CAPSULE INFO



Bacon le film

Un documentaire sur l'industrie du porc. Une remise en question du sort que les Québécois réservent à leur territoire, à l'heure de la mondialisation des marchés.

Un documentaire de Hugo Latulippe en collaboration avec l'ONF.




Le reportage n'est pas disponible pour l'instant

 


Roméo Bouchard, le José Bové du Québec
ou ... David contre Goliath

Réalisateur : Jean-Pierre Dusseault
Journaliste : Aubert Tremblay

Roméo Bouchard

Roméo Bouchard, fondateur du mouvement "Sauver les campagnes" et de "l'Union paysanne", habite à Saint-Germain de Kamouraska.

Ce fils d'agriculteur, natif du Lac St-Jean, a étudié la théologie à Rome et la politique à Montréal.

Il a été enseignant et journaliste avant de faire un retour à la terre dans ce coin du Bas St-Laurent

 

«On a besoin de venir en campagne pour se régénérer à tous les points de vue et il faut la rendre belle, il faut l'équiper, l'outiller, l'aménager au lieu de désertifier, de la raser et de l'asphalter. Aménager pour retrouver un plaisir de vivre quelque part. Le but de la vie c'est pas rien que de faire de l'argent.»
Roméo Bouchard

Ancien agriculteur bio aujourd'hui retraité, Roméo Bouchard s'attaque à la mainmise de l'UPA sur le monde rural.

C'est lui qui a fondé la coalition «Sauver les campagnes».

Après avoir perdu une bataille juridique contre un projet de porcherie, il a décidé de viser plus haut: il veut maintenant faire changer la loi qui accorde à l'UPA le monopole de la représentativité agricole au Québec.

Une rencontre avec ce José Bové québécois chez lui, à Saint-Germain de Kamouraska.

 

De sauver les campagnes à l'Union paysanne

Le mouvement «Sauver les campagnes» a été fondé en 1999 dans le but de regrouper les opposants aux gros projets agricoles. Roméo Bouchard a tenté en vain par ce mouvement de faire avorter un immense projet de porcherie à Saint Germain.

Même si le projet de porcherie n'a pas pu être empêché, Roméo Bouchard a quand même décidé d'aller encore plus loin et de mettre en place un regoupement collectif, l'Union paysanne.

L'Union paysanne semble s’orienter vers un concept nouveau, susceptible de rallier tous ceux qui remettent en question l’orientation dominante de l’agriculture, qu’ils proviennent du milieu biologique, écologique ou agricole. Il s'agit d'une association de producteurs qui vont à contre-courant du productivisme.

Un concept qui se rallie au regroupement français «la Confédération paysanne» dirigée par José Bové.

«L'Union paysanne» veut également faire changer la loi qui oblige tous les agriculteurs à cotiser à l'UPA.

Pour l'instant le regroupement n'a pas encore beaucoup d'adeptes mais Roméo Bouchard, l'initiateur du mouvement, reste confiant.

Hyperliens

Confédération paysanne française
Une agriculture paysanne à la défense de ses travailleurs.

Loi 23, le droit de produire
La coalition «Sauver les campagnes» réclame une révision majeure de la loi 23...

Via Campesina
Mouvement paysan international (anglais)

 

 
Adaptation pour Internet : Marie-Claude Cleary
Conception graphique et intégration : Karine Boucher