Le chenal de navigation ne sera plus assez profond pour certains navires



« Une diminution du débit du fleuve de 30 à 40% pourrait diminuer de 60 centimètres à près d’un mètre le niveau de l’eau du lac Saint-Louis (près de Montréal) et également dans le port de Montréal », selon l’hydrologue André Carpentier, qui siège au Conseil international de contrôle du Saint-Laurent.

Dans le lac Saint-Louis, le chenal de navigation ne sera plus assez profond pour les « lacquiers », des navires qui ont été construits sur mesure pour la Voie maritime. Même chose dans le Port de Montréal : il a fondé toute son expansion, depuis quinze ans, sur le commerce des conteneurs avec l’Europe. On a construit sur mesure d’énormes porte-conteneurs: ils ont douze mètres de tirant d’eau alors que le chenal, lui, aura deux mètres de moins en été! Ces navires ne seront plus rentables, à moins d’aller ailleurs.

  Le port de Montréal est spécialisé dans le transport des conteneurs en provenance d’Europe
      Prochaine pageintroduction