Vos commentaires
Carnet d'adresses
Actualités scientifiques
Acheter une émission
Retour au menu principale
Émissions de la semaine Encyclopédie de A à Z
REPORTAGE  —  23 mai 2004

 
À la recherche du pharaon perdu

Sur les rives du Nil, en Égypte, les sites de pyramides témoignent de la succession de pharaons qui ont régné sur ce royaume. Durant la période de l'Ancien Empire (troisième millénaire avant Jésus-Christ), de nombreux souverains ont été inhumés dans le site de Saqqâra Sud. Trois nécropoles de ces rois antiques n'ont jamais été retrouvées. Une équipe de chercheurs de l'Institut français d'archéologie orientale du Caire s'est lancée à la recherche de la tombe d'un de ces pharaons : Ouserkarê.

Réalisateur : Pierre Stine
Producteur : Gédéon Programmes
Réalisatrice à l'adaptation : Jo-Ann Demers
En raison des droits d'auteur, ce reportage ne sera pas disponible sur Internet.

Les égyptologues ont observé que les pharaons de l'Ancien Empire construisaient leurs pyramides en fonction de l'endroit où étaient situées celles de leurs prédécesseurs. L'archéologue français Vassil Dobrev, qui rêve de retrouver la trace du pharaon perdu, a identifié un site, au croisement de deux axes, vierge de toute construction monumentale. Selon ses calculs, c'est là, sur le plateau de Tabbet Al Guech, que devrait se trouver la tombe d'Ouserkarê.

Les premières découvertes, des sarcophages et des squelettes de l'époque Saïte (5e siècle avant Jésus-Christ), le confortent dans son hypothèse. À cette période, il était usuel de placer les sépultures directement au-dessus des nécropoles de l'Ancien Empire.

Après plusieurs jours de fouilles, l'équipe découvre une structure rectangulaire ressemblant à un puits funéraire. La structure s'avère être la tombe d'un dignitaire de l'Ancien Empire, Haou-Néfer, et de son épouse, Khouti.

Mais les découvertes ne s'arrêtent pas là. Au fur et à mesure qu'ils explorent la tombe, les archéologues se rendent compte que de nombreuses inscriptions ont été intentionnellement effacées, et des visages, sur les hiéroglyphes, ont été endommagés, comme si l'on voulait faire disparaître certains aspects de la vie d'Haou-Néfer. Qui était ce prêtre mystérieux? Percer l'énigme permettra peut-être de retrouver le pharaon disparu.

Pour en savoir plus :

 


Nos émissionsNotre équipe
Radio-Canada.ca ©