Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
ICI RDI
lundi au vendredi lundi au vendredi à 23 h 30

Édition du 7 avril 2017

Les États-Unis frappent le régime Assad

Donald Trump est passé de la parole aux actes. Après avoir fait planer la menace de représailles contre la Syrie le président américain a finalement ordonné une frappe militaire ciblée sur la base aérienne de Shayrat, d’où a été lancée l'attaque chimique qui a fait plus de 80 morts mardi.

59 missiles Tomahawk, tirés depuis deux destroyers américains en mer Méditerranée, se sont abattus sur l'aéroport, faisant 9 morts, selon le régime. Une vingtaine d'avions ont été détruits, le dépôt de carburant et le bâtiment de la défense ont été pulvérisés, mais la piste est relativement intacte. Des avions de combat syriens ont d'ailleurs pu y décoller aujourd'hui. Cette émission est consacrée à l’analyse des réactions et des possibles conséquences de cette intervention, aux États-Unis et dans le monde.

Un revirement spectaculaire

Notre correspondant à Washington, Christian Latreille, revient sur ce virage inattendu du président Trump, qui défend depuis toujours une politique non-interventionniste. Christian Latreille rappelle également les nombreuses réactions de la journée à l’ONU.

Le Canada appuie les frappes

Le Canada appuie « pleinement » l’intervention américaine. Mais jusqu'où ira cet appui? En entrevue, la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland est ferme : il faut en finir avec les armes chimiques et avec la guerre civile syrienne. La ministre invite Bachar al-Assad à négocier une sortie de crise diplomatique.

Quelles conséquences pour la diplomatie mondiale?

Décision courageuse, impulsive ou opportune? Cette frappe américaine s’inscrit-elle dans une réelle stratégie d’intervention à long terme ou est plutôt un événement isolé ? Engendrera-t-elle une escalade internationale du conflit? Nos analystes discordent sur ces questions.

  • Charles-Philippe David, président de l’Observatoire des États-Unis de l’UQAM
  • Benjamin Haddad, chercheur à l’Institut Hudson de Washington
  • Justin Massie, professeur de science politique de l’UQAM

Le regard d’un réfugié syrien

Mouaid Almarzoki est arrivé au Canada en février 2016, mais une grande partie de sa famille est toujours à Damas, la capitale de la Syrie. Il est avec nous ce soir pour nous parler du climat là-bas à la suite de l'attaque chimique de mardi et des frappes américaines qui se sont produites dans la nuit d’hier à aujourd'hui.

ICI RDI
lundi au vendredi lundi au vendredi à 23 h 30

Pour nous joindre

Adresse postale

24|60
Le réseau de l'information
1400, boul. René-Lévesque Est
Montréal, Québec, H2L 2M2

Écrivez-nous

Médias sociaux