Retour à la page d'accueil







En 1601, l’astronome allemand Johannes Kepler reçoit en héritage un véritable trésor : tous les cahiers dans lesquels, pendant 20 ans, son maître, l’astronome danois Tycho Brahé, a consigné, avec une précision exemplaire, ses innombrables mesures sur les mouvements des astres. Tout particulièrement ceux de la planète Mars.

L’analyse de ces données amène Kepler à percer le secret du mouvement des planètes autour du Soleil. Leurs trajectoires ne forment pas des cercles, comme le pensaient les Grecs, mais prennent la forme plus allongée des ellipses. Le Soleil se trouve à l’un des foyers de l’ellipse.

Grâce à Copernic et Kepler, on dispose enfin d’un modèle simplifié, efficace, pour représenter le ciel. Aujourd’hui encore, ce modèle sert de base à l’astronomie moderne.

Extrait vidéo : Le modèle de Kepler


       
 
D'après une chronique de Solange Gagnon, journaliste et Jeannita Richard, réalisatrice
Adaptation pour Internet : Karine Boucher et Isabelle Montpetit