Le barrage Moses-Saunders protège le niveau d'eau du lac Ontario et de la région des Mille-Iles

De nos jours, l'eau du fleuve ne baisse pas partout de la même manière ; en amont de Montréal, on n'observe aucun changement de niveau, quel que soit le débit. À Cornwall, le barrage Moses-Saunders protège le niveau d'eau de tout le lac Ontario et de la région des Mille-Iles. Pas de problème non plus dans la région du lac Saint-François qui est contrôlé, lui, par le barrage de Beauharnois, juste en amont de Montréal.

En fait, c'est entre Montréal et Québec que les conséquences des changements climatiques seront les plus marquées car à l'autre extrémité du fleuve, l'eau ne peut pas baisser non plus : au-delà de Québec, le fleuve est au niveau de la mer !


  La centrale de Beauharnois permet de conserver le niveau d'eau du lac Saint-François
      Prochaine pageintroduction