Vos commentaires
Carnet d'adresses
Actualités scientifiques
Acheter une émission
Retour au menu principale
Émissions de la semaine Encyclopédie de A à Z
REPORTAGE  — 13 juin 2004

 
Le voyage de Charles Darwin

À 22 ans, le jeune naturaliste anglais part pour une longue expédition à bord d'un navire de la Marine royale britannique, le Beagle.

À ce moment, Charles Darwin était loin de se douter que son voyage de cinq ans bouleverserait la vision chrétienne du monde et lui permettrait de passer à l'histoire avec sa théorie de l'évolution des espèces.

Journaliste : Daniel Carrière
Réalisatrice : Marièle Choquette

En raison des droits d'auteur, ce reportage ne sera pas disponible sur Internet.

Le naturaliste Charles Darwin n'a que 22 ans lorsque, en 1831, il monte à bord du HMS Beagle, un navire de la Marine royale britannique.

Au cours de ce périple de cinq ans, le jeune homme visitera les côtes de l'Argentine et les îles Falkland. Mais c'est l'arrêt à l'archipel des îles Galapagos qui changera sa vie.

Surpris par la diversité des espèces qu'il croise sur son passage, Darwin recueille des spécimens, prend des notes et dessine tout ce qu'il voit : les plantes, les reptiles et les oiseaux. Il observe notamment des dizaines d'espèces différentes de pinsons et de tortues géantes.

Darwin a l'intuition que les espèces vivantes se modifient avec le temps. Mais comment les petites variations au sein d'une même espèce contribuent-elles à l'évolution? Il trouvera la réponse des années plus tard avec sa théorie de la sélection naturelle.

En 1859, il publie L'origine des espèces et variétés. Cet essai de 240 pages démolit la vision chrétienne selon laquelle toutes les espèces auraient été créées telles quelles à l'origine des temps. La conclusion qui choque le plus ses contemporains, c'est celle qui veut que l'Homme descende du singe.

En apportant la première théorie cohérente sur la façon dont l'évolution fonctionne, Charles Darwin est passé à l'histoire.

Pour en savoir plus :

 


Nos émissionsNotre équipe
Radio-Canada.ca ©