Une solution possible : gérer différemment les barrages


Les barrages pourraient régulariser le débit du Saint-Laurent. En ce moment, ils ne maintiennent que les niveaux d’eau en amont. Il serait donc possible d’ajuster le débit des centrales en fonction du niveau d’eau en aval, limitant ainsi la trop grande variabilité du fleuve. Cependant, cela peut faire entrave à la principale fonction pour laquelle ces barrages ont été construits : produire de l’électricité. Si un jour on fait une gestion écologique des barrages, c’est-à-dire en fonction des niveaux d’eau en aval comme en amont, il faudra, avant chaque décision, prévoir et même chiffrer tous les impacts écologiques.


      Prochaine pageintroduction