MATTEA LEBLANC

Je m’appelle Mattea Leblanc. J’ai 16 ans et je vais à l’école secondaire de Clare à Meteghan à la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse.

J’aime la natation et je suis membre de l’équipe de nage Les Aquadiens de Clare depuis l’âge de 9 ans.

Je m’intéresse au journalisme et j’aime écrire des histoires.

MES REPORTAGES

Vivre en français en milieu minoritaire : Le reportage de Mattea Leblanc

Vivre en français en milieu minoritaire

Vivre en français dans une province où les francophones forment une minorité n'est pas toujours facile. Denise Comeau Desautels, Directrice générale du journal « Le Courrier » de la Nouvelle-Écosse nous explique pourquoi elle se trouve privilégiée de vivre à la Baie Saint-Marie avec le choix de vivre sa vie en français.

COMMENTAIRES DU JURY
Beau travail de recherche. Montage simple, mais efficace malgré certaines images sombres et des déséquilibres dans les sons. Mattea, attention au réglage « automatique » de la caméra. Il crée souvent des images sous-exposées ou surexposées, c’est-à-dire trop sombres ou trop éclairées, car la caméra fait la balance des forces de la lumière qui entre dans la lentille. Il est souvent préférable de faire les ajustements manuellement pour éviter ce genre de situation. Mattea peut mettre plus d’énergie dans sa voix. Y’en encore de la place.

Ce métier qui me passionne : Le reportage de Mattea Leblanc

Ce métier qui me passionne

Gilles Thériault est un passionné des bateaux. Directeur général du chantier A.F. Thériault et fils de Meteghan, en Nouvelle-Écosse, il suit les traces de son père et son grand-père. Depuis 1938, sa famille a toujours travaillé très fort à améliorer et aider la communauté.

COMMENTAIRES DU JURY
Mattea rencontre le propriétaire d'une importante entreprise de sa région. On y découvre un homme fier de son héritage. Mattea doit continuer à travailler sa présence vocale et l'énergie dans sa voix. L'image de l'entrevue à contre-jour place le visage de l'invité dans le noir. Solution : sortir du mode automatique de prise d'image et se mettre en mode manuel et choisir le bon niveau lumineux pour le visage. Le jury a également remarqué les différences dans les niveaux sonores à certains endroits dans l'histoire. Cette remarque s'applique aux 6 reporters.

L'environnement : Le reportage de Mattea Leblanc

L'environnement

Depuis 40 ans, Elie Deveau marche le long des plages en recherche de choses rejetées par la mer. Ce reportage nous amène sur le long à la Baie Saint-Marie, en Nouvelle-Écosse, par une journée nuageuse et pluvieuse.

COMMENTAIRES DU JURY
Mattea améliore sans cesse le traitement de son sujet. Bons éléments, mais l’histoire aurait pu être mieux scénarisé. On aurait pu commencer par le personnage qui descend sur la plage en rappel pour aller chercher des bouées sur la plage pour découvrir pourquoi il fait ça. Images souvent trop sombres (en contre-jour) avec son personnage. Il ne faut pas avoir peur d’utiliser le mode manuel de la caméra pour avoir une meilleure image mieux éclairée. Mattea prend de plus en plus d’assurance.

Mon premier emploi! : Le reportage de Mattea Leblanc

Mon premier emploi!

Andrea Gaudet est maintenant Directrice du Centre sportif de l’Université Sainte-Anne de Pointe-à-L’Église en Nouvelle-Écosse. C’est un événement dans son enfance qui a déterminé son premier emploi et sa carrière.

COMMENTAIRES DU JURY
Belle histoire d’une personne passionnée. Le jury a aimé l’utilisation des photos pour illustrer les éléments du passé. Mais attention aux images instables. Le trépied doit être utilisé. On est dans l’événement, là où ça se passe, sur les lieux. C’est une bonne chose. Bel effort d’écriture et de scénarisation. Les images doivent toujours être accompagnées de son d’ambiance. Beaucoup de progrès dans la livraison.

L’éducation : Le reportage de Mattea Leblanc

L'éducation

L’importance sociale d’une Université en milieu minoritaire. Le cas de l’Université Sainte-Anne, à Pointe-de-L’Église en Nouvelle-Écosse.

COMMENTAIRES DU JURY
Bon: On découvre les avantages d’une petite université.
À améliorer : La qualité des images et du son devrait être meilleure à ce stade de la compétition. Il y a beaucoup de petites erreures de français qui seraient facilement corrigible.
La narration demeure un défi pour Mattea.

150e du Canada : Le reportage de Mattea Leblanc

150e du Canada

La région de Clare à la baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse se prépare à fêter le 150e du Canada. Nathalie Robichaud du comité organisateur des activités du 150e explique les grandes lignes des activités.

COMMENTAIRES DU JURY
Bon: Les images sont belles. Éclairage, cadrage, Très belle amélioration à ce niveau. Bravo! Mais le jury aurait aimé en avoir plus!
À améliorer : Le seul clip d’entrevue est long, trop long. Il aurait été simple de le couper en deux ou trois et d’ajouter d’autres beau visuel de las soirée.

Gran Fondo Baie Sainte-Marie : Le reportage de Mattea Leblanc

Thème libre : Gran Fondo Baie Sainte-Marie

La troisième édition du Gran Fondo Baie Sainte-Marie va se dérouler le 23 et 24 septembre 2017. Nouveauté! Le comité organisateur ajoute une quatrième course cette année, ainsi que quelques surprises. Les membres du comité attendent plus de participants encore une fois cette année.