Imprimer cette page

Mardi 15 janvier 2019 20:35 HNE

En profondeur

Un peu d'histoire

Mise à jour le lundi 5 mai 2008 à 13 h 22
Envoyer à un ami

 

Un peu d'histoire

Journaliste : Isabelle Vaillancourt

L'énergie inspirée d'Éole, le dieu du vent, existe depuis la nuit des temps. Les bateaux à voiles utilisent cette énergie pour se propulser depuis des millénaires.

Au VIIe siècle, les Perses se servent déjà du vent pour faire fonctionner leurs moulins à grain.

En Europe, il faut patienter davantage. C'est seulement à la fin du Moyen Âge que les moulins à vent connaissent un essor important, particulièrement aux Pays-Bas. Ils sont alors employés pour irriguer ou drainer les terres agricoles. Au Canada, au 17e siècle, les premiers colons utilisent également les moulins pour moudre le grain.

Du moulin à l'éolienne

L'éolienne dans sa forme actuelle est un phénomène plus récent. Elle fait sa première apparition à la fin du 19e siècle au Danemark et aux États-Unis.

La paternité de la première éolienne est attribuée à l'Américain Charles Brush de Cleveland, en Ohio. De très grande taille, elle mesurait 17 mètres de haut et produisait seulement 12 kilowatts. À la même époque, au Danemark, le météorologue Poul La Cour invente une éolienne plus puissante et contribue à répandre les éoliennes partout dans son pays.

Le Danemark est aussi précurseur dans un autre secteur très prometteur de la conception des éoliennes: l'exploitation de la ressource en mer. Ce procédé est intéressant pour les pays en voie de développement qui disposent de peu de ressources et dont le territoire est fortement peuplé.

Plus près de nous

Au Canada, l'industrie des éoliennes a mis plus de temps à se développer. La disponibilité d'autres types d'énergie explique ce retard.

Aujourd'hui, la puissance totale d'énergie éolienne produite au Canada est de 1049 mégawatts. Cette quantité est suffisante pour alimenter 315 000 foyers ou l'équivalent de 0,46 % de la demande totale. La majorité des provinces comptent des parcs éoliens, et de nombreux projets sont à l'étude.

Au Québec, les premiers essais sont réalisés en 1975 par l'Institut de recherche d'Hydro-Québec aux îles de la Madeleine, à Kuujjuaq et à Matane.

En 1999, un premier parc de 76 éoliennes entre en production à Cap-Chat, et un deuxième de 57 éoliennes, à Matane.

Aujourd'hui, le Québec possède 199 éoliennes et produit 212 MW d'énergie dans six parcs situés en Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent.