Retour à l'accueil d'Unité 9
De retour à l'antenne après les fêtes
ICI Radio-Canada Télé
Mardi 9 janvier21HA
À revoir sur ICI TOU.TV

Courrier des détenues

Le courrier reçu par les filles « en dedans » est un des rares liens qu’elles entretiennent avec l’extérieur. Nous vous invitons à écrire quelques mots à l’intention d’une détenue de Lietteville. Vos réflexions sont toujours appréciées.

Les détenues attendent vos lettres!

Écrire >>

Lettres

Lettre envoyée à Marie

Par Susie

aide sincère // 21 janvier 2016

chère marie, je comprend que tu vis des moments difficile mais ne bafoue pas du revers de la main l'aide sincère qui t'es apporté même si c'est difficile pour toi de faire la part des choses... redeviens notre Marie et de cette façon tu verra plus clair... Bonne chance Marie

2 commentaires

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Marie

Par Jü

Après les journee de noirceur vient le soleil // 20 janvier 2016

Cher Marie, je ne te reconnais plus depuis un bout. Il est vrai que tu vis des moments très durs, mais je t'en supplie, ne te repli pas sur toi. L'orage finira par passer et le soleil resplendira dans ta vie à nouveau. J'espère que tu trouveras la force de te reprendre en main et que tu resplendiras parmi Lietteville car tu nous à montrer une Marie forte, mais il y a des épreuves que ne nous pouvons surmonter seul. Accepte l'aide de ton entourage, évacues la rage qui est en toi... Reprend le contrôle de ta vie ma belle, tu es mon inspiration, ma force et mon soleil. Brille de mille feux pour ceux qui t'aimes!

1 commentaire

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Suzanne

Par Pacolo123

Bon courage !! // 8 janvier 2016

Bonjour Sue ! Il est très courageux de ta part de défendre ta belle-fille, contre les agressions qu'elle a subi par ton fils Jasmin ! Tu es très courageuse et c'est un très bon geste ! Continue comme ça ! Pascal xxxx

1 commentaire

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Marie

Par Gab

Amour et compassion // 25 novembre 2015

Bonjour Marie, Je ne peux pas dire que je comprenne ce que tu vis, ni ce que tu ressens. Mais je peux imaginer la profondeur de ta souffrance, de ta peur, de ton désarrois. Mais la douleur qui oblige à s'accrocher à n'importe quelle bouée, peu importe à quel point on sait au fond qu'elle est toxique, pour ne pas sombrer complètement, je connais. Je sais que tu n'es pas rendue là, et que tu ne peux peut-être même pas entrevoir ce jour là, mais je te souhaite de tout mon coeur de trouver l'Amour et la compassion. Pour la petite-fille que tu étais, et pour la femme que tu es devenue, qui a vraiment tout tenté pour se sauver et sauver sa famille. Tu mérites de t'aimer et de te pardonner pour ce qu'on t'a fait subir. En attendant, je t'envoie toutes mes bonnes pensées et mon amour, qu'ils t'aident à commencer à panser toutes tes plaies. Lâche pas, c'est dur, et même si tu ne vois pas la lumière, elle est là.

1 commentaire

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Suzanne

Par Marie-Eve cyr

Bravo ! // 18 novembre 2015

Bonjour Suzanne , Simplement un petit mot pour te dire félicitation d'avoir enfin mis tes culottes et avoir dit a ton fils de laisser ta brue tranquil , d'arreter de la battre je suis fière de toi ! On voit toujours Su suivre les autres , ne jamais dire un mot mais cette fois-ci tu a été bravo car la violence conjugale est un sujet délicat ! Alors bravo encore lâche pas !

1 commentaire

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Henriette

Par Hélène

Les apparences // 14 novembre 2015

Bonjour Henriette, je tenait à te féliciter pour tout tes efforts. Tu a beaucoup changé depuis que tu es arrivée, tu a changée physiquement mais mentalement aussi. Ont voit que tu a une longue histoire qui te suit années après années et ce n'est pas toujours facile de vivre avec son passé. Le fait que tu es dans l'UVS maintenant est quelque chose de bien pour toi. Je te souhaite que du bonheur.

