la feuille de pointage depuis 13 matchs, regardera le match des gradins.

    C'est le combatif Garth Murray, auteur de deux buts samedi contre les Bruins, qui le remplacera sur la deuxième unité d'attaque. Jan Bulis sera de retour dans la formation. Devant le filet, Cristobal Huet tentera de blanchir les Bruins pour la. quatrième fois cette saison!

    Mario Langlois analyse le match avec les journalistes René Pothier et Bertrand Raymond et avec l'ancien du Canadien Stéphane Richer.

    Aussi à l'émission:

  • Le Canadien doit-il tout faire pour terminer la saison au 6e rang dans l'Est et ainsi affronter les Flyers ou les Rangers? Ou encore devrait-il préparer les séries, reposer quelques bons joueurs et envoyer David Aebischer dans la mêlée?


  • Darcy Tucker, fier à bras des Maple Leafs de Toronto, a encore fait des siennes lundi soir avec un autre de ses fameux coups de coude. Difficile aussi d'oublier le coup porté à Alex Kovalev il y a deux semaines. Qui est donc le vrai Tucker? Frappe-t-il vraiment avec l'intention de blesser?
  •  

    Début de saison de F1
    (3 avril 2006) - La nouvelle saison de F1 est vieille de trois Grands Prix que déjà une tendance se dessine. Fernando Alonso, champion en titre de la série, a déjà deux victoires et une deuxième place.

    Giancarlo Fisichella a remporté l'autre épreuve, tandis que Jacques Villeneuve s'en est tiré plutôt bien. Il a aligné une 7e et une 6e place à ses deux dernières courses. Au classement général, Alonso devance Fisichella, Kimi Raikkonen et Michael Schumacher.

    Pour les constructeurs, Renault précède largement McLaren et Ferrari. BMW-Sauber est au cinquième rang.

    Quelles sont les conclusions à tirer de ce début de saison? Alonso est-il parti pour la gloire? Qui peut l'arrêter? Et Villeneuve dans tout ça, à quoi ressemblera sa saison? Enfin, les nouveaux règlements sont-ils bien accueillis?

    Mario Langlois en discute avec Martin Leclerc, qui a assisté à tous les Grands Prix cette saison.
     

    Profession recruteur: Derick Brassard
    (3 avril 2006) - Le centre Derick Brassard, des Voltigeurs de Drummondville, est au sixième rang en Amérique du Nord en vue du prochain repêchage de la LNH.

    Cette saison, en 58 matchs, il a inscrit 44 buts et 72 aides, ce qui le place au 7e rang dans la LHJMQ. Il aspire maintenant aux plus grands honneurs en route vers la Coupe Memorial.

    Pour poursuivre dans la série amorcée il y a deux semaines, Gérard Gagnon se transforme en recruteur professionnel. Avec René Pothier, il analyse le jeu de Brassard. Quelles sont les forces et les faiblesses de ce futur joueur de la LNH?
     

    Le CH sous Bob Gainey
    (3 avril 2006) - Depuis l'arrivée de Bob Gainey et Guy Carbonneau à la barre du Canadien le 14 janvier dernier, l'équipe a maintenu un dossier de 19-11-3. Il avait alors remplacé Claude Julien, en poste depuis le 17 janvier 2003.

    L'arrivée d'un nouvel entraîneur traîne habituellement dans son sillage un changement de stratégie, un nouveau style de jeu. Carbo et Gainey ont basé leur carrière sur leur excellence en défensive. Ont-ils été en mesure d'inculquer cette mentalité à leur équipe?

    Pour l'offensive, quels ont été les grands remous causés par la nouvelle équipe d'entraîneur? La stratégie a-t-elle changé? Qu'en est-il du comportement des joueurs?

    Mario Langlois analyse le CH sous Bob Gainey avec Gérard Gagnon.
     


    ÉQUIPE     

    Error processing SSI file