Mondial
 

Le phénomène de la fonte des glaciers affecte de nombreuses régions à travers le monde. Le glacier le plus large, sur le Mont Kenya en Afrique, a perdu 92% de sa masse au cours du siècle dernier; celui du Mont Kilimanjaro, 73% au cours de la même période. Il y avait 27 glaciers en Espagne en 1980; ce nombre a chuté à 13. Selon Mark Meier, du département de géologie de l'Université du Colorado, le même phénomène pourrait se produire en Nouvelle-Guinée et en Amérique du Sud.

La fonte accélérée des 15 000 glaciers de l'Himalaya menace l'Inde d'inondation et, au rythme actuel, tous ces glaciers pourraient disparaître dans les 35 prochaines années. Les sommets de l'Himalaya forment la plus grande étendue de glace sur terre - hormis les calottes polaires.

Bien que tous les glaciers du monde, excluant l'Antarctique et le Groenland, ne représentent que 6% de la masse totale de glace sur terre, leur eau est recyclée plus rapidement que celle des calottes polaires et contribue davantage à l'augmentation du niveau de la mer. Alors que les calottes de l'Arctique et les glaciers fondent lentement, il y a une perte importante de glaciers continentaux. Cela engendre une augmentation significative du débit de certaines rivières.

En 1998, la fonte des glaces contribuait à environ 20% de l'augmentation globale du niveau des mers, mais ce pourcentage pourrait augmenter. Le Comité international sur les changements climatiques prévoyait, en 1996, que le niveau des océans allait augmenter de 45 cm d'ici l'année 2100. Le tiers de cette augmentation proviendrait des glaciers et des calottes polaires, et plus de la moitié du réchauffement des eaux, car quand l'eau se réchauffe, elle se dilate; la même masse d'eau prendra donc plus d'espace, et l'eau chaude va flotter sur l'eau froide.
(Source : ENN, 27 mai 1998)

 

 
Fermer