Sida : sur les traces d’une pandémie



Il y a 30 ans, un fléau nommé VIH/sida se révélait à l’humanité. Depuis, plus de 30 millions de personnes ont été emportées et des communautés entières ont été décimées. Si, pendant les premières années, le peu de connaissances du mal a contribué à stigmatiser les malades, la médecine a depuis marqué plusieurs percées : l’infection peut être prévenue, le virus peut être traité, et en être porteur n’est plus synonyme d’une condamnation à mort. Mais la guérison est toujours hors de portée.
Portrait d’une crise humaine et médicale qui pose toujours de nombreux défis.