retour à Découverte

LES TSUNAMIS AU CANADA

Bien que le phénomène ne soit pas fréquent, le Canada n'est pas à l'abri des tsunamis.


Le 27 mars 1964, un violent tremblement de terre se produit à 1300 km au nord de Prince Rupert, près d'Anchorage, en Alaska. D'une magnitude de 8,5 sur l'échelle de Richter, ce séisme est considéré comme le plus violent du siècle en Amérique du Nord. L'énergie dissipée lors de la secousse est équivalente à l'explosion de 32 millions de tonnes de TNT, ou 2000 fois l'énergie des bombes atomiques lâchées sur Hiroshima et Nagasaki.


Une section du plancher océanique s'élève alors de 15 mètres, engendrant une énorme vague qui déferle le long de la côte ouest à une vitesse de 720 km/h. Quatre heures et demie après la secousse, la petite ville côtière de Port Alberni, sur l'île de Vancouver, est frappée de plein fouet par un tsunami. Pratiquement détruite, la ville subit pour 5 millions de dollars de dommages. Miraculeusement, le tsunami ne fait aucune victime. Par contre, en Alaska et en Californie, où le tsunami a poursuivi sa course, on compte plus d'une centaine de morts.


En 1964, aucun système de surveillance n'était en place pour prévenir les habitants de Port Alberni. Depuis, le Canada s'est associé aux 25 pays du Pacific Tsunami Warning Center. Au nord d'Anchorage, le Alaska Tsunami Warning Center surveille tous les séismes d'une magnitude supérieure à 6,7 sur l'échelle de Richter dans la zone de la fosse Alaska-îles-Aléoutiennes.


Si un séisme atteint une magnitude de 7, un avertissement est immédiatement transmis aux autorités de Colombie-Britannique par les services de communication militaires américains et canadiens. Lorsque l'épicentre du séisme est déterminé, on calcule l'heure possible d'arrivée pour toutes les localités de la côte ouest. Tous les endroits à moins de six heures sont mis en état d'alerte, et les villes à moins de trois heures doivent se préparer à une évacuation.


Depuis que ce système est en place, quelques séismes importants ont été enregistrés, mais aucun tsunami pouvant mener à une alerte ne s'est encore produit. Cependant, on n'exclut pas qu'un désastre comme celui de Port Alberni puisse se reproduire un jour.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------