Vos commentaires
Carnet d'adresses
Actualités scientifiques
Acheter une émission
Retour au menu principale
Émissions de la semaine Encyclopédie de A à Z
REPORTAGE  —  20 juin 2004

 
Les secrets des momies incas

À l'extrême ouest du Pérou, non loin de Lima, la capitale, se trouvent les ruines d'une communauté qui faisait autrefois partie de l'empire inca. Il y a une quinzaine d'années, des centaines de familles sans abri sont venues s'y installer. Le site archéologique est devenu un bidonville.

Réalisatrice : Allison Argo
Producteur : National Geographic
Réalisatrice à l'adaptation : Jeannita Richard
En raison des droits d'auteur, ce reportage ne sera pas disponible sur Internet.

Le gouvernement a récemment entrepris l'installation de canalisations et d'un réseau d'égouts. Mais avant que les excavatrices ne viennent bouleverser la paix des momies enfouies depuis des siècle, une équipe d'archéologues tente de sauver le plus grand nombre possible de vestiges. Ils n'ont que quelques semaines pour tenter, grâce à un fonds d'urgence débloqué par la société National Geographic, de déterrer des momies, des offrandes et toutes les pièces susceptibles d'apporter de l'information sur la vie des sujets de l'empire inca.

Avec les objets retrouvés au cours des fouilles, les archéologues tentent de reconstituer le passé. Les Incas, en effet, n'avaient pas d'écriture et ce n'est qu'à travers les ruines que l'on peut essayer de comprendre leur civilisation.

Au début, les Incas n'étaient qu'un peuple parmi d'autres, vivant dans les montagnes. Mais en moins d'un siècle, ils ont réussi une expansion considérable. À son apogée, l'empire s'étendait de l'Équateur jusqu'au Chili, et de la jungle amazonienne à l'Océan pacifique.

Ils ont creusé des kilomètres de terrasses, des aqueducs, et surtout, un formidable réseau routier de 20 000 km, qui leur permettait de relier l'empire d'un bout à l'autre.

Les Incas vénéraient toutes sortes de dieux: le soleil, la lune, les étoiles, mais aussi les montagnes. Leurs principaux rituels se déroulaient dans les sommets. Plusieurs momies d'enfants retrouvées dans des sites à très haute altitude laissent croire qu'ils auraient été sacrifiés.

Mais, trop souvent, quand les archéologues arrivent, les pillards sont déjà passés par là. Des éléments clés de l'histoire inca ont ainsi disparu, vendus aux collectionneurs privés sur le marché international.

Pour en savoir plus :

 


Nos émissionsNotre équipe
Radio-Canada.ca ©