Les congés parentaux ici et ailleurs

Les congés parentaux ici et ailleurs


En 1919, l'Organisation internationale du travail a adopté la Convention sur la protection de la maternité. Cette norme, révisée en 1952, prévoit un congé d'une durée minimum de 12 semaines, mais recommande que cette durée soit portée à 14 semaines. En 1998, selon un rapport du Bureau international du travail, 120 pays accordaient des congés de maternité rémunérés. Plus récemment, ces congés ont été élargis aux pères et aux conjoints de même sexe. On parle désormais de congés parentaux. Le graphique illustre les programmes de base. Des compléments d'information sont offerts en bas de page. Pour en savoir plus, consultez les sites Internet dans la liste des références.

Québec
Pour le Québec, la mère a droit à un total de 50 semaines, mais elle peut en partager une partie avec le père. Ce dernier a 5 semaines d'office qu'il peut prendre en même temps que la mère, ou dans l'année qui suit la naissance de l'enfant. Il existe aussi un régime particulier : 15 semaines pour la mère, 3 semaines pour le père et 25 semaines partagées avec une rémunération de 75 %.

États-Unis
Les États-Unis n'ont pas de politique nationale de congé parental rémunéré. Cependant, depuis 1993, les mères et les pères salariés dans des compagnies de 50 employés et plus, ont droit à 12 semaines de congé non rémunéré sans perdre leur emploi. C'est ce qu'on appelle le « Family and medical leave act ». Seuls deux États assurent un congé parental rémunéré : 6 semaines en Californie et au New Jersey. Un troisième État, Washington, est en voie de l'offrir. D'autres États, comme le Connecticut, permettent aux nouvelles mères d'utiliser leurs congés de maladie.

Japon
Les employeurs sont tenus d'accorder des journées de six heures maximum aux salariés ayant un ou plusieurs enfants de moins de trois ans. Il existe une campagne pour encourager les pères à prendre un congé de « paternité », dans l'année suivant la fin du congé de maternité de leur conjointe.

Suède
Le congé de 480 jours est partagé entre les deux parents, mais il y a 60 jours obligatoires que la mère et le père doivent prendre chacun.

Tunisie
La mère a droit à deux mois si elle est fonctionnaire, et le père à 2 jours s'il est fonctionnaire. L'indemnisation est de 100 %.

Australie
À compter du 1er janvier 2013, le père ou le partenaire aura droit à deux semaines de congé payé (606 $). Il peut aussi dans des circonstances précises prendre le temps non utilisé du congé de 18 semaines de la mère.

France
Le congé maternel est différent si on a plus de deux enfants : 26 semaines pour le 3e enfant, 34 semaines si ce sont des jumeaux et 46 semaines pour des triplets. Le père a droit à 3 jours de congé à la naissance. Ensuite, il peut prendre 11 jours consécutifs.

Sources
Canada et Québec
Régime québécois d'assurance parentale (RQAP)
Tableau des prestations du RQAP
Service Canada : Prestations de maternité et parentales

Données générales sur les pays
Site de l'ONU mis à jour en juin 2012
Aller à l'onglet Work, puis Maternity leave benefits (en anglais)