Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
La saison est maintenant terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv

Épisode du jeudi 5 mars 2015

Image par défault

La préférée des Québécois a rendu l’âme, quelle tristesse! On apprend par son grand ami Alexis Martin que Guylaine a succombé à une expérience dont il nous dévoile les résultats avec une simplicité désarmante. Ti-Mé Paré, malgré son horaire chargé, a lui aussi tenu à dire un mot à sa tendre amie. Patrice nous parle des étranges habitudes qu’elle avait et on apprend également, grâce à une visite chez elle, en compagnie de son conjoint, qu’elle avait des goûts assez particuliers, en plus d’être une « ramasseuse » compulsive! Son cousin, Jean Lavoie, accompagné de Marie-Élaine Thibert, nous interprète la chanson préférée de Guylaine Tremblay. On assiste également à un souper de filles avec ses bonnes amies Andrée Lachapelle, Josée Deschênes et Anne Casabonne qui, en son absence, se rendent compte qu’elle n’était pas si parfaite qu’on pouvait le croire. Finalement, comme elle était reconnue pour ses remerciements interminables, nous vous faisons dévouvrir les derniers remerciements qu’elle avait judicieusement préparés.

Bio

Née le 9 octobre 1960 à Petite-Rivière-Saint-François, dans Charlevoix, Guylaine Tremblay rêve de devenir comédienne dès l’âge de 5 ans, en regardant les Beaux dimanches à Radio-Canada.

À 19 ans, après avoir fait des études en éducation spécialisée parce qu’elle croyait n’avoir ni le talent ni la culture pour devenir comédienne, Guylaine décide de plonger en passant une audition au Conservatoire de Québec. Elle est acceptée.

C’est donc à Québec qu’elle commence sa carrière, en 1984, en jouant au Théâtre de la Bordée, au Trident et au Théâtre du Bois de Coulonge. En 1990, Guylaine quitte Québec pour s’installer à Montréal. Sans délaisser le théâtre, elle se fait connaître d’un plus large public dans Le club des 100 watts à la télévision, dans Ding et Dong, le film au cinéma, et dans le célèbre rôle de Caro dans la série La petite vie, à partir de 1993.

Par la suite, que ce soit dans les pièces de Michel Tremblay au théâtre, dans les séries Histoires de filles, Emma et Annie et ses hommes au petit écran, ou encore dans des films comme Contre toute espérance ou Le grand départ, Guylaine n’a jamais cessé de se surpasser dans chacun de ses rôles.

Personne ne sera donc surpris, à l’automne 2012, de découvrir Guylaine au centre de la série Unité 9, dans le rôle de Marie Lamontagne.

Tant sur les planches, qu’au petit et grand écran, Guylaine Tremblay a su prouver à maintes reprises que oui, elle était belle et bien faite pour le métier qu’elle avait choisi!

À voir sur ICI Tou.tv
La saison est maintenant terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv

Radio-Canada vous suggère

  • Ti-Mé

    Le Ti-Mé show

    Ti-Mé reçoit des personnalités de tous les horizons pour une heure humoristique et décalée

  • Infoman

    Infoman

    Jean-René Dufort et ses collaborateurs présentent l’actualité avec humour