2 commentaires

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Suzanne

Par Bill

Bonjour // 10 novembre 2015

Bonjour Madame Beauchemin, Ce sera la première fois que je vous écris. Je suis ravi de pouvoir le faire. Je vous observe chaque mardi soir, agir avec gentillesse et délicatesse à l'égard de vos codétenues de l'unité 9. Même si je ne vous connais pas vraiment, je dois avouer que j'admire votre capacité à être vous-même. Vous ne vous prenez pas pour une autre, vous êtes simplement vous. Vous dégagez une grande sensibilité que j'apprécie. Si davantage de gens pourraient être comme vous, le monde serait meilleur. Je suis content que vous ayez beaucoup de soutient de la part des gens, vous le méritez amplement. Je souhaite vous dire que je suis désolé pour le rat que vous hébergiez. Je peux comprendre que vous ne vouliez simplement qu'un peu de compagnie supplémentaire, et s'occuper d'un petit animal peut être grandement salvateur. Je vous ai trouvé très courageuse d'avoir affronté votre fils. Je comprends bien que ça ne doit pas être facile, justement parce que c'est votre fils. C'est navrant. Loin de vouloir vous importuner en vous donnant mon opinion, je vous dirais que votre fils a grandement besoin d'aide. On vit mal avec la violence que l'on fait, et que l'on reçoit. J'en sais personnellement quelque chose. Je sais que c'est facilement dit de ma part, mais c'est sûrement mieux pour lui d'être séparé et d'aller s'aider ensuite. Quant à votre belle-fille, je lui souhaite la meilleur chance du monde. Personne ne mérite de se faire traiter comme un ou une moins que rien. Encore là, j'en sais quelque chose. Vous aussi, vous l'avez vécu. Bon enfin, je vous écrivais ce message pour vous dire à quel point je vous apprécie, à quel point j'apprécie votre humanité et votre courage. Sur ce, je vais vous souhaiter de passer une bonne semaine. Prenez-soin de vous Bill :) un admirateur ps : Je vous conseille de demander à vous rendre à l'infirmerie pour faire inspecter cette morsure. Vous pourriez leur dire simplement que vous avez été mordu par un rat que vous avez rencontré. (Ce qui au fond n'est pas tout à fait faux...) Les rats d'égouts peuvent transporter de très mauvaises maladies.

1 commentaire

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Shandy

Par Cindy

Reste forte // 2 novembre 2015

Allo ma belle Shandy, Je sais que c'est dur pour toi, tu es malade et ta mère n'a pas l'air d'avoir trop confiance en toi... Je trouve cela tellement dommage, car depuis plusieurs épisodes tu as énormément changer et pas en mal.. surtout en bien!! J'étais tellement triste de savoir que tu étais malade. J'espère de tout coeur que ta santé va s'amélioré, car tu ne le mérite pas. C'est sûr que cela nous arrive de faire le party souvent ou faire des erreurs mais un jour nous avons pus le choix de ce réveiller à la réaliter!! Prens soin de toi! Jtaime fort xxx

3 commentaires

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Henriette

Par Alexandra Forget

Tu as énormément changé // 24 octobre 2015

Salut Henriette, Depuis ton arrivée, j'ai découvert une femme sensible qui tient à ses promesses. Tu t'es transformé à vu d'oeil au cours de la dernière saison et avec le départ d'Élise on a su te voir avec ton côté sensible et tu m'as conquis. Maintenant tu es entrée dans l'UVS et tu t'es encore plus améliorer et te voir aller avec Jessica est tellement touchant. J'espère qu'un moment donné, je pourrais te rencontré et te dire comment tu m'as marqué en bien dans cette série. Prends soin de toi ma belle Henriette et j'espère que nos chemins pourront se croiser un jour. P.S : Continue de prendre soin de toi et merci d'être un exemple de persévérance pour les femmes. Alexandra

0 commentaire

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Marie

Par petit ange au coeur tendre

Courage et force // 9 octobre 2015

Ma très chère Marie, Je comprends ta peine et ta colère ce n'est pas facile de vivre le deuil de personnes qui nous sont cher. Moi même j'ai vécu un deuil et ce la fait 5 ans et c'est toujours douloureux. Le temps saura apaiser ta peine mais pas complètement mais tant et aussi longtemps que tu penseras a tes enfants ils resteront dans ton cœur et veilleront sur toi jour et nuit tel des anges gardiens. Ne laisse pas les autres te dire ce que tu dois faire mais je crois que George est la pour toi et fait lui confiance car j'ai le pressentiment qu'il va énormément t'aider dans cette épreuve difficile pour toi. Sois forte ma belle Marie je crois en toi :)

1 commentaire

Votre commentaire est en attente de modération.

Message de Marie

Affronter avec force // 3 octobre 2015

Ma chère Marie, j'aimerais te partager ma compassion. Je te vois t'allier avec la colère et te battre contre la tristesse. Je te vois et je me reconnais en toi. Être spectatrice de ta vie me faire revivre le souvenir d'une personne perdue. Tu refuses d'y croire, c'est normal. Tu souffres de l'intérieur, ne pas pleurer signifie lutter la souffrance. En fait, depuis ton plus jeune âge, tu tentes de fixer chaque moment au passé, puis à continuer le prochain comme si cela n’allait jamais te rattraper. Tu es forte. Ça se voit! Cette fois, tente de prendre le moment, la photo de tes enfants, regarde les, regarde les détails, prend le temps. Ils sont beaux. Ils sont de ton sang. Tu as fait de magnifiques enfants. Ils sont partis. La vie est cruelle. Tu dois faire face. Tu es forte. Tu es capable. Pleurs. Ça fait mal, je sais. Je le sais trop bien. Moi aussi je pleurs en t'écrivant cette lettre. Tes enfants, ils sont au ciel. Comme le mien. J'en suis convaincue Marie! Lorsque tu en as la chance, regarde le ciel. Il reflète nos enfants. Peux-tu le voir? Regarde le soleil. Il est aveuglant? Plutôt éblouissant. Il pleut? Danse sous la pluie. Tu dois y croire. Ils sont toujours là. Quelque part. Ils sont en paix. Ils veillent sur nous. Ne les serre pas dans ta boîte de souvenirs à oublier. S'il te plaît.

Réponse de Marie

Bonjour âme charitable!


J'aimerais avoir ta sagesse, avoir ta capacité à regarder les événements de me vie bien en face.
Je vais essayer, mais je ne sais pas si je pourrai y arriver. Ce n'est pas la souffrance qui me fait peur, c'est de découvrir que je ne mérite pas d'avoir aimé.


Marie
 

3 commentaires

Votre commentaire est en attente de modération.

Lettre envoyée à Marie

Par Myri-Jo

Le Temps fait des Miracles // 16 septembre 2015

Bonjour Marie ! Chère Marie ! J'ai appris pour l'accident de tes enfants. C'est horrible. Ça m'a arraché le coeur car, moi aussi, j'ai perdu un enfant y a de ça 35 ans. On aura beau te donner tous les conseils du monde, tous les avis de l'un et de l'autre. Mais seulement toi sais comment tu te sens "en dedans" (en me relisant, je me rends compte du mauvais jeu de mots, mais je le laisse quand même). Toi seul saura comment passer au travers. Tu sais, le Temps fait des Miracles. Je te fais un énorme câlin et t'assure de mon écoute attentive si tu as besoin d'ouvrir ton coeur quand tu le sentiras trop lourd à porter. Myri-Jo xxx

5 commentaires

Votre commentaire est en attente de modération.