MARINA TURBIDE

En 2012, ma famille et moi avons fait nos valises afin de quitter la vie de banlieue au Québec pour venir en Nouvelle-Écosse et apprivoiser la ville de Halifax.

Cette aventure m’a permis de découvrir une nouvelle langue, une nouvelle culture et de nouvelles passions. Je me suis lancé dans le théâtre, la cuisine, le chant, l’écriture et bien d’autres choses.

Cette année, j’explore le journalisme dans le but de découvrir différentes communautés. Je vous invite à regarder mes histoires. En espérant pouvoir vous partager mes passions…. et si le coeur vous en dit, votez pour moi!!!

MES REPORTAGES

Vivre en français en milieu minoritaire : Le reportage de Marina Turbide

Vivre en français en milieu minoritaire

Chaque année, l’Université Dalhousie organise le DramaQuest, une activité théâtrale unilingue anglophone. L’école francophone du Sommet de Halifax a décidé de faire une activité semblable en français, mais à plus petite échelle.

COMMENTAIRES DU JURY
Bonne qualité de la langue malgré quelques erreurs! « un vidéo pour »… Bonne narration. Créatif. Certaines images sont sombres, donc attention à l’iris automatique de la caméra, ça joue des tours parfois. Attention à la musique d’un bout à l’autre d’une histoire, ça fait trop promotionnel.

Ce métier qui me passionne : Le reportage de Marina Turbide

Ce métier qui me passionne

Le hockey... la passion des Canadiens. Deux joueurs, Arnaud Durandeau, Maxime Fortier et un entraîneur, André Tourigny des Moosehead de Halifax vivent pleinement leurs rêves.

COMMENTAIRES DU JURY
Marina a choisi de nous présenter la passion qui anime trois joueurs de hockey des Mooseheads de la ligue de hockey junior majeur du Québec. Un montage dynamique à l'allure de ce sport. Toutefois, le cadrage des entrevues est toujours trop large et on reste loin des invités. L'absence de narration de la part de Marina a également été un défi pour le jury. Le jury a également remarqué les différences dans les niveaux sonores à certains endroits dans l'histoire. Cette remarque s'applique aux 6 reporters.

L'environnement : Le reportage de Marina Turbide

L'environnement

L'école secondaire du Sommet à Halifax en Nouvelle-Écosse est une école « verte ». L’école garde ses élèves motivés grâce à ses programmes environnementaux.

COMMENTAIRES DU JURY
Une école plus verte... ça donne presque le goût d’y aller! Belles images. Le jury voit la préparation avant le tournage mais il manque un ou des intervenants dans l’histoire. C’est une narration d’un bout à l’autre. Donc, sans intervenant, il est plus difficile de maintenir l’intérêt tout au long de l’histoire. Bonne qualité de la langue.

Mon premier emploi! : Le reportage de Marina Turbide

Mon premier emploi!

Skylar Hogan, élève de 11e année à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, fait le choix de fréquenter une école d'Halifax pour participer au programme O2 (Option et Opportunité). Pourtant, elle pourrait aller dans une autre école plus près de chez elle et éviter un long trajet d'autobus chaque jour. Qu'est-ce qui attire Skylar à participer à ce programme?

COMMENTAIRES DU JURY
Marina nous fait découvrir un programme unique offert aux jeunes des écoles francophones de la région de Halifax. Difficile à comprendre le nom du programme au début si on n’a jamais entendu parler de O2. Toutefois, jamais, on explique ce que O2 signifie.
Pourquoi avoir fait l’entrevue de la jeune fille dans sa chambre au lieu d’un endroit représentatif en lien avec l’histoire? Il faut toujours bien identifier les intervenants. L’intervenante est difficile à comprendre. Parfois, le texte et les images ne vont pas ensemble. On cherche à comprendre ce qui se passe dans l’image. On doit deviner qu’il s’agit d’un cours de premiers soins. Bonne qualité de la langue. Bonne narration. Montage dynamique et belle variété d’images.

L’éducation : Le reportage de Marina Turbide

L'éducation

Un groupe d'élèves du secondaire crée un club de théâtre indépendant alors que la grève du zèle les empêchait de pratiquer leur passion dans les écoles Néo-écossaises.

COMMENTAIRES DU JURY
Bon : Avoir les points de vu des jeunes et du responsable du projet. Très bonne narration. Bonne qualité de la langue.
À améliorer : Clips souvent trop long, toujours le même cadrage.

150e du Canada : Le reportage de Marina Turbide

150e du Canada

La citadelle de Halifax est un monument débordant d'histoire remontant même avant la fondation du Canada et de ses 150 ans d'histoire. Chaque année, des milliers de gens la visitent et ce ne sont pas les histoires qui manquent!

COMMENTAIRES DU JURY
Bon : Belle visite dans la Citadel de Halifax. Même si l’été est encore loin avec les touristes et les visites guidées, Marina trouve une façon de nous la faire découvrir. Bon visuel. Images variées mais parfois instables. Très bonne narration. Bonne qualité de la langue. Traitement du sujet conventionnel mais efficace.
À améliorer : Le cadrage des entrevues est un toujours un défi pour Marina. On dirait qu’elle hésite entre originalité et respect des règles…

L'improvisation : Le reportage de Marina Turbide

Thème libre : L'improvisation

Zachary Comeau est un coach d'improvisation à l'école secondaire du Sommet de Halifax, en Nouvelle-Écosse. D'après lui, l'improvisation devrait être répandue à travers les écoles francophones pour ces nombreux bénéfices aux élèves.