Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
La saison est maintenant terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv

Épisode du mardi 6 décembre 2016

Épisode du mardi 6 décembre 2016

ISABELLE LACASSE - TOUT PETIT LA PLANÈTE

Le tourisme noir sur la planète

  • Le « Dark Tourism » n'a pas encore trouvé de terme français générique. Les choix de traduction sont nombreux, que ce soit tourisme macabre, tourisme morbide, tourisme noir ou thanatourisme, mais le problème est qu'ils ont tous une connotation négative. Pourtant, le tourisme noir comprend un large éventail de types de tourisme, dont le seul élément commun est qu'il s'agit de lieux liés à la mort ou la souffrance. Plusieurs raisons poussent les gens à visiter ces lieux. En juillet dernier, la revue Teoros (recherche en tourisme, UQÀM) a publié un numéro spécial sur le tourisme noir.

PASCALE LÉVESQUE

Les opioïdes

  • Dans l’actualité, on parle depuis quelques semaines des dangers du fentanyl, alors que la Colombie-Britannique rapporte 238 morts liées à une surdose de cet opioïde pour les six premiers mois de 2016 et que l'Alberta en recense plus de 140 pour la même période. Le fentanyl est un opioïde très puissant : 100 fois plus puissant que la morphine. Par contre, il faut savoir que sous forme de timbre pharmaceutique, c’est un médicament qui est prescrit à différents patients, notamment pour soulager la douleur, au même titre que d’autres opioïdes .
  • Les statistiques fournies par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) indiquent qu’entre 2011 et 2015, le nombre de nouvelles ordonnances de ces médicaments qui servent à soulager la douleur a progressé de 29 %, tandis que le nombre de renouvellements a grimpé de 44 %. Pourtant, les opioïdes sont pointés du doigt comme entraînant une dépendance rapide. Il importe donc de comprendre leur importance, et les mécanismes mis en place pour limiter les risques liés à leur utilisation et s’assurer que ceux qui sont prescrits ne se retrouvent pas sur le marché noir.

VINCENT BOLDUC - PAPA A RAISON

Qu'est-ce qui se fait dans les écoles en matière d'éducation sexuelle?

ÉLIE PILON

L’acceptation de soi

  • Dans une ère de démocratisation des réseaux sociaux où tout le monde se montre, tout le monde se compare, ça devient de plus en plus difficile de vivre avec ses complexes au quotidien. Il n’est donc pas surprenant de constater l’émergence d’un gros mouvement d’acceptation de soi chez les jeunes. Élie fait de l’introspection tout en donnant son opinion sur ce phénomène.

RENAUD ST-LAURENT

Quand les rivalités sportives vont trop loin

  • Inspiré par la tenue du match annuel entre les équipes de football des Universités de Michigan et d’Ohio State, Renaud se penche sur le phénomène des rivalités dans le domaine du sport. En plus de nous expliquer comment elles prennent naissance et de nous démontrer les bienfaits qui leur sont attribués, il démystifie le Schadenfreude et le Gluckschmerz qu’éprouvent les partisans.
  • Le Schadenfreude, c’est ressentir du plaisir de la malchance des autres (lorsqu’un joueur de l’équipe adverse se blesse par exemple) et le Gluckschmerz est le déplaisir lié à la chance des autres, lorsque ceux-ci se rétablissent de la blessure.

LES PRISES DU JOUR

PIERRE-BRUNO

ISABELLE

PASCALE

VINCENT

  • Du 7 au 21 décembre 2016, à Espace Libre, trois joueurs de la LNI, Réal Bossé, Salomé Corbo et Florence Longpré, mettent leur talent de comédien entre les mains François-Étienne Paré et d’Alexandre Cadieux dans La LNI s’attaque aux classiques.

RENAUD

Segments

La saison est maintenant terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv

Médias sociaux

Radio-Canada vous suggère