Logo des 11es Championnats du monde aquatiques
1 USA 17 15 7 39
2 AUS 13 8 4 25
3 CHN 5 5 7 17
5 CAN 3 4 3 10
PlongeonNatationPlongeonNage synchroWater-polo

3 m messieurs - Finale
Despatie vu par ses rivaux

 

Dumais, Despatie et He
(Luc Lavigne/Radio-Canada)

19 juillet 2005 - Médaillé d'or au 3 m des XIes Championnats du monde FINA, Alexandre Despatie n'a pas seulement conquis le coeur des partisans montréalais. Il a également su s'attirer la sympathie de ses rivaux. Sept plongeurs, qui ont participé à la finale, ont bien voulu parler du nouveau détenteur du record du monde.

Troy Dumais, États-Unis (médaillé d'argent): « Alex est un compétiteur incroyable. Il mérite pleinement cette médaille d'or. Il a plongé d'une façon exceptionnelle, je dois lui lever mon chapeau. Je me trouve chanceux d'avoir remporté une médaille d'argent lors d'une compétition historique puisqu'un nouveau record du monde vient de tomber. »

He Chong, Chine (médaillé de bronze): « Alexandre a vraiment bien plongé. Il était dans un monde à part aujourd'hui. Il a profité de la foule pour connaître toute une journée. »

Arturo Miranda, Canada (11e rang): « Un seul mot résume sa performance: incroyable! »

Cesar Castro, Brésil (7e rang): « Alex a démontré au monde entier qu'il est le meilleur plongeur au monde. Pour réussir un pointage de plus de 800 points, on se doit d'obtenir des notes de plus de 9 à tous nos plongeons. Étant un plongeur moi-même, je peux vous dire qu'il s'agit d'une mission quasi impossible! »

Andreas Wels, Allemagne (8e rang): « Alex est maintenant le meilleur plongeur au monde, le plus complet. À Barcelone en 2003, il avait décroché l'or au 10 m et maintenant, il réussit l'exploit au 3 m. Vraiment, il est dans une classe à part! »

Joona Puhakka, Finlande (9e rang): « Il est très solide comme plongeur. Il a fait un travail remarquable. Je ne pouvais voir ses plongeons durant la compétition, mais je n'en revenais pas lorsque j'ai constaté son pointage final. Obtenir plus de 800 points, c'est presque la perfection. »

Nicola Marconi, Italie (10e rang): « Il a été très, très bon. Je savais qu'il gagnerait aujourd'hui, tellement il était concentré. Il avait la confiance d'un champion. »

À lire aussi: