On pourrait creuser encore...


Pour remédier au changement de niveau d’eau et pour se préparer à l’éventualité d’un changement important de notre climat, on discute présentement des solutions et des mesures préventives à adopter afin de conserver le bassin hydrographique des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

Creuser davantage le Saint-Laurent ? La tentation sera forte et cela inquiète les spécialistes. Selon Normand Gariépy, qui siège au comité consultatif de la navigation commerciale, le dragage n’est pas une solution ; il aggrave le problème. En facilitant l’écoulement de l’eau, il en fait baisser le niveau. De plus, à force d’approfondir un canal, on le transforme en fossé géant... Depuis 150 ans, on a énormément creusé le canal de navigation. Ce fossé sous-marin est devenu de plus en plus creux, et de plus en plus large. Il a maintenant 11 mètres de profondeur et un quart de kilomètre en largeur!




Extrait vidéo
L’évolution du canal du Saint-Laurent depuis 150 ans

      Prochaine pageintroduction