FÉLIX ARSENEAULT

Je m'appelle Félix Arseneault. Je suis un élève de 11e année à l'école Samuel-de-Champlain à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick. Je suis passionné de soccer, de politique et de géographie.

Au cours de la saison, vous devriez me suivre pour en savoir plus sur des sujets qui intéressent les jeunes en Acadie.

Jeunes Reporters Acadie est une chance unique pour en apprendre plus sur le journalisme et les communications, un domaine qui me passionne.

MES REPORTAGES

Vivre en français en milieu minoritaire : Le reportage de Félix Arseneault

Vivre en français en milieu minoritaire

La ville de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick est majoritairement anglophone. 90 % de sa population est unilingues anglophones alors que seulement 14 % des gens sont bilingues. On comprend donc que choisir d'étudier en français est un choix hors du commun. Voici le portrait de Saint-Jean à travers des yeux d’écoliers et d’enseignants.

COMMENTAIRES DU JURY
Belle recherche du sujet, mais attention aux chiffres et au %. Il devient difficile de suivre une histoire avec trop de chiffres. Beaucoup d’images de couloir vide qui n’ajoute rien à l’histoire. Les intervenants sont toujours assis au lieu d’être en action. Félix a tendance à prononcer de « e » là où il n’y en a pas… On dit que Saint-Jean est une ville anglaise, mais très peu d’images illustrent le caractère anglophone de cette ville.

Ce métier qui me passionne : Le reportage de Félix Arseneault

Ce métier qui me passionne

Pete Belliveau est un musicien de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Il y a quelques années, il a découvert une autre passion : l'enregistrement et de mixage de la musique.

COMMENTAIRES DU JURY
On sent que Félix a pris plaisir à faire son histoire. On entre dans l'univers de la musique avec son personnage. Bon sujet et bon traitement. Bonne langue française. Dans l'ensemble, bon cadrage des images et bel éclairage. Dans la narration, Félix a tendance à ajouter des « e » à la fin des mots. Également, Félix doit faire attention de ne pas chanter ses phrases.

L'environnement : Le reportage de Félix Arseneault

L'environnement

L’école Samuel-de-Champlain de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick veut sensibiliser les élèves à l’environnement qui les entoure. Par le biais d’activités, l’école enseigne des habitudes de vie ayant un moins gros impact et surtout, apprendre à vivre en collaboration avec la nature.

COMMENTAIRES DU JURY
Félix nous fait découvrir une initiative environnementale de l’école Samuel-de-Champlain. Beaucoup d’images. C’est bien, mais souvent des images vides, sans actions. Félix prononce les « e » muets. (Ex : À l’école Samuelle-de-Champlain… le « e » de école est muet, il ne faut donc pas le prononcer.) Les intervenants auraient pu être filmés dans l’action et non pas devant un mur ou dans un bureau hors contexte. Trop institutionnelle dans son approche, pas assez personnelle. Beaucoup d’intervenant. Bonne qualité de la langue. Belle histoire.

Mon premier emploi! : Le reportage de Félix Arseneault

Mon premier emploi!

Les « Gars du Nord » sont sympathiques sur scène. Mais avant leur carrière musicale, ils ont occupé un premier emploi comme bien des jeunes. Quels ont été les premiers emplois de Wilfred Le Bouthillier, Jean-Marc Couture, Danny Boudreau et Maxime McGraw?

COMMENTAIRES DU JURY
Félix nous propose une rencontre avec les quatre artistes populaires en Acadie. On découvre leur premier emploi avant d’avoir une carrière en musique. En général, le cadrage de l’image et le son sont bons. Mais le jury note un manque de créativité dans la forme : clips entrecoupés de texte sur du visuel. Images stables et de qualités. Bons invités.

L’éducation : Le reportage de Félix Arseneault

L'éducation

Depuis 5 ans, le projet « SamConnecte » aide les élèves de l’école Samuel-de-Champlain de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick à trouver leurs passions sur le marché de travail. Le point de vue avec les élèves.

COMMENTAIRES DU JURY
Bon : Bonne idée d’avoir les points de vu des beaucoup de jeunes et du responsable du projet. Bonne narration.
À améliorer : Images souvent très sombres. Répétitif entre les commentaires et les intervenants. Félix prononce des « e » à la fin de mots où on ne devrait pas les prononcer. Ex.: élèves… voire...

150e du Canada : Le reportage de Félix Arseneault

150e du Canada

Andrew Vienneau, un jeune judoka de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick a représenté le Canada dans des compétitions mondiales. Félix l’a rencontré et nous présente ce jeune plein de rêve et d’espoir pour les Olympiques de 2024.

COMMENTAIRES DU JURY
Bon : L’entrevue a été faite là où l’action se déroule. Il y a donc une continuité dans les images. Bonne utilisation de photos pour illustrer les anciens tournois. Bonne narration.Traitement du sujet conventionnel, mais efficace.
À améliorer : L’image de l’entrevue principale est sombre. Il aurait fallu un éclairage de face ou simplement repositionné l’invité pour avoir un éclairage naturel de face et les jeunes qui pratiquent. Félix prononce des « e » à la fin de mots où on ne devrait pas les prononcer. Ex.: Nouveau-Brunswick« e »… une nouvelle« e » famille… Faire attention aux trop grandes variations de son lors du montage.
Le jury se demande toutefois si le lien avec le thème du 150e anniversaire du Canada est respecté.

Sports électroniques : Le reportage de Félix Arseneault

Thème libre : Sports électroniques

Le monde des sports électroniques, mieux connus sous le nom de ESports est en pleine croissance. Les compagnies investissent temps et argents dans ce domaine. Voici l’expérience d’un membre d'une équipe de la région de Fredericton et de son entraîneur